EUR 7,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le paysan parvenu a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le paysan parvenu Poche – 13 janvier 2010

4.4 étoiles sur 5 8 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 14,00
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,50
EUR 6,90 EUR 6,90
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 4,81

Romans et littérature

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le paysan parvenu
  • +
  • La bibliothèque idéale des 50 ans GF, Tome 8 : Quatrevingt-treize
  • +
  • Le Cid
Prix total: EUR 15,70
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Il n'est guère de saison théâtrale qui ne fasse une place aux comédies de Marivaux, mais sait-on bien que le dramaturge est aussi l'auteur de deux romans, La Vie de Marianne et Le Paysan parvenu (1734-1735), qui comptent parmi les chefs-d'oeuvre du roman à la première personne ? Le Paysan parvenu relate la fulgurante ascension sociale de Jacob. Issu d'une famille de vignerons de Champagne, cet homme de rien devient en sept jours un bourgeois de Paris, avant de se lancer à la conquête des titres et des biens. Les clés du succès ? Une mine sympathique, beaucoup d'esprit, un solide sens de la répartie, des intuitions toujours justes et le don de plaire aux dames du monde... Donnant la parole à un paysan, alors qu'écrire ses mémoires reste à l'époque un privilège d'aristocrate, Marivaux engage dans ce roman une réflexion de fond sur la transformation de l'homme par la société urbaine et sur la naissance de l'individu au XVIIIe siècle.

Quatrième de couverture

« Le titre que je donne à mes Mémoires annonce ma naissance; je ne l'ai jamais dissimulée à qui me l'a demandée, et il semble qu'en tout temps Dieu ait récompensé ma franchise là-dessus; car je n'ai pas remarqué qu'en aucune occasion on en ait eu moins d'égard et moins d'estime pour moi. [...] Le récit de mes aventures ne sera pas inutile à ceux qui aiment à s'instruire. Voilà en partie ce qui fait que je les donne; je cherche aussi à m'amuser moi-même. » --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre

(En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Quel bonheur de lire cette langue dont notre petit français actuel n'est qu'un vestige. Marivaux, tout en finesse, tout en touches successives brosse un portrait, non pas tant de son héros, dont on devine dès le titre ce qu'il advient de lui, mais bien plutôt de toute la société parisienne dans laquelle il va graviter. Il n'est évidemment pas usurpé, comme il a déjà été fait, de comparer ce Jacob à Julien Sorel dans Le Rouge et le Noir car, notre homme tient son ascension dans le monde grâce à l'attrait qu'il exerce sur la gent féminine. Mais là où il y avait un magnétisme de l'esprit chez Stendhal, Marivaux n'hésite pas à ne considérer que le physique, ce qui n'est pas si fréquent pour un personnage masculin. Notre Jacob, fraîchement débarqué de sa Champagne natale va apprendre les usages à vitesse grand V (du moins c'est ainsi qu'il le raconte bien des années plus tard car le narrateur nous conte son ascension sociale a posteriori) et savoir utiliser ses atours physiques pour obtenir des dames l'amélioration de son quotidien avec un souci de la morale parfois assez peu prononcé. Enfin, deuxième et inévitable comparaison moult fois faite, celle avec Les Liaisons dangereuses. Comment ne pas voir dans le libertinage éhonté de Jacob quelques accents du grand Valmont.Lire la suite ›
1 commentaire 10 sur 10 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 13 juin 2003
Format: Poche
Ce roman initiatique, celui de l'arrivée d'un paysan, Delavallée, à Paris, s'il présente l'ascension sociale et ses "nécessités" : conquêtes féminines et adoptions de codes culturels, est aussi enchantant que cruel.
L'épilogue marque ainsi la rupture avec un ton qui semble parfois badin. Marivaux, multipliant les péripéties de ce récit, ménage la curiosité de son lecteur.
Mais, ce sont bien les affres de sa société contemporaine qu'il stigmatise ici. Jamais sentencieux mais avec un regard toujours vif et renouvelé, il nous livre une véritable leçon de vie, leçon d'un spectateur amusé, juste assez distant pour jouir pleinement de cette vie dont ses mots nous narrent l'amour.
Remarque sur ce commentaire 8 sur 9 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
C'est la preuve qu'un livre classique, ancien, peut être tout à fait lisible, plaisant et drôle. Marivaux raconte l'histoire d'un jeune paysan qui réussit à Paris grâce au pouvoir de séduction tout à fait naïf qu'il exerce sur les femmes mûres. C'est l'opposé de *bel ami* de Maupassant ! [à lire aussi]

Cette édition contient le livre de Marivaux puis une fin apocryphe (Marivaux n'a jamais terminé le roman).

Appareil critique intéressant.
Remarque sur ce commentaire 8 sur 9 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Nous évoluons dans le domaine du faux semblant et de l’ambiguïté . Jacob ,le petit paysan placé à Paris,beau garçon aimable ,fait état de nobles sentiments mais séduit ses interlocuteurs pour en tirer profit .Les bigotes cinquantenaires, soucieuses d'avoir bonne conscience,succombent ''malgré elles'', au charme prétendu irrésistible, de ce jeune homme de dix-huit ans .Le'' petit paysan'' ne sait plus lui même s'il est amoureux ou flatté des attentions de ces belles dames défraichies ,ou intéressé par les avantages qu'il peut en tirer. Marié à une femme de trente an son ainée,établi,à l'affût de toutes possibilités s'offrant à lui,à l'occasion ne manquant pas de panache ,il ira loin dans cette société factice décrite avec tellement de verve par Marivaux.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : le cid


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?