undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles4
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: BrochéModifier
Prix:13,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 juin 2013
Un ouvrage passionnant et prenant, qui montre à quel point la WWII en Europe n'a pas été que la lutte entre les Alliés et les pays de l'Axe, mais qu'elle aussi a fait "croître et embellir" des conflits locaux qui ont perduré bien au delà de la prétendue armistice. Sans oublier le paysage de ruines qu'a été l'Europe à la fin de cette guerre et les difficultés rencontrées par les peuples européens pour reconstruire leurs pays et leurs vies. Le tout formant une immense apocalypse à l'échelle du continent.
Au delà des faits, des statistiques et des massacres, Keith Lowe nous interpelle sur la capacité fondamentale des Européens d'aujourd'hui à "oublier sans oublier" et nous donne des clés pour comprendre pourquoi notre Europe politique balbutie sans fin et n'est qu'économique et technocratique.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 août 2013
C'est une histoire européenne méconnue que nous livre Keith LOWE. Malheureusement notre mémoire historique est de plus en plus façonnée par des mythes et par le cinéma. Nous nous imaginons une Europe en paix une fois la guerre terminée.

Or l'auteur nous rappelle que l'après-guerre a été une période où la violence et la pauvreté ont perduré bien après la guerre. Les institutions politiques ayant été annihilées par la guerre, le désordre et le non-droit ont régné. Les nettoyages ethniques ont perduré, voire se sont accentués après la guerre. Imagine-t-on, par exemple, aujourd'hui, que la Pologne fût un état multi-ethnique où à côté de Polonais, vivaient de fortes minorités d'Allemands, d'Ukrainiens ou de Juifs ?

De même on se surprend à découvrir les abus faits aux populations civiles "libérées" que ce soit par les troupes soviétiques ou même Alliés. Abus, entre autres, qui allaient des femmes pauvres "achetées" avec des boîtes de conserves aux viols de masse. C'est une réalité peu glorieuse qu'on se garde d'évoquer dans les films.

Ce livre aura aussi le mérite de nous montrer la chance que nous avons aujourd'hui de vivre dans une Europe en paix et où règne l’état de droit. Il nous invite aussi a garder l’œil ouvert. Les notions même de civilisation et d'humanité tiennent finalement à très peu de chose...
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2013
Very good account for those interested in the period 1945-1955 in Europe. Lowe touches upon almost every country in Europe and the immediate aftermath of the second world war. Paints a vivid picture of the real and would be resistant fighters, real and scape-goat collaborators and the huge population movements that took place then. It helps appreciate the role the UN adn EU have played since then in avoiding major open conflcts in that part of teh world. Leaves the reader with the request: more, please!
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 août 2014
A powerful and well researched account of the world since 1945. The cruelty is sometimes unbearable, likewise in Germany, Russia, France or countries on their way to independence. Without me going into detail, Keith Lowe brings also forward the psychological consequences of committing non stop actrocities which spiral down to sadism, willful torture without end and which finally gears without remorce towards infants and babies. How much responsibility does Europe account for, considering the breakdown of moral values worldwide?
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles