Commencez à lire Le mort aux quatre tombeaux: Assassins sans visages sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.
Le mort aux quatre tombeaux: Assassins sans visages
 
Agrandissez cette image
 

Le mort aux quatre tombeaux: Assassins sans visages [Format Kindle]

Peter May , Ariane Bataille
3.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)

Prix éditeur - format imprimé : EUR 19,90
Prix Kindle : EUR 12,99 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 6,91 (35%)
Le prix a été fixé par l'éditeur.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 12,99  
Broché, Grands caractères --  
Chaque jour, un ebook avec au moins 60% de réduction
Découvrez l'Offre Éclair Kindle et inscrivez-vous à la Newsletter Offre Éclair Kindle pour ne rater aucun ebook à prix exceptionnel. Abonnez-vous dès maintenant
Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !





Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Prologue

Août 1996

Les murs de la cour lui renvoient l'écho de sa respiration rauque, haletante, chargée de peur. Il sait qu'il va mourir. Il l'a lu dans leurs yeux.
Il entend leurs pas pressés, derrière les vitraux du cloître. Ces vitraux qu'il connaît par coeur et ne reverra plus jamais : Le Miracle des Billettes, Le Sacrifice d'Elie, Le Pressoir mystique.
Le clair de lune se reflète sur la surface des pavés luisants, polis au fil des siècles par les pieds des religieux.
Il se précipite entre les arcs-boutants, glisse, trébuche, heurte une poubelle qui se renverse dans l'obscurité en répandant son contenu sur le sol. Devant lui, une porte entrebâillée donne sur un couloir baigné d'une lueur spectrale. Une pancarte et une flèche rouge indiquent Vitraux du cloître. Il s'éloigne en sens inverse, pénètre dans l'église.
Il se sent presque aspiré par le calme immense. Sa panique emplit l'espace. À droite, une statue de la Vierge l'observe, impassible, insensible aux prières qu'il lui a souvent adressées tout au long de sa vie.
Leurs pas et leurs chuchotements se rapprochent. Il se met à courir, longe le déambulatoire, dépasse les chapelles de saint Paul, de saint Joseph, des âmes du purgatoire. À l'extrémité de la nef, les quatre-vingt-dix tuyaux argentés de l'orgue s'élèvent en colonnes brillantes vers le Christ ressuscité flanqué de deux anges. Il a envie de leur crier : aidez-moi IMais il sait qu'ils ne peuvent rien pour lui.
Il franchit le jubé en marbre, puis s'arrête sous le Christ en croix. Combien défais s'est-il recueilli ici, devant l'autel, avant de recevoir Sa chair, de boire Son sang ?
Il s'agenouille. Une dernière fois. Les autres se sont arrêtés. Comme s'ils voulaient lui laisser le temps de réciter une dernière prière. Une prière qui lui donnera le courage de les défier. Il se lève, se retourne, leur fait face. Quatre visages impatients luisent dans la pénombre.
- Déshabillez-vous !
- Non !
Un coup d'une rare violence le projette à terre.
- Déshabillez-vous !
Une autre main se dresse au-dessus de sa tête.
Jamais il n'a été capable d'endurer la moindre douleur. Jamais son intelligence supérieure n'a su vaincre la faiblesse de sa chair. Lentement il ôte ses vêtements, un par un, de plus en plus humilié. Nu devant eux, il frissonne malgré la chaleur de cette nuit d'été.
- Vous ne pourrez m'obliger à rien, dit-il. Un sourire narquois accueille ses paroles.
- Il ne vous reste qu'une seule chose à faire, Maître. Mourir.
La lune se reflète un bref instant sur les lames tranchantes brandies dans le noir. Il se met à hurler lorsqu'elles s'abattent sur lui. La dernière chose qu'il voit, c'est la pancarte intimant le SILENCE aux visiteurs. Il sait que le sien sera éternel.

Présentation de l'éditeur

Un pari lors d’une soirée trop alcoolisée amène Enzo MacLeod, ancien légiste de la police écossaise établi en France, à entreprendre une enquête autour de la mystérieuse disparition de Jacques Gaillard, ancien conseiller du Premier ministre devenu star de la télévision et dont on n’a plus aucune trace depuis le mois d’août 1996. Cette affaire énigmatique va le conduire de surprise en coup de théâtre d’un bout à l’autre de la France, dans un macabre jeu de piste imaginé par des esprits aussi brillants que machiavéliques.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 506 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 299 pages
  • Editeur : Éditions du Rouergue (2 mai 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00CFIJ7SQ
  • Moyenne des commentaires client : 3.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°16.998 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Souhaitez-vous faire modifier les images ?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Différent 20 juillet 2013
Par cryssilda
Format:Broché
Je trouve les avis précédents bien sévères.
Ce livre ne peut pas être comparé à la trilogie, ça n'a absolument rien à voir !
C'est un livre, certes, bien plus léger, mais je l'ai tout de même dévoré.
L'ambiance est peut-être moins prenante que la trilogie pour les français, moins exotique, mais saluons la connaissance de la culture française par l'auteur.
Enfin, pour moi, on retrouve Peter May, le conteur, qui parvient capter l'attention de son lecteur jusqu'à la fin, avec des rebondissements et des personnages sympathiques. Un livre que j'ai lu avec grand plaisir !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Chasse au trésor macabre 9 septembre 2013
Par Jay TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:Broché
Enzo MacLeod fait le pari que la technologie moderne peut résoudre d'anciennes affaires non élucidées. Il s'attaque à la disparition d'un homme politique, Jacques Gaillard. La recherche se transforme vite en jeu de piste, le cadavre ayant été éparpillé façon puzzle dans des malles aux quatre coins de la France. Dans chaque malle se trouvent en effet non seulement des parties du corps de la victime mais encore quelques objets qui, correctement interprétés, mènent à la suivante.

Pour éviter d'être déçu, je crois qu'il est nécessaire de savoir que « Le mort aux quatre tombeaux » n'a pas grand-chose à voir avec la trilogie de Lewis. Je n'y ai retrouvé ni la finesse psychologique ni le charme envoûtant des Hébrides. Le roman rappelle certaines intrigues d'Agatha Christie. J'ai apprécié les pointes d'humour, me suis laissée prendre au jeu des énigmes et apprécié la ballade sur les routes de France émaillée d'anecdotes historiques (visite des catacombes parisiennes, histoire de Dom Perignon,...). Le dénouement est un peu faible mais j'ai néanmoins passé un bon moment.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Nouvelle saga Peter May 30 juillet 2013
Par Danielle
Format:Broché|Achat vérifié
Même si on ne retrouve pas tout l'art de Peter May dans le premier tome de cette nouvelle série, on se laisse séduire par le personnage, veuf, père de famille qui mène une enquête un peu à la Sherlock Holmes. Vivement le prochain épisode !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Décevant 11 juin 2013
Par Funny
Format:Broché|Achat vérifié
J'ai adoré la trilogie "l'homme de Lewis": style impeccable, descriptions magnifiques, intrigues bien ficelées, personnages attachants. Tous les ingrédients étaient réunis pour le plaisir du lecteur. Je ne reconnais absolument pas Peter May dans "le mort au quatre tombeaux". Je suis déçue mais attend néanmoins son prochain roman.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique