EUR 28,40
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Un paradoxe frança... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 9,93 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Un paradoxe français : Antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance Broché – 2 avril 2008


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 28,40
EUR 28,40 EUR 35,00

A court d'idées pour Noël ?

A court d'idées pour Noël ?
Découvrez dès aujourd'hui toutes nos Idées Cadeaux Livres. Vous trouverez sur nos étagères des milliers de livres disponibles pour combler ceux que vous aimez.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Un paradoxe français : Antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance + Les Dreyfusards sous l'Occupation + Deux siècles ensemble, 1795-1995, tome 1 : Juifs et Russes avant la révolution
Prix pour les trois: EUR 79,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Économiste et historien, Simon Epstein vit à Jérusalem depuis 1974. Auteur de plusieurs ouvrages sur le racisme et l'antisémitisme, il a publié, en 2001, un livre remarqué sur Les Dreyfusards sous l'Occupation.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 9,93
Vendez Un paradoxe français : Antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 9,93, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 622 pages
  • Editeur : Editions Albin Michel (2 avril 2008)
  • Collection : Bibliotheque histoire
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2226179151
  • ISBN-13: 978-2226179159
  • Dimensions du produit: 23,9 x 15 x 4,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 51.465 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
11
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 15 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

103 internautes sur 110 ont trouvé ce commentaire utile  Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 21 février 2009
Format: Broché
Simon Epstein est économiste et historien, auteur de plusieurs ouvrages sur le racisme et l'antisémitisme, vit à Jérusalem depuis 1974. Il a publié en 2001 un ouvrage remarquable sur Les Dreyfusards sous l'Occupation.

"Un paradoxe français" est un livre d'histoire qui détruit plusieurs mythes et autres mensonges.

Mythe n°1 : l'extrême droite française, collaborationniste pendant la seconde guerre mondiale était majoritairement l'extrême droite d'avant la guerre. C'est tout l'inverse. La majorité des premiers résistants était issue de l'Action Française qui prônait le "nationalisme intégral" et était germanophobe.

Mythe n°2 : la gauche pacifiste, antiraciste, philosémite a majoritairement composé la Résistance. C'est tout l'inverse. Les pacifistes ont continué, dans leur majorité (à l'image des dreyfusards) de l'être sous la botte nazie.

"Que le pacifisme fut le vecteur principal de la collaboration, que les pacifistes furent nombreux à collaborer, et qu'ils fournirent de très nombreux collaborateurs, que la gauche fut dominante dans la collaboration parce qu'elle fut dominante dans le pacifisme - toutes ces vérités dérangeantes échapperont aux politiciens, aux polémistes et aux historiens soucieux d'inculper "toutes les droites" et de leur faire porter le chapeau exclusif des erreurs, des trahisons et des crimes qui ont endeuillé, à jamais, les années 1940-1944.
Lire la suite ›
30 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
27 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pinuche sur 8 février 2011
Format: Broché
Après l'occupation, très nombreux sont les gens qui, ayant fait toute leur carrière politique dans une gauche antiraciste, durant les années 20 et 30, ont été arbitrairement classés à l'extrême droite après avoir collaboré.

A la même époque, la dite extrême droite, parfois antisémite, a fourni à la résistance de nombreux cadres.

L'image d'Epinal: extrême droite = collabos/ gauche = résistance, ne résiste pas à l'analyse historique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par GRISLAIN Jacques sur 17 novembre 2013
Format: Broché Achat vérifié
À lire par tous les sectaires lanceurs d'anathèmes qui sont légion dans la gauche française.
Il faut un peu de réserve aussi dans l'éloge de nos célébrités qui ont souvent fait preuve d'égarement.
Un tel ouvrage de vérité ne pourrait malheureusement, plus être édité en France aujourd'hui
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par ben sur 22 juin 2013
Format: Broché
Une analyse très riche de trajectoires humaines parfois étonnantes, une mise en perspective très intéressante sur la façon dont l'histoire peut-être écrite. Pays oh combien complexe que la France. Bien écrit en plus.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cordé Christian sur 30 mars 2014
Format: Broché Achat vérifié
Cet ouvrage a un côté dérangeant......

Un paradoxe français de Simon Epstein, historien français résidant à Jérusalem, bouscule nombre d’idées reçues et de clichés sur les années 1920, 1930 et 1940, qui pèsent fortement sur les grands débats de société contemporains. L’auteur s’appuie sur des centaines de parcours individuels, qu’il analyse sans parti pris tout en dénonçant les manipulations de l’histoire officielle depuis 1945.

Il montre l’ambivalence de certains sentiments humanitaires affichés et souligne à quel point les professions de foi humanistes et la bonne conscience antiracistes ne conduisent pas forcément au choix du courage et de la générosité.

A lire sans hésitation pour comprendre ce que veut dire mensonges et manipulations qui ont cours encore de nos jours.

Pour ma part j'ai pu vérifier que le simple fait de citer le titre du livre, met mal à l'aise certains de mes contemporains (réaction épidermiques).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Prechoux Jean François sur 27 janvier 2014
Format: Broché Achat vérifié
Ce livre est vraiment intéressant il retrace une partie de l'histoire de l'occupation dans un contexte inhabituel, une vision une analyse de la situation perspicace et bien documentée elle permet de sortir du moule historique, des idées reçues, des mensonges par omissions sur une période qui est plus complexe qu'il n'y paraît...ce livre devrait être étudié dans toutes les écoles,
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
26 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile  Par Rouan Jean sur 10 mai 2010
Format: Broché Achat vérifié
Livre intéressant à contre courant du politiquement correct : "La gauche était toute entière dans la résistance, la droite tout entière à Vichy". Analyse subtile et rigoureuse du cas Mitterand.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Bruno sur 8 août 2014
Format: Broché Achat vérifié
Pour ceux qui s'intéressent à cette période de l'histoire française, le livre à lire. L'auteur retrace l'histoire de très nombreuses personnes ayant débuté leur vie dans l'entre-deux-guerre, à gauche de l'échiquier politique (SFIO, Trotskystes, etc), philosémites, et qui ont collaboré au régime de Vichy, dont beaucoup à des postes non-négligeables, et de manière active. Au point que l'auteur affirme que cela ne peut être un hasard. En tout cas, tout autre que la version officielle ("La gauche, ce sont les résistants, la droite, c'est la collaboration."). Inversement, l'auteur refait l'histoire de nombreux résistants, ayant eux fait le chemin inverse, provenant de l'extrême-droite, antisémites dans l'entre-deux-guerres, et ayant rejoint De Gaulle. D'un côtés, ceux qui ont choisi la paix, avec Pétain, de l'autre ceux qui étaient germanophobes, avec De Gaulle... Bref, le livre qui peut déranger, d'autant plus que son auteur est lui-même juif, vivant à Jérusalem depuis de nombreuses années, et semble ainsi, de par son écriture, être "détaché", autant que possible, dudit phénomène: il a le recul nécessaire, pour pouvoir avoir effectué un travail de grande qualité.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?