ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 1,50
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Au moyen du Moyen-Age : Philosophies médiévales en chrétienté, judaïsme et islam [Poche]

Remi Brague
4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
Prix : EUR 10,20 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le jeudi 31 juillet ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,50
Vendez Au moyen du Moyen-Age : Philosophies médiévales en chrétienté, judaïsme et islam contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,50, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.
Amazon sur votre mobile
Gratuit : Amazon sur votre mobile et votre tablette
téléchargez gratuitement l'application Amazon et retrouvez tous nos livres et nos produits dans votre iPhone, Android ou iPad.

Description de l'ouvrage

8 septembre 2008 Champs Essais (Livre 856)
Qu'est-ce que la période pré-moderne, à savoir le Moyen Age, a apporté à la philosophie ? C'est l'objectif de ce livre que de l'expliquer. Rémi Brague nous montre ainsi que les médiévaux ont su aller chercher, en dehors de leur expérience immédiate, chez les Anciens, et même en dehors de leur tradition propre, dans le monde arabe, des données culturelles, qu'ils ont travaillées, développées, prolongées. Et cela, sans jamais oublier que ce qu'ils empruntaient venait du dehors. C'est l'époque - décisive - où l'Europe s'engage dans une dialectique sans fin : la voilà qui trouve son moteur dans l'étrangeté même de ce qu'elle veut assimiler et qui, restant au dehors, continue de susciter son désir. Loin des idées reçues et des querelles partisanes, Rémi Brague nous invite ici à une meilleure connaissance de nos racines intellectuelles et culturelles.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Au moyen du Moyen-Age : Philosophies médiévales en chrétienté, judaïsme et islam + La Loi de Dieu: Histoire philosophique d'une alliance + Introduction au monde grec : Etudes d'histoire de la philosophie
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Rémi Brague est professeur de philosophie médiévale à l'université de Paris I Panthéon-Sorbonne et à la Ludwig-Maximilian Universitàt de Munich. Il est l'auteur de Europe, la voie romaine, Critérion, 1993 (" Folio ", 1993), La Sagesse du monde, Fayard, 1999 (" Livre de poche " 2002), La Loi de Dieu, Gallimard, 2005 (" Folio ", 2008), et de Du Dieu des chrétiens et d'un ou deux autres, Flammarion, 2008.

Détails sur le produit

  • Poche: 433 pages
  • Editeur : Editions Flammarion; Édition : édition revue et corrigée (8 septembre 2008)
  • Collection : Champs Essais
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2081217856
  • ISBN-13: 978-2081217850
  • Dimensions du produit: 17,8 x 10,8 x 1,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 16.472 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.8 étoiles sur 5
4.8 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Passionnant et nécessaire 5 mai 2012
Achat vérifié
Comme toujours avec Rémi Brague, nous échappons aux discussions oiseuses d'un philosophisme douteux et, quel bienfait, à la pensée unique. Cet érudit qui maîtrise l'arabe et l'hébreu, et avec les sujets qu'il aborde ça n'est pas un détail, puise ses connaissances aux seules sources acceptables, les textes, et développe une argumentation rigoureuse et impressionnante, non sans humour d'ailleurs. Quand le livre est refermé, on pose un regard neuf sur le sujet et Rémi Brague, non content de nous éclairer, nous propose d'affuter notre esprit critique en nous invitant à comprendre avant de juger. On peut affirmer que les ouvrages de Rémi Brague font oeuvre de salubrité publique : est-ce pour cela qu'il est ostracisé par les tenants de la pensée unique qui tiennent le pavé médiatique ? Il est vrai que démontrer, entre autres choses, que le Moyen Âge fut tout sauf obscurantiste ou que la pensée de l'Occident médiéval - autrement dit chrétienne - n'a pas attendu Avicenne ou Averroès pour exister contredit sans ménagement les propos de comptoir des "penseurs" à la mode. Des livres tels ceux de Rémi Brague sont absolument nécessaires et de plus, passionnants à lire.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une réalité plutôt qu'un mythe 17 septembre 2010
Par Sir TOP 500 COMMENTATEURS
Achat vérifié
Rémi Brague est un universitaire français spécialiste de l'histoire de la philosophie au Moyen Age, en particulier des philosophes des civilisations "islamique" et chrétienne.

Son livre est un ouvrage d'un chercheur qui va bien au delà des polémiques qui entourent ces sujets en apparence lointains autour de la transmission des textes philosophiques grecs aux intellectuels d'Occident. La question de l'influence des philosophes musulmans, Avicenne et Averroes principalement a pris depuis quelques années une dimension politique qui tend à déformer la réalité des faits.

L'analyse très détaillée de Rémi Brague permet de comprendre la réalité de la réflexion philosophique en Occident, dans les pays sous domination musulmane et dans la communauté juive : il montre les limites des philosophes ainsi que l'influence réelle qu'ils ont exercé.

Le sens même donné à la philosophie est très différent et les hypothèses sur une prétendue tranmission , voire d'une filiation entre les philosophes de Cordoue et saint Thomas d'Aquin par exemple sont remises en perspectives et largement critiquées par l'auteur.

Rémi Brague est un vrai spécialiste du sujet et son argumentation est construite et servie par des exemples et citations convaincants. Son travail a inspiré plusieurs chercheurs, en particulier Sylvain Guggenheim avec "Aristote au Mont saint Michel" qui reprend en partie son travail.

Loin de maîtriser ce sujet, j'ai apprécié ce livre , même s'il est un peu difficile à suivre dans les premiers chapitres.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Très intéressant 17 juillet 2010
Comme d'habitude avec Rémi Brague, l'écriture est fluide et plaisante, l'humour présent et l'érudition impressionnante !
On apprend énormément de choses sur ce Moyen-Age tant caricaturé et la comparaison entre la chrétienté et le monde islamique est, elle aussi, passionnante notamment en ce qui concerne la différence de statut entre la philosophie dans la chrétienté et la philosophie en terre d'islam ou dans les communautés juives. L'auteur revient également sur la question épineuse de la transmission de l'héritage antique (d'une partie de celui-ci) en mettant au claire le rôle de chacun (arabes, syriaques, juifs, byzantins), il développe l'idée avancée dans "Europe, la voie romaine" du modèle d'appropriation des sources antiques (digestion/inclusion), explique certains sujets communs à la philosophie dans les trois aires culturelles médiévales puis, certainement la partie la plus déroutante du livre, remet en cause la thèse selon laquelle le géocentrisme aurait été vécu comme une déchirure, comme une blessure en nous faisait bien voir qu'anthropocentrisme et géocentrisme n'était pas lié. L'Antiquité et le Moyen-Age pensaient certes que la Terre se trouvait au centre mais ce n'était en rien qq chose de positif...
L'ouvrage se termine sur un petit article savoureux sur Averroès.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Par D. Henri
Achat vérifié
C'est ce paradoxe mis en évidence par Rémi Brague, qui, dans ce livre passionnant, a retenu notre attention et dont nous proposons aux lecteurs la démonstration.
< À tout le moins, [comme l'écrit le philosophe juif provençal Gersonide au XIVe siècle] si le bonheur ne se trouve pas dans la possession de la connaissance, on peut déjà le trouver dans le procès même de la recherche. C'est là, souligne Rémi Brague, une idée dont on n'a pas de mal à constater qu'elle sonne moderne. On songe au mot de Pascal [dans ses Pensées] : « on aime mieux la chasse que la prise » et à la célèbre parabole de Lessing [dans Eine Duplik] : si Dieu lui donnait à choisir entre la vérité et la recherche de la vérité, il choisirait la seconde.
La connaissance atteint son sommet, selon Gersonide, dans la connaissance de Dieu : « La béatitude pour l'homme consiste à saisir et à connaître Dieu dans la mesure du possible. Nous atteignons ce but par l'observation des choses, de leur ordre et de leur soumission aux lois, et de la façon dont la Sagesse divine les met en ordre ». [Un élément vient s'y rajouter, en provenance de Thémistius], « cet ordre est étroitement associé à Dieu, voire, jusqu'à un certain point, il est identique à Dieu ».
D'un autre côté, la connaissance de la réalité physique ne mène pas seulement à l'objet le plus haut de la connaissance, c'est-à-dure Dieu, mais elle constitue également le sujet de la connaissance.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?