undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: PocheModifier
Prix:5,33 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Dans le tome 3, le voyage de Dag et de Fawn les amène au contact d'un troisième groupe de gens, ni fermiers ni lakewalkers, qui sont les les mariniers qui assurent le commerce sur le grand fleuve navigable qui traverse cette région.

Nos deux héros s'embarquent sur un bateau à fond plat qui fait le trajet sur les bancs de sable et dans le delta du fleuve et ils décident d'aller voir l'océan, tout en payant leur passage par leur travail.

Le jeune frère de la mariée (un fermier donc) décide aussi d'échapper à l'atmosphère étouffante et villageoise de la ferme et d'aller voir le monde, un lakewalker fuyard en bisbille avec son camp décide de suivre Dag le vieux patrouilleur et de rejoindre leur équipée également... Et ils vont découvrir le monde plus avant (en même temps que le lecteur). Ils vont enseigner les différences entre les peuples et briser les tabous, en utilisant la magie lakewalkers pour soigner des fermiers, en racontant les secrets d'un peuple à l'autre et d'une manière générale, en luttant contre les habitudes pour promouvoir l'harmonie entre les peuples...

Ils vont recueillir divers personnages sur leur chemin, de toutes origines, qui va faire un groupe assez divers et bariolé, et le bateau va devenir de plus en plus surpeuplé... Le moteur de l'intrigue, cette fois, c'est la chef du bateau, Berry, qui cherchait son frère et son père qui avaient disparu depuis un an sur la rivière, et qui va finir par trouver des indices sur ce qu'il est advenu d'eux, ouvrant ainsi l'action principale de ce volume, que je ne déflorerai pas ici...

Bref, ça devient encore meilleur dans ce tome. Le monde prend de la densité et de la profondeur par des petits détails. Elle part du local pour aller vers le global. Il n'y a pas de "construction de monde" au sens habituel de la fantasy, il y a une accumulation de petit détails concrets, de petites coutumes, de situations quotidiennes dans un monde pastoral multi culturel qui rend petit à petit ce monde assez palpable et qui définit progressivement de mieux en mieux une région de ce monde par sa vie quotidienne et ses évènements courants. Les situations sont crédibles, les personnages sont bien construits et bien développés comme toujours chez Bujold. Elle prend son temps et rend intéressantes les situations quasi-banales qu'elle décrit, même quand, parfois, il n'y a aucun "grand évènement" qui se produit pour un chapitre ou deux.

Il y a une fin, ou du moins un aboutissement... Mais ça laisse la place à une suite sans trop de mal. Je pense que Bujold voulait faire (et a fait) une trilogie, mais pour une raison ou une autre, visiblement, elle l'a continuée au delà de ce troisième tome. Jusque là, cette série a plein de charme et ça se laisse lire tout seul, l'argument est parfois un peu trop romantique à mon goût, mais il y a aussi plein d'autre choses dans ces livres... Bref, j'attends maintenant avec impatience la lecture de la suite.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus