Commentaires en ligne 


5 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Murakami in his own words, 5 septembre 2011
Par 
Dr. Bojan Tunguz (Indiana, USA) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : What I Talk About When I Talk About Running (Broché)
For almost three decades Haruki Murakami has been providing his fans with a steady diet of quirky, imaginative and poignantly intimate novels and short stories. And yet, Murakami himself has written very little about himself, and has tried to keep his own life extremely private. So it is very enjoyable to finally get a glimpse of this author in his own words. Granted, over the years he had woven many elements from his own life into his stories, but it was never too easy to separate facts from fiction. In this book he has finally decided to talk clearly and forthrightly about some aspects of his writing career, but particularly about his passion for running. It turns out that he had picked up running at about the same time when he decided to become a novelist. He needed a physical activity that would compensate for his sudden switch to a more sedentary profession. Over the years, however, running had become a passion in its own right, but not quite an obsession. All the aspiring writers will find his analogies between long-distance running and writing, and novel writing in particular, very revealing and informative. According to Murakami, three indispensible things that any writer needs (in this order) are: talent, focus and endurance. Unsurprisingly talent is the most important of the three, but other two are required as well if one wants to become successful at writing. It is probably no coincidence that these three personal qualities are crucially important for long-distance running. The impression one gets from reading this book is that for Murakami running and writing reinforce each other.

Even if you don't care about either writing or running in its own right, this book offers many interesting stories and reflection. On a very basic level this is a book about life, and how one particular individual managed to find his place in the world. In Murakami's case, we see a kind of life that many of us would be happy to trade our own lives for: living in some of the World's most desirable places (Cambridge, New York, Hawai'i, Tokyo, Greece), doing what you really enjoy doing without any external constraints, being able to indulge in your favorite recreational activity to the fullest. The book manages to elicit a certain level of envy, although I am sure that was not what Murakami intended to convey when he decided to write it. In fact, we get a sense of a person who bears his own success and fame with a remarkable poise and even humility. Murakami may claim that he is not very good at interpersonal skills, but to me at least this book confirms that I would enjoy meeting Murakami the person as much as I enjoy reading his books. An autobiography that achieves this is definitely worth reading.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un essai qui va bien au-delà de la course à pied., 23 mars 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : What I Talk About When I Talk About Running (Broché)
Que l'on soit coureur de fonds expérimenté ou joggeur occasionnel, on ne pourra qu'être touché et se reconnaître dans cet ouvrage. Car ici il ne s'agit pas d'un ouvrage technique sur la course à pied mais davantage sur l'auteur en tant que marathonien. Ainsi sont explorés les doutes, les satisfactions et les raisons qui poussent un coureur à se lever le matin et à enfiler ses chaussures pour entreprendre un exercice le plus souvent harassant.
Cet essai nous éclaire également sur ce qu'apporte à l'auteur la pratique du sport d'endurance. Il nous en apprend davantage sur son caractère et sa façon d'envisager sa vie d'écrivain. Le parallèle entre sa carrière professionnel et son parcours en tant que coureur apparaît alors. Cela en fait un ouvrage indispensable à tout amateur de de Murakami (ce dont je suis).
C'est finalement un ouvrage sur l’accomplissement personnel, la nécessité, pour certains, de se poser sans cesse des objectifs et des défis à relever.
Au final, la qualité intrinsèque de l'ouvrage fait qu'il n'est nul besoins d'être un coureur ou un familier de Murakami pour pleinement l’apprécier. De mon côté, en tant que coureur occasionnel et admirateur, je ne saurai que trop le recommander.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un autre aspect de Murakami !, 10 avril 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : What I Talk About When I Talk About Running (Broché)
Je suis fan de Murakami, mais ce livre n'a pas les qualités habituelles- c'est un essai sur ce qui lui fait courir des marathons depuis plusieurs années. Rien d'étrange ni de déjanté comme dans ces romans et nouvelles, un livre très humble en fait. Il aborde le vieillissement, lr plaisir de l'effort douloureux -il s'est même essayé aux épreuves 'Iron Man'... Je ne suis pas sure que les Murakamiens apprécient, surtout les non-sportifs, mais je le conseille comme essai à couleur autobiographique...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Une valeur sure pour les mordus de litérature et de jogging (cela existe!)., 9 novembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : What I Talk About When I Talk About Running (Broché)
Murakami est en train de vivre comme un homme de la Renaissance transporté au XXI Siècle. Sport et litérature c'est sa devise. Le résultat est surprenant. Peut-être le meilleur livret pour entrer dans l'univers fantastique de ce García Marquez japonais.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 I like running and I like Murakami. Should I say more?, 2 février 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : What I Talk About When I Talk About Running (Poche)
I like running and I like Murakami. Should I say more? I enjoed it, I think it is a good piece of a literature.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xa9496588)

Ce produit

What I Talk About When I Talk About Running
What I Talk About When I Talk About Running de Haruki Murakami (Broché - 2 avril 2009)
EUR 8,84
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit