EUR 22,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La plupart ne reviendront... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 6,82 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La plupart ne reviendront pas : Vingt-huit jours dans une poche du front russe, hiver 1942-1943 Broché – 15 octobre 2003


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,00
EUR 22,00 EUR 5,00

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La plupart ne reviendront pas : Vingt-huit jours dans une poche du front russe, hiver 1942-1943 + Les derniers soldats du roi
Prix pour les deux : EUR 41,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Animé d'une vocation précoce d'écrivain, profondément croyant, catholique et antifasciste, Eugenio Corti (né en 1921 à Besana, en Italie) entreprit de rédiger ce journal de guerre dans un hôpital militaire dès son rapatriement du front russe. Lorsque l'Italie, en 1943, se trouva divisée en deux par l'Armistice, Corti résolut de rester fidèle à son serment d'officier: il rejoignit les restes de l'armée italienne dans le Sud et participa, aux côtés des forces anglo-américaines, à la bataille de Monte Cassino et à l'expulsion des Allemands de son pays. Son œuvre majeure et testamentaire demeure le grand roman Le Cheval Rouge (1983). Commençant sur le front de Russie, l'immense fresque se termine dans les luttes sociales et morales des années 70 en Italie


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 6,82
Vendez La plupart ne reviendront pas : Vingt-huit jours dans une poche du front russe, hiver 1942-1943 contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 6,82, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 252 pages
  • Editeur : Editions de Fallois (15 octobre 2003)
  • Collection : L'âge d'homme
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2877064859
  • ISBN-13: 978-2877064859
  • Dimensions du produit: 22,5 x 2 x 15,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 343.481 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

14 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Veilleur TOP 100 COMMENTATEURS le 15 juin 2008
Format: Broché
Le survivant d'une catastrophe se demande toujours ce qui lui vaut la grâce d'être vivant alors que tous ou presque sont morts. Hasard ou Providence, le sens à donner ne paraît pas immédiatement. Cependant, si l'événement catastrophique a eu lieu durant la jeunesse, il peut éclairer la vie entière d'une lumière totalement différente de celle que l'on imaginait. C'est ce qui est arrivé au jeune lieutenant Corti, âgé de 21 ans, lorsqu'il a réchappé de la poche dans laquelle l'Armée Rouge avait enfermé les corps d'armée allemands et italiens en décembre 1942, sur les rives du Don.

L'effroyable, inhumaine et ahurissante retraite qui s'ensuivit alors rappelle pour beaucoup la débandade napoléonienne au cours de laquelle les armées impériales quittèrent le sol russe en laissant derrière elles un sillage de cadavres. 130 ans après l'aventure de l'Empereur, une nouvelle retraite se rééditait dans les mêmes conditions climatiques, dans la même urgence militaire. En décembre 1942, sur les trente mille italiens pris au piège dans la poche, quatre mille seulement sortirent de l'enfer au bout d'un mois, souvent à la lisière de la mort. Il nous revient alors en mémoire les vers de Victor Hugo sur la Retraite de Russie, si illustrateurs et évocateurs : "Il neigeait, on était vaincu par sa conquête" nous dit le poète, ajoutant "Après la plaine blanche, une autre plaine blanche", faisant "Pour cette immense armée un immense linceul".
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché Achat vérifié
Tout récit historique a une grande valeur et « La plupart ne reviendront pas » reste très intéressant pour comprendre la situation, l’épopée et la souffrance de la retraite du front de l’Est.

Néanmoins cette version édité en 2003 a « mal vieilli » (le livre original est apparu en 2007)
Premièrement il n’a pas été revu ni corrige, des éventuelles modifications du texte original se trouve dans ‘les notes de l’autour’ qui est le dernier chapitre du livre ce qui ne facilite pas la lecture fluide.

L’édition 2003 comporte encore de la (auto ?) censure. Certains nom et certaines unités apparaissent sous le nom de X, Y ou **
La croyance catholique fortement amplifiée dans le chaos de la retraite fait que très souvent Eugenio Corti accorderais le dénuement d’une situation a la volonté de la providence et pas à une manœuvre militaire, nous privant ainsi de mieux comprendre les manœuvres militaire faites dans des conditions extrêmes. La mention de la providence a outrance peut devenir gênante dans certains chapitres ou j’ai commencé à douter de la clarté d’esprit de Eugenio Corti et de ce fait de douter du contenu du livre dans son ensemble
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Savoy le 18 août 2012
Format: Broché
Témoignage bouleversant de vérité et de chrétienté sur un drame historique occulté et méconnu. Lire du même auteur le grand roman "le cheval rouge" indispensable pour comprendre les terribles répercussions de cette tragique période sur notre société.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?