Commentaires en ligne 


43 évaluations
5 étoiles:
 (24)
4 étoiles:
 (14)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un grand classique, à lire ou relire
Plus que connu, l'ouvrage de C. Brontë reste l'archétype du roman anglais romantique, avec tout le poids des traditions victoriennes, et un "sens du devoir", chez l'héroïne, qui confine à la sainteté.
L'ouvrage est pourtant dépourvu de mièvrerie, le style de l'auteure est élégant et raffiné, sans...
Publié le 31 décembre 2010 par Modeste

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Review
I didn't appreciate this book at all. I found that too much bad things happen to the heroine to be credible and I didn't care for the characters anyway.
Publié il y a 14 mois par Amélie


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4.0 étoiles sur 5 Super !, 3 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jane Eyre (Broché)
L'histoire est magnifique et très touchante. Le livre est captivant ! J'ai vraiment adoré !! Pas de problème de compréhension.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Les amours mouvementées d'une jeune orpheline -- un classique de la littérature anglaise, 14 juin 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jane Eyre (Broché)
Jane Eyre est orpheline. Jusqu'à l'âge de 10 ans elle est hébergée (plus qu'élevée) par une tante. Elle et ses enfants maltraite Jane qui est finalement envoyée dans un pensionnat pour orphelins miteux. Jane y étudie pendant 6 ans puis y reste 2 ans comme enseignante. Quand les gens qu’elle aimait quittent l'école Jane décide de partir aussi. Elle trouve une place comme gouvernante d’une jeune fille française, pupille d'un certain M. Rochester. Comme il se doit ils tombent amoureux et décident de se marier.

Ce qui étonne dans Jane Eyre c'est qu'on n'a pas l'histoire de jeunes filles belles et intelligentes qui ont quelques menus problèmes et épousent finalement des jeunes gens beaux, intelligents et riches qui y mettent fin. D'abord dans "Jane Eyre" tout le monde est moche. Les top models (comme Mlle Ingram) ont des rôles très secondaires et sont malmenés par l'auteur. Jane est petite et frêle et elle n'est pas particulièrement jolie. Rochester est, selon Jane elle-même, laid. Ensuite quand on a des problèmes c’est pour de vrai. Jane est orpheline, malaimée par sa tante, envoyée dans un pensionnat sordide et se retrouve à mendier pour tenter de survivre. Le sort envoie épouses superfétatoires et poutres enflammées pour achever d’abattre les protagonistes. Mais, telle Job, Jane ne perd pas courage.

Les aspects gothiques du livre sont souvent inutiles et ridiculement grandioses. On aurait pu se passer de ce mélange des genres. Les personnages sont souvent bavards et ont le don de la répétition. La troisième partie est largement superflue, ajoutant des personnages et de l'argent dont n'avaient besoin ni Jane ni l'histoire. Mais on n'est pas vraiment là pour ça. "Jane Eyre" c'est avant tout l'histoire de Jane Eyre, orpheline au caractère déterminé et entier. Une histoire originale et mouvementée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 je me souviens..., 7 avril 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jane Eyre (Broché)
j'étais très jeune lorsqu'elle est entrée dans ma vie, à l'adolescence. Ainsi qu'Emily. Je suis maintenant une vieille dame et j'ai la nostalgie de ce livre puissant et doux, donnant du courage à celles qui partent dans la vie, le coeur et les lèvres serrés, les courageuses. Je viens de lire tout Jane Austen et j'ai envie de relire Jane Eyre pour confronter mon admiration pour l'une et l'autre des auteurs.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Les amours mouvementées d'une jeune orpheline ' un classique de la littérature anglaise, 30 avril 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jane Eyre (Broché)
Jane Eyre est orpheline. Jusqu'à l'âge de 10 ans elle est hébergée (plus qu'élevée) par une tante. Elle et ses enfants maltraite Jane qui est finalement envoyée dans un pensionnat pour orphelins miteux. Jane y étudie pendant 6 ans puis y reste 2 ans comme enseignante. Quand les gens qu'elle aimait quittent l'école Jane décide de partir aussi. Elle trouve une place comme gouvernante d'une jeune fille française, pupille d'un certain M. Rochester. Comme il se doit ils tombent amoureux et décident de se marier.

Ce qui étonne dans Jane Eyre c'est qu'on n'a pas l'histoire de jeunes filles belles et intelligentes qui ont quelques menus problèmes et épousent finalement des jeunes gens beaux, intelligents et riches qui y mettent fin. D'abord dans "Jane Eyre" tout le monde est moche. Les top models (comme Mlle Ingram) ont des rôles très secondaires et sont malmenés par l'auteur. Jane est petite et frêle et elle n'est pas particulièrement jolie. Rochester est, selon Jane elle-même, laid. Ensuite quand on a des problèmes c'est pour de vrai. Jane est orpheline, malaimée par sa tante, envoyée dans un pensionnat sordide et se retrouve à mendier pour tenter de survivre. Le sort envoie épouses superfétatoires et poutres enflammées pour achever d'abattre les protagonistes. Mais, telle Job, Jane ne perd pas courage.

Les aspects gothiques du livre sont souvent inutiles et ridiculement grandioses. On aurait pu se passer de ce mélange des genres. Les personnages sont souvent bavards et ont le don de la répétition. La troisième partie est largement superflue, ajoutant des personnages et de l'argent dont n'avaient besoin ni Jane ni l'histoire. Mais on n'est pas vraiment là pour ça. "Jane Eyre" c'est avant tout l'histoire de Jane Eyre, orpheline au caractère déterminé et entier. Une histoire originale et mouvementée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Les amours mouvementées d'une jeune orpheline -- un classique de la littérature anglaise, 30 avril 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jane Eyre (Poche)
Jane Eyre est orpheline. Jusqu'à l'âge de 10 ans elle est hébergée (plus qu'élevée) par une tante. Elle et ses enfants maltraite Jane qui est finalement envoyée dans un pensionnat pour orphelins miteux. Jane y étudie pendant 6 ans puis y reste 2 ans comme enseignante. Quand les gens qu’elle aimait quittent l'école Jane décide de partir aussi. Elle trouve une place comme gouvernante d’une jeune fille française, pupille d'un certain M. Rochester. Comme il se doit ils tombent amoureux et décident de se marier.

Ce qui étonne dans Jane Eyre c'est qu'on n'a pas l'histoire de jeunes filles belles et intelligentes qui ont quelques menus problèmes et épousent finalement des jeunes gens beaux, intelligents et riches qui y mettent fin. D'abord dans "Jane Eyre" tout le monde est moche. Les top models (comme Mlle Ingram) ont des rôles très secondaires et sont malmenés par l'auteur. Jane est petite et frêle et elle n'est pas particulièrement jolie. Rochester est, selon Jane elle-même, laid. Ensuite quand on a des problèmes c’est pour de vrai. Jane est orpheline, malaimée par sa tante, envoyée dans un pensionnat sordide et se retrouve à mendier pour tenter de survivre. Le sort envoie épouses superfétatoires et poutres enflammées pour achever d’abattre les protagonistes. Mais, telle Job, Jane ne perd pas courage.

Les aspects gothiques du livre sont souvent inutiles et ridiculement grandioses. On aurait pu se passer de ce mélange des genres. Les personnages sont souvent bavards et ont le don de la répétition. La troisième partie est largement superflue, ajoutant des personnages et de l'argent dont n'avaient besoin ni Jane ni l'histoire. Mais on n'est pas vraiment là pour ça. "Jane Eyre" c'est avant tout l'histoire de Jane Eyre, orpheline au caractère déterminé et entier. Une histoire originale et mouvementée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Les amours mouvementées d'une jeune orpheline -- un classique de la littérature anglaise, 20 février 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jane Eyre (Broché)
Jane Eyre est orpheline. Jusqu'à l'âge de 10 ans elle est hébergée (plus qu'élevée) par une tante. Elle et ses enfants maltraite Jane qui est finalement envoyée dans un pensionnat pour orphelins miteux. Jane y étudie pendant 6 ans puis y reste 2 ans comme enseignante. Quand les gens qu’elle aimait quittent l'école Jane décide de partir aussi. Elle trouve une place comme gouvernante d’une jeune fille française, pupille d'un certain M. Rochester. Comme il se doit ils tombent amoureux et décident de se marier.

Ce qui étonne dans Jane Eyre c'est qu'on n'a pas l'histoire de jeunes filles belles et intelligentes qui ont quelques menus problèmes et épousent finalement des jeunes gens beaux, intelligents et riches qui y mettent fin. D'abord dans "Jane Eyre" tout le monde est moche. Les top models (comme Mlle Ingram) ont des rôles très secondaires et sont malmenés par l'auteur. Jane est petite et frêle et elle n'est pas particulièrement jolie. Rochester est, selon Jane elle-même, laid. Ensuite quand on a des problèmes c’est pour de vrai. Jane est orpheline, malaimée par sa tante, envoyée dans un pensionnat sordide et se retrouve à mendier pour tenter de survivre. Le sort envoie épouses superfétatoires et poutres enflammées pour achever d’abattre les protagonistes. Mais, telle Job, Jane ne perd pas courage.

Les aspects gothiques du livre sont souvent inutiles et ridiculement grandioses. On aurait pu se passer de ce mélange des genres. Les personnages sont souvent bavards et ont le don de la répétition. La troisième partie est largement superflue, ajoutant des personnages et de l'argent dont n'avaient besoin ni Jane ni l'histoire. Mais on n'est pas vraiment là pour ça. "Jane Eyre" c'est avant tout l'histoire de Jane Eyre, orpheline au caractère déterminé et entier. Une histoire originale et mouvementée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 A great way to revise for the "Agrég", 13 juin 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jane Eyre (CD)
I just recorded the CD on my mp3 player and listened to it in bed every night... There are a few crucial cuts not to be ommitted, but what a time saver!

And I got the agrég.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 QUELLE VOLUPTE DE SE PLONGER ENCORE ET ENCORE DANS LES MOTS DE C. BRONTE, 21 janvier 2012
Par 
roseB (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jane Eyre (Broché)
Cela faisait des années que je n'avais pas relu ce chef d'oeuvre, et pour cause je l'avais prêté... sans retour, je me suis procuré ce volume de la collection Dover thrift edition... Et là, de nouveau la magie du style de Charlotte Brontë.

COMMENT RECONNAIT-ON UN CHEF D'OEUVRE?

Parce qu'à chaque lecture, il vous ouvre d'autres portes, vous lisez entre les lignes autrement, parce que les dialogues entre Jane Eyre et her Master MR Rochester, résonnent différemment.

Lorsque comme moi vous les lisez la première fois à 20 ans (je l'ai toujours lu en anglais pour ne rien manquer du style de l'auteure).... A 20 ans donc, c'est le Romantisme de l'histoire qui vous transporte...

A 30 ans, c'est la jeune femme que je fus qui se retrouve dans le cheminement douloureux mais emprunt d'une force et d'un optimisme viscéraux...

A 40 ans c'est l'éblouissement de la description, de l'analyse extrêmement fine et profonde de la psychologie des personnages.

Charlotte Brontë était très en avance sur son temps pour donner vie à une femme aussi forte que Jane Eyre (de ses faiblesses, de ses manques, de ses souffrances) ; une femme à qui elle fait dire qu'elle est indépendante, qu'elle choisira sa vie, son destin.

Jane Eyre, à peine arrivée chez Mr Rochester, ose penser, dire, déclarer les droits de la femme
" Women are supposed to be very calm generally : but women feel just as men feel ; they need exercice for their faculties, and field for their efforts as much as their brothers do.... To confine themselves to making puddings and knitting stockings, to playing on the piano and embroidering bags. It is thoughtless to condemn them, or laught at them, if they seek to do more or learn more than custom has pronounced necessary for their sex"...

Il lui en faudra du courage, de la détermination de la "self-estim" à Jane Eyre pour se tracer son propre avenir... Devenir la femme libre d'aimer celui qu'elle aime "as my idol", sans se compromettre...

SUBLIME OEUVRE, MAGISTRALE analyse psychologique des personnages... on dit de Tourgueniev qu'on lui doit l'élaboration progressive de la formule " roman russe psychologique"...

Charlotte BRONTE, n'EST-ELLE PAS L'INITIATRICE DU "ROMAN ANGLAIS PSYCHOLOGIQUE" ?... Avec Jane AUSTEN

Dans 10 ans, 20 ans je relierai ce livre et j'y découvrira de nouveaux trésors... Et je me ferai surprendre à lire à voix haute les dialogues ciselés, émouvants, vibrants, humains entre Jane Eyre et Mr Rochester...

Mais cette fois-ci ce ne seront peut-être pas mes 2 aînés (ado à l'heure actuelle, qui croyant que je parlais seule, frappaient à la porte et glissaient un oeil étonné et amusé ;))... Mais peut-être la prochaine génération !

EXCELLENTE LECTURE A VOUS TOUTES ET TOUS !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Les amours mouvementées d'une jeune orpheline — un classique de la littérature anglaise, 30 avril 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jane Eyre (Poche)
Jane Eyre est orpheline. Jusqu'à l'âge de 10 ans elle est hébergée (plus qu'élevée) par une tante. Elle et ses enfants maltraite Jane qui est finalement envoyée dans un pensionnat pour orphelins miteux. Jane y étudie pendant 6 ans puis y reste 2 ans comme enseignante. Quand les gens qu’elle aimait quittent l'école Jane décide de partir aussi. Elle trouve une place comme gouvernante d’une jeune fille française, pupille d'un certain M. Rochester. Comme il se doit ils tombent amoureux et décident de se marier.

Ce qui étonne dans Jane Eyre c'est qu'on n'a pas l'histoire de jeunes filles belles et intelligentes qui ont quelques menus problèmes et épousent finalement des jeunes gens beaux, intelligents et riches qui y mettent fin. D'abord dans "Jane Eyre" tout le monde est moche. Les top models (comme Mlle Ingram) ont des rôles très secondaires et sont malmenés par l'auteur. Jane est petite et frêle et elle n'est pas particulièrement jolie. Rochester est, selon Jane elle-même, laid. Ensuite quand on a des problèmes c’est pour de vrai. Jane est orpheline, malaimée par sa tante, envoyée dans un pensionnat sordide et se retrouve à mendier pour tenter de survivre. Le sort envoie épouses superfétatoires et poutres enflammées pour achever d’abattre les protagonistes. Mais, telle Job, Jane ne perd pas courage.

Les aspects gothiques du livre sont souvent inutiles et ridiculement grandioses. On aurait pu se passer de ce mélange des genres. Les personnages sont souvent bavards et ont le don de la répétition. La troisième partie est largement superflue, ajoutant des personnages et de l'argent dont n'avaient besoin ni Jane ni l'histoire. Mais on n'est pas vraiment là pour ça. "Jane Eyre" c'est avant tout l'histoire de Jane Eyre, orpheline au caractère déterminé et entier. Une histoire originale et mouvementée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Anglais, 12 juillet 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jane Eyre (Broché)
Livre qui était supposé être en français et que j'ai reçu en anglais... L'état du bouquin est tout à fait convenable, et bon tant pis, je suis bilingue.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Jane Eyre
Jane Eyre de Charlotte Brontë (Broché - 29 juin 2006)
EUR 2,93
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit