• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les lois de l'attraction a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Amazon rachète votre
article EUR 1,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Les lois de l'attraction Poche – 1 mars 2003

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres 10/18 achetés = un livre offert*

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,10
EUR 6,50 EUR 1,28

Promotion livres 10/18 : un livre gratuit offert pour 2 achetés
EUR 7,10 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les lois de l'attraction + Moins que zéro + American Psycho
Prix pour les trois: EUR 24,40

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Lauren, Sean et Paul, étudiants issus d'une jeunesse dorée en mal d'elle-même, vaquent d'une dérive à l'autre. Dopés par leur libido ou un rail de coke, chacun s'occupe à passer le temps. Au bout des désillusions les plus féroces, leur existence psychédélique se consume de rage et de désespoir. "La jeunesse occidentale s'ennuie, les happy few s'assomment au champagne, tout le monde débande, sauf le lecteur qui prend un pied monumental." Elle Traduit de l'anglais par Brice Matthieussent

Biographie de l'auteur

Bret Easton Ellis, né en 1964 à Los Angeles, vit maintenant à New York. Son premier roman, Moins que zéro, salué comme un chef-d'œuvre et comparé à L'Attrape-cœur de Salinger, le propulse à vingt-et-un ans au premier plan de la scène littéraire américaine. Il publie bientôt Les Lois de l'attraction (adapté au cinéma sous le titre Neige sur Beverly Hills), qui ne dément pas son talent avant de frapper l'opinion et les lecteurs, en 1991, avec American Psycho, roman d'un golden boy serial killer, un des livres les plus controversés aux États-Unis, qui connaît un succès international. Avec un recueil de nouvelles, Zombies, et un roman, Glamorama, Bret Easton Ellis a renoué depuis avec les thèmes de ses premiers romans.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,00
Vendez Les lois de l'attraction contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 352 pages
  • Editeur : 10 X 18 (1 mars 2003)
  • Collection : Domaine étranger
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2264036958
  • ISBN-13: 978-2264036957
  • Dimensions du produit: 17,8 x 11 x 2,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (19 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 24.006 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

18 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 13 juillet 2003
Format: Poche
C'est un livre passionnant, sans aucun doute le meilleur de Bret Easton Ellis. D'un point de vue littéraire, la forme est très travaillée, l'auteur maîtrise parfaitement l'écriture à la première personne. Quant au contenu, il ne quitte pas le lecteur une fois le roman refermé. Les personnages semblent si loin de nous dans un premier temps, alors qu'au fond, ils ont les mêmes angoisses et le même désir : celui de vivre vraiment. La peur de devenir adulte est omniprésente même si elle n'est que suggérée. La drogue et le sexe sont les seuls exutoires que possèdent ces étudiants avides de sensations fortes.
N'hésitez plus : si vous ne devez lire qu'un seul roman d'Ellis, achetez celui-là!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par mrlgaunt le 11 septembre 2004
Format: Poche
Plus de doute à la lecture de ce deuxième roman, Ellis possède un style qui sert tellement bien les émotions ( ou l'absence d'émotions) qu'il veut décrire ainsi que les pensées de ses personnages, qu'il paraît se confondre avec elles. C'est donc une tranche de vie déconnectée et comme prise au hasard qu'on suit là, balloté entre les relations vertigineuses de ces étudiants qui ressemblent à des prolongements directs de ceux décrits dans "Moins que zéro".
Malgré une trame narrative aussi improbable que décousue ( voire inexistante pour certains), la force d'écriture de l'auteur est telle qu'on ne peut que se laisser entraîner jusqu'au bout- non pas impatients de connaître la fin à tout prix, mais vivant au présent. Comme ces étudiants désillusionnés et en mal de sensations fortes pour qui sexe, drogue et soirées interminables ne sont qu'un moyen de combler l'ennui terrible qui semble sous-tendre leur existence.
Inoubliable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par RaZ le 17 avril 2006
Format: Poche
Récit de plusieurs étudiants dans la même université d'arts branchés pour fils à papa friqué. Consommation de drogues, amourettes éclairs, baise à tout va, fêtes sans occasion, mais surtout désoeuvrement et vide existentiel profond, voilà ce que nous réserve le deuxième roman de Bret Easton Ellis.
Ce livre est découpé en brefs passages où des étudiants divers racontent un moment de leur journée, sans aucun intérêt la plupart du temps, on y voit des gens qui se cherchent, qui s'ennuient, qui sont omnubilés par quelque chose, qui parlent sur tout et n'importe quoi. C'est une jeunesse perdu, désabusé qui est dépeinte ici, leurs frasques quotidiennes ne les amusent plus mais ils s'y raccrochent car ils n'ont que ça, tout est vide de sens. Ici, un suicide est décrit comme un événement banal, on dit d'une voix monocorde que "les premières années ne font pas d'overdose", tout paraît plat et sans consistance, même les drogues ne procurent plus d'effet.
L'écriture d'Ellis est en parfait accord avec le manque de but de ces jeunes, simple et forte, elle nous immerge dans cet univers de faux-semblants où personne ne connaît personne.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ben le 23 juillet 2010
Format: Poche Achat vérifié
Encore plus profond dans la vie décadente des petits bourgeois yankees, Les Lois De L'Attraction voit Bret Easton Ellis faire exploser le style narratif mis en oeuvre pour son premier roman Moins Que Zéro. Le récit se passe toujours à la première personne mais, cette fois, ce sont plusieurs protagonistes qui interviennent à tour de rôle, chapitre par chapitre.
Nous est donc dépeint, l'automne 1985 d'une université d'art et lettres. La triplette fêtes/sexe/drogues est toujours le principal centre d'intérêt d'une bande d'étudiants décadents. Comme dans son premier bouquin, aucune intrigue, aucun suspens. Le calme plat pour dépeindre une vie terne, sans but et sans enjeu autre que de trouver de quoi sniffer pour la prochaine fête, réussir à baiser sa voisine de cours et, quand même, parfois, quelques interrogations sur les cours à suivre ou sur un hypothétique avenir. Sans début ni fin (les première et dernière phrases du roman sont d'ailleurs tronquées), comme une plongée temporaire dans un milieu qui ne changera jamais. Peu importe les protagonistes et leurs différents tracas. On sait pertinemment que quoiqu'ils fassent, cette débauche est récurrente génération après générations. Les fêtes sont le but principal. L'endroit idéal pour picoler, se défoncer et, peut-être, parvenir à baiser. But ultime. Celles-ci s'enchaînent donc entrecoupées de scènes 'à jeun' démontrant une incapacité quasi-totale pour la moindre communication essentielle.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?