Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les mauvaises nouvelles arrivent toujours le jeudi Poche – 1 janvier 2005


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 2,19

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Revue de presse

Sujet : La mère d'Anthony a trop de soucis. Aidée d'une assistante sociale, elle décide de placer ce dernier en CM2, dans un foyer d'enfants, loin de chez elle. La séparation est d'abord insurmontable pour Anthony, et le retour chez lui les week-end n'est pas plus facile. Comment cette situation peut-elle évoluer ? et quels sont les soucis de sa mère ?

Commentaire : Un roman psychologique en français courant, qui nous présente une situation familiale ordinaire. Absence du père, passage temporaire d'un compagnon, puis à nouveau la solitude. Pour l'un des deux enfants, c'est une mauvaise acceptation du placement en foyer, jalousie, tristesse et début des mauvaises expériences (cigarette). Se greffe l'alcoolisme de la mère déprimée et sans travail, totalement ignoré d'Anthony.
La présence des éducateurs et d'une psychologue est une note positive, car ils parviennent, dans une certaine mesure, à réparer les bleus à l'âme d'un enfant écorché vif. L'issue est heureusement optimiste. -- www.choisirunlivre.com



Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Je m'appelle Francisco Arcis, je suis né en 1961 à Valencia, en Espagne. J'arrive en France l'année suivante, et je vivrai mon enfance et mon adolescence à Saint-Etienne.
En 1981, je m''installe dans le Doubs, et je deviens Franc-comtois par alliance, dans la petite ville de Saint-Hippolyte.
Autodidacte, J'enchaîne différents petits boulots, d'ouvrier d'usine à laveur de carreaux, avant de réaliser mon ambition professionnelle : travailler avec des enfants. De moniteur de colonie en animateur de MJC, j'entame une carrière d'éducateur spécialisé, métier que j'exerce encore aujourd'hui.
De ce contact journalier avec les jeunes, de ma propre enfance, et du rayonnement de mes deux enfants : Isaline et Jean, naît le désir d'écrire pour la jeunesse. S'adresser à l'imaginaire, stimuler l'appétit de rêve, interpeller l'esprit de création, autant de raisons de s'impliquer dans le roman jeunesse, qui ne procède pour moi en aucun cas d'une simplification du roman pour adultes, mais bien d'un exercice particulier, comportant son vocabulaire, son mode particulier de transmission des idées et des valeurs.
C'est pourtant un premier roman "tout public" que je publierai en 1996 : ADAM, policier-fantastique, aux éditions Marie-Noëlle. Tout public, car il séduira tant les adolescents que leurs grands-parents !...
En juin 1998, paraît aux éditions Magnard mon premier roman jeunesse : LA PEUR DU LOUP, un polar pour enfants à partir de 10 ans, et en octobre 2000, chez le même éditeur, un autre roman policier jeunesse : LE CANON DU DIABLE.
Depuis, j'ai publié une vingtaine de romans chez plusieurs éditeurs, dont un dans le registre adulte, et des publications en presse. Mais c'est bien dans le roman pour adolescents que je poursuis ma carrière, avec notamment une série d'aventures et de cape et d'épée qui se déroule au 18ème siècle. En tout cinq volumes dont le premier paraît en mars 2009 et le dernier en septembre 2011.

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?