EUR 7,25
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 0,79 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le papier peint jaune Broché – 5 avril 2007


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 5 avril 2007
"Veuillez réessayer"
EUR 7,25
EUR 7,25 EUR 10,85

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le papier peint jaune + La Séquestrée
Prix pour les deux : EUR 13,95

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

L'insolite, c'est que des gens aussi ordinaires que John et moi se retrouvent l'espace d'un été, installés dans une demeure ancestrale.

Une construction de style colonial, léguée de génération en génération, je dirais volontiers une maison hantée pour me réserver de sublimes exaltations - mais ce serait trop demander du destin !

Je soutiens en tout cas que l'atmosphère de cette maison n'est pas sans étrangeté.

Parce qu'enfin, pourquoi l'auraient-ils laissée à si bas prix ? Et pourquoi serait-elle restée si longtemps inhabitée ?

John se moque de moi, naturellement, mais rien là que de très normal de la part d'un mari.

John est résolument pragmatique. La crédulité l'exaspère, la superstition lui fait horreur et il méprise tout discours sur ce qui ne se peut voir, toucher, chiffrer.

John est médecin, et peut-être (je ne m'aviserais évidemment pas d'en souffler mot, mais cette page muette m'est un grand soulagement à l'esprit), peut-être est-ce là une des raisons qui font que je ne me rétablis pas plus vite.
Voyez-vous, il ne croit pas à ma maladie ! Et que peut-on y faire ?

Biographie de l'auteur

Charlotte Perkins Gilman (1860-1935) est la plus célèbre intellectuelle féministe au tournant du XIXe et du XXe siècle aux États-Unis. Écrivaine d'une prolixité étonnante, elle a publié un très grand nombre de romans, nouvelles, poèmes, essais et articles, sans jamais cesser de militer à travers les États-Unis et l'Europe, pour le socialisme et les droits des femmes.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,79
Vendez Le papier peint jaune contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,79, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 53 pages
  • Editeur : Editions des Femmes (5 avril 2007)
  • Collection : FICTION
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2721005502
  • ISBN-13: 978-2721005502
  • Dimensions du produit: 18,4 x 11,6 x 0,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 115.395 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Nellyes COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR sur 3 avril 2013
Edité chez "The Feminist Press", Ce libre est un echo de "L'éveil " de Kate Chopin ou encore de "Une chambre à soi " de Virginia Woolf, écrit sous la forme d'un journal, ce livre nous fais voir sans vraiment nous expliquer comment une femme que son mari dorlote comme une enfant s'imagine qu'une autre femme est coincée sous le papier peint et tente de la libérer tout en devenant complètement irrationelle...
véritable playdoyer pour l'égalité des sexes on peut aussi constater que le récit est destiné au docteur Weir Mitchell pour lui montrer que l'isolement n'est pas le meilleur moyen de guérir une dépression nerveuse. ce livre à sa parution a néanmoins été déconseillé aux jeunes filles car les ECRIVAINS__hommes craignaient que ce livre leur donne une mauvaise image du mariage. on peut aussi y voir une victoire l'imagination de l'enfance contre la raison adulte... un très bon livre dans le genre gothique sûrement inspiré de "la chute de la maison usher" de Poe>> un régal!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Jeanne sur 22 décembre 2014
Achat vérifié
Ecrit en 1890, ce court récit, en grande partie autobiographique, condense de nombreuses thématiques représentatives de la société et des moeurs de l'époque victorienne.

Rédigé sous la forme d'un journal intime, ce livre très court met en scène une jeune femme qui, souffrant d'une dépression post-partum se voit imposer une cure de repos par son médecin de mari. L'héroïne se retrouve ainsi confinée dans une chambre exiguë, privée de toute stimulation intellectuelle, n'ayant d'autre « distraction » que d'observer à longueur de journée le papier peint hideux qui orne la pièce.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?