Acheter d'occasion
EUR 2,00
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par antoine70
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Présence d'une étiquette-prix sur la couverture . Expédition rapide .
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La mort d'Olga Maria Poche – 11 janvier 2006


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, 11 janvier 2006
"Veuillez réessayer"
EUR 2,00


Découvrez notre boutique 10/18.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

La veillée funèbre.

Une tragédie pareille, ce n'est pas possible, ma belle. J'ai passé presque toute la matinée avec Olga Maria dans sa boutique des Villas Espariolas, tandis qu'elle s'occupait d'une commande qui venait d'arriver. C'est incroyable. Je n'arrive pas à y croire ; on dirait un cauchemar. Je ne sais pas pourquoi ils mettent si longtemps à la préparer : il est déjà cinq heures et demie et le cadavre n'est toujours pas apparu. C'est que le juge a mis un temps fou à l'identifier. Un triste sire, ce juge. Et la pauvre, couchée par terre dans le salon, tandis que la foule des curieux entrait dans la maison. Épouvantable. Moi, on m'a avertie presque tout de suite : Sergio, le frère d'Olga Maria, a téléphoné chez moi pour me dire qu'il était arrivé un malheur, qu'elle avait été mortellement blessée dans une tentative d'agression. C'étaient ses mots : «mortellement blessée». Moi, je n'arrivais pas à y croire : une heure et demie plus tôt, j'étais avec elle. On était sorties de la boutique ensemble pour aller au parking. Elle avait dit qu'elle allait chercher ses filles à l'école et qu'elle m'appellerait dans l'après-midi. Voilà pourquoi Sergio m'a prise totalement au dépourvu. Je lui ai demandé où elle avait été hospitalisée. Il m'a répondu qu'elle n'était pas hospitalisée, mais qu'elle gisait morte dans son salon, que Marito avait emmené les petites chez doua Olga. J'en suis restée comme deux ronds de flan !

Biographie de l'auteur

Horacio Castellanos Moya est né au Honduras en 1957, mais a vécu la majeure partie de sa vie au Salvador. Grand voyageur et journaliste, il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont Le Dégoût, La Mort d'Olga Maria et L'Homme en arme (Les Allusifs, 2005). Son dernier roman, Déraison, a paru aux éditions Les Allusifs en 2006. Horacio Castellanos Moya vit aujourd'hui à Francfort.


Détails sur le produit

  • Poche: 163 pages
  • Editeur : 10 X 18 (11 janvier 2006)
  • Collection : Domaine étranger
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2264042753
  • ISBN-13: 978-2264042750
  • Dimensions du produit: 18 x 0,9 x 11 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 713.123 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. VINCENTS le 6 juillet 2012
Achat vérifié
Reçu rapidement, très bon état.
Un peu surpris par le style au départ : monologue dont le protagoniste est une jeune femme de la très haute société (mais société archi-pourrie par la drogue, les "affaires", la prostitution) et à laquelle elle ne comprend rien.
Passées une dizaine de pages j'ai été absorbé par la logorrhée de cette oie blanche (enfin pas si blanche que ça) qui ne comprend rien à rien dans le pays où elle vit... un succulent mélange entre la présidente du FMI et un ex-presque-candidat socialiste aux élections présidentielles.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?