Bug made in France et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Bug made in France ou L'h... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Bug made in France ou L'histoire d'une capitulation culturelle Broché – 20 janvier 2011


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 12,20
EUR 11,98 EUR 5,13

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Bug made in France ou L'histoire d'une capitulation culturelle + La culture française dans le monde 1980-2000 : Les défis de la mondialisation + Présence française dans le monde - L'action culturelle et scientifique
Prix pour les trois: EUR 50,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

En guise d'avertissement

THE LAND OF THE CHEESE-EATING SURRENDER MONKEYS HAS LOST ITS STATUS AS A CULTURAL SUPERPOWER

(Le pays des singes capitulards bouffeurs de fromage a perdu sa place d'hyperpuissance culturelle)

Un bon point de vue sur le sujet du soft power doit, pour faire le tour du monde en temps réel, tenir, version Twitter, en 140 signes maximum. Tel est donc, ci-dessus, le «pitch» de cet ouvrage : «The land of... Le pays de...». Accessible sur un téléphone portable, ce «gazouillis» sera également très lisible sur Kindle, l'iPad ou toute autre tablette électronique {précision nécessaire). Pour être compris de tous, il est nécessairement en anglais, langue véhiculaire globale (réf. souhaitée). Son copyright reste, cela va de soi, libre afin de permettre à Google ou à d'autres de numériser sans verser de rémunération à un auteur. Ce point de vue n'est donc pas signé et n'engage, par conséquent, aucune forme de responsabilité. C'est, à sa manière, une de ces oeuvres «orphelines» dont les moteurs de recherche sont si friands pour enrichir à bon compte leur catalogue.
Une catégorie d'êtres humains, certes limitée et en voie de disparition progressive, préfère encore, pour des raisons qui la regardent et finiront par l'isoler, lire des livres en version papier et dans des formats classiques. Afin de satisfaire aux demandes de cette niche du marché qui croit encore à la fonction anthropologique et éternelle de la culture, un ouvrage d'environ 200000 signes est aujourd'hui présent en librairie. Il l'est en langue française, dans l'attente de traductions qui permettront de toucher élites du vaste monde et pays prescripteurs. L'auteur de cet ouvrage a refusé, via son éditeur, à Amazon.com le droit de le commercialiser pour 9,99 $ {précision nécessaire). Aucune version électronique de ce texte ne sera disponible avant belle lurette. C'est donc un livre à la mode ancienne qui est proposé ici. Avec les protocoles d'antan. Celui par exemple qui consiste à citer ses sources ! L'expression, qualifiant les Français, de cheese-eating surrender monkeys (singes capitulards bouffeurs de fromage) provient ainsi d'un épisode datant de 1995 de l'excellente série télévisée américaine dirigée par Matt Groening, Les Simpson.

Quatrième de couverture

Et si, dans les années qui viennent, l'hégémonie américaine en matière de technologie culturelle, au sens le plus large du terme, allait placer la France, pourtant assurée d'une certaine forme de supériorité et d'avance dans le champ intellectuel comme artistique, au rang de puissance mineure ? De pays dominé, confiné à la muséification de ses richesses, résigné à un acte de capitulation culturelle et linguistique inédit dans son histoire ? Car le retard français est patent et sans espoir de rattrapage face au monopole américain et à la concentration commerciale. Non seulement les États-Unis possèdent et maîtrisent les outils du «hardware» et du «software» mais ils contrôlent Internet et ont inventé tous les nouveaux outils de la connaissance moderne : Google, Facebook, Wikipedia, Amazon, iTunes, Yahoo, YouTube, Twitter... La véritable révolution culturelle, celle de l'accès, de la participation du public à l'édification du savoir, a été gagnée par le Nouveau Monde. Notre «logiciel», fondé sur la vieille Encyclopédie et son pouvoir de «prescription», est à l'évidence hors d'usage. Comme celui, et c'est encore plus grave, de l'Europe et des nations qui la composent, incapables de penser ou de produire des objets culturels européens forts. Avec ce texte vif, tranchant, Olivier Poivre d'Arvor réveille notre désir perdu d'exception culturelle.


Détails sur le produit

  • Broché: 152 pages
  • Editeur : Gallimard (20 janvier 2011)
  • Collection : Hors série Connaissance
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070132447
  • ISBN-13: 978-2070132447
  • Dimensions du produit: 20,6 x 1,4 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 326.179 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Table des matières | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Valérie Thorin VOIX VINE le 9 mars 2011
Format: Broché
« Le pays des singes capitulards bouffeurs de fromage a perdu sa place d'hyper puissance culturelle »... Diable, Olivier Poivre d'Arvor n'y va pas de main morte en plaçant, en exergue de son petit essai sur la politique culturelle de la France, cette citation d'un des personnages du dessin animé américain Les Simpson. S'ensuit une diatribe non moins virulente sur la place désormais hégémonique que détiennent les États-Unis dans la diffusion de la culture avec leur panoplie de Kindle, iPad et autres Google, le tout opéré en sautant allègrement au-dessus du droit d'auteur et... de la survie de l'éditeur. Au-delà de la polémique, Poivre d'Arvor va démontrer combien la révolution digitale a fait du mal à la France, cette vieille Européenne encore trop attachée à son livre de papier. Comment prendre le Grand tournant de la révolution numérique sans se soumettre à une dommageable « révolution culturelle » ? L'enjeu est de taille.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?