Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


5.0 étoiles sur 5 This book will change you
I saw the film some years ago, on a cold snowy night in Scotland. I remember clearly the heat of an endless summer and the silent alienation of the three children left alone. The imagery in the book is even more vivid. I think this is the best book from Ian McEwan. You will never forget it.
Publié il y a 18 mois par Mary & Chris

versus
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Dérangeant
Quatre frères et soeurs se retrouvent sans parents lors d'un été particulièrement chaud. Ils s'inventent une vie autour d'un jardin recouvert de ciment, pour tenter de rester ensemble et de ne pas être séparés par le monde des adultes. A la fois touchant et dérangeant, The Cement Garden ressemble un peu à Sa...
Publié le 2 avril 2008 par Armelle D.


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Dérangeant, 2 avril 2008
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Cement Garden (Broché)
Quatre frères et soeurs se retrouvent sans parents lors d'un été particulièrement chaud. Ils s'inventent une vie autour d'un jardin recouvert de ciment, pour tenter de rester ensemble et de ne pas être séparés par le monde des adultes. A la fois touchant et dérangeant, The Cement Garden ressemble un peu à Sa Majesté des Mouches: que feraient des enfants livrés à eux-mêmes? Des choses que les adultes ne peuvent pas comprendre...

Contrairement à Atonement qui tente d'expliquer pourquoi un enfant a agi d'une certaine façons, et les conséquences, The Cement Garden se contente de décrire les états d'âme et les gestes du narrateur, sans chercher de justification. C'est plus dérangeant comme lecture, surtout vers la fin quand les enfants sont vraiment livrés à eux-même. Ian McEwan réussi une fois de plus à rendre une atmosphère magnifiquement décrite, en phase avec ses personnages: un quasi huis-clos dans la maison et le jardin en ciment, l'été chaud et poussièreux qui n'en finit pas...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 This book will change you, 6 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Cement Garden (Broché)
I saw the film some years ago, on a cold snowy night in Scotland. I remember clearly the heat of an endless summer and the silent alienation of the three children left alone. The imagery in the book is even more vivid. I think this is the best book from Ian McEwan. You will never forget it.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Brilliant but shocking debut novel, 4 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Cement Garden (Broché)
McEwan made his debut in 1975 with "First Love, Last Rites", a collection of short stories. His opening story dealt with a taboo subject. In this 1978 stark, shocking debut novel the taboo is breached again. This perfectly-plotted book is rich on atmosphere, with plenty of isolation and estrangement, decline and decay and on bringing characters alive. Towards the end of a hot and dry summer holiday this intriguing novel ends when cars with revolving blue lights screech to a halt.
The big house with garden and spacious cellar stands alone in an area bulldozed flat to make way for a road that was never built. It houses a family of six, of which first the father, then the mother die. The children (16, 14, 12 and 5) are alone now and decide to bury Mother in concrete in an army sheet metal suitcase in the basement. The means: the remains of 15 bags of cement and a load of sand their late Father bought to realize his weird dream garden. The motive: they have no relatives and although rather prickly, even hostile, they do not fancy being cared for in foster families or orphanages.
What follows is pure drama, because each child reacts in his/her own way to the new reality. For Jack, now 15, time seems to stand still. He is the storyteller when he does not sleep or masturbate, and his lack of personal hygiene matches the kitchen's smelly state. Tom, now 6, goes back in time, wants to be a girl, then a baby with sister Julie, now 17 as his mother. Sue, now 13, starts and keeps a diary.
One day, Julie finally orders a housecleaning and introduces her siblings to Derek (23), a smart, rich snooker player. At the end of a suffocating summer which the quartet survived without a plan for the future, the taboo is finally broken and consumed to the sound and rhythm of Derek's sledgehammer from the cellar... Brr.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

The Cement Garden
The Cement Garden de Ian McEwan (Broché - 5 juin 1997)
EUR 10,59
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit