Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles44
4,3 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:10,96 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 février 2008
Jane Eyre est orpheline. Jusqu'à l'âge de 10 ans elle est hébergée (plus qu'élevée) par une tante. Elle et ses enfants maltraite Jane qui est finalement envoyée dans un pensionnat pour orphelins miteux. Jane y étudie pendant 6 ans puis y reste 2 ans comme enseignante. Quand les gens qu'elle aimait quittent l'école Jane décide de partir aussi. Elle trouve une place comme gouvernante d'une jeune fille française, pupille d'un certain M. Rochester. Comme il se doit ils tombent amoureux et décident de se marier.

Ce qui étonne dans Jane Eyre c'est qu'on n'a pas l'histoire de jeunes filles belles et intelligentes qui ont quelques menus problèmes et épousent finalement des jeunes gens beaux, intelligents et riches qui y mettent fin. D'abord dans "Jane Eyre" tout le monde est moche. Les top models (comme Mlle Ingram) ont des rôles très secondaires et sont malmenés par l'auteur. Jane est petite et frêle et elle n'est pas particulièrement jolie. Rochester est, selon Jane elle-même, laid. Ensuite quand on a des problèmes c'est pour de vrai. Jane est orpheline, malaimée par sa tante, envoyée dans un pensionnat sordide et se retrouve à mendier pour tenter de survivre. Le sort envoie épouses superfétatoires et poutres enflammées pour achever d'abattre les protagonistes. Mais, telle Job, Jane ne perd pas courage.

Les aspects gothiques du livre sont souvent inutiles et ridiculement grandioses. On aurait pu se passer de ce mélange des genres. Les personnages sont souvent bavards et ont le don de la répétition. La troisième partie est largement superflue, ajoutant des personnages et de l'argent dont n'avaient besoin ni Jane ni l'histoire. Mais on n'est pas vraiment là pour ça. "Jane Eyre" c'est avant tout l'histoire de Jane Eyre, orpheline au caractère déterminé et entier. Une histoire originale et mouvementée.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 février 2009
Ce qui frappe d'abord c'est l'ambition de l'oeuvre : une narration magistrale pour raconter les nombreuses péripéties d'une vie, et un personnage d'une force personnelle très impressionnante. Un vrai roman féministe finalement, parce que celui d'une jeune femme forte, indépendante et intègre confrontée aux vicissitudes de la vie et aux faiblesses de ceux qui l'entourent. Une vraie inspiration.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mars 2010
La livraison était parfaite, délai court, emballage soigné.
Le roman de Charlotte Brontë m'a accompagnée toute ma vie. Et la vieille caramelle que je suis (71 ans !!!) est toujours autant sous le charme de Mr. Rochester !!! Le grand âge n'a rien guéri. . . En allemand, en français et maintenant je suis heureuse d'avoir une version anglaise si bien documentée. Un enchantement ! Merci.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2012
Exploration de la psychologie d'une jeune femme élevée dans une tradition austère marquée par le devoir et la restriction lorsqu'elle tombe amoureuse de son maître, Edward Rochester. Le conflit intérieur entre ses penchants et son sens du devoir est prenant... Sa fidélité à ses principes admirable et sa recherche constante d'indépendance est très émouvante. Le personnage est très attachant. Livre assez abordable en anglais.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2010
Plus que connu, l'ouvrage de C. Brontë reste l'archétype du roman anglais romantique, avec tout le poids des traditions victoriennes, et un "sens du devoir", chez l'héroïne, qui confine à la sainteté.
L'ouvrage est pourtant dépourvu de mièvrerie, le style de l'auteure est élégant et raffiné, sans affectation, et l'histoire, même si elle comporte quelques invraisemblances, demeure attachante et n'a pas pris de rides. De plus, la lecture de ce livre reste tout à fait abordable aux anglophones "moyens", ce qui ne gâte rien.
L'ouvrage, sous certains aspects, peut être comparé aux romans de Hardy (Tess Of The d'Urbervilles, par exemple), mais Jane Eyre reste maîtresse de son destin et de sa vie, alors que Tess ne réussira pas à infléchir les siens.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2008
Jane Eyre est orpheline. Jusqu'à l'âge de 10 ans elle est hébergée (plus qu'élevée) par une tante. Elle et ses enfants maltraite Jane qui est finalement envoyée dans un pensionnat pour orphelins miteux. Jane y étudie pendant 6 ans puis y reste 2 ans comme enseignante. Quand les gens qu’elle aimait quittent l'école Jane décide de partir aussi. Elle trouve une place comme gouvernante d’une jeune fille française, pupille d'un certain M. Rochester. Comme il se doit ils tombent amoureux et décident de se marier.

Ce qui étonne dans Jane Eyre c'est qu'on n'a pas l'histoire de jeunes filles belles et intelligentes qui ont quelques menus problèmes et épousent finalement des jeunes gens beaux, intelligents et riches qui y mettent fin. D'abord dans "Jane Eyre" tout le monde est moche. Les top models (comme Mlle Ingram) ont des rôles très secondaires et sont malmenés par l'auteur. Jane est petite et frêle et elle n'est pas particulièrement jolie. Rochester est, selon Jane elle-même, laid. Ensuite quand on a des problèmes c’est pour de vrai. Jane est orpheline, malaimée par sa tante, envoyée dans un pensionnat sordide et se retrouve à mendier pour tenter de survivre. Le sort envoie épouses superfétatoires et poutres enflammées pour achever d’abattre les protagonistes. Mais, telle Job, Jane ne perd pas courage.

Les aspects gothiques du livre sont souvent inutiles et ridiculement grandioses. On aurait pu se passer de ce mélange des genres. Les personnages sont souvent bavards et ont le don de la répétition. La troisième partie est largement superflue, ajoutant des personnages et de l'argent dont n'avaient besoin ni Jane ni l'histoire. Mais on n'est pas vraiment là pour ça. "Jane Eyre" c'est avant tout l'histoire de Jane Eyre, orpheline au caractère déterminé et entier. Une histoire originale et mouvementée.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juin 2006
Jane Eyre est orpheline. Jusqu'à l'âge de 10 ans elle est hébergée (plus qu'élevée) par une tante. Elle et ses enfants maltraite Jane qui est finalement envoyée dans un pensionnat pour orphelins miteux. Jane y étudie pendant 6 ans puis y reste 2 ans comme enseignante. Quand les gens qu’elle aimait quittent l'école Jane décide de partir aussi. Elle trouve une place comme gouvernante d’une jeune fille française, pupille d'un certain M. Rochester. Comme il se doit ils tombent amoureux et décident de se marier.

Ce qui étonne dans Jane Eyre c'est qu'on n'a pas l'histoire de jeunes filles belles et intelligentes qui ont quelques menus problèmes et épousent finalement des jeunes gens beaux, intelligents et riches qui y mettent fin. D'abord dans "Jane Eyre" tout le monde est moche. Les top models (comme Mlle Ingram) ont des rôles très secondaires et sont malmenés par l'auteur. Jane est petite et frêle et elle n'est pas particulièrement jolie. Rochester est, selon Jane elle-même, laid. Ensuite quand on a des problèmes c’est pour de vrai. Jane est orpheline, malaimée par sa tante, envoyée dans un pensionnat sordide et se retrouve à mendier pour tenter de survivre. Le sort envoie épouses superfétatoires et poutres enflammées pour achever d’abattre les protagonistes. Mais, telle Job, Jane ne perd pas courage.

Les aspects gothiques du livre sont souvent inutiles et ridiculement grandioses. On aurait pu se passer de ce mélange des genres. Les personnages sont souvent bavards et ont le don de la répétition. La troisième partie est largement superflue, ajoutant des personnages et de l'argent dont n'avaient besoin ni Jane ni l'histoire. Mais on n'est pas vraiment là pour ça. "Jane Eyre" c'est avant tout l'histoire de Jane Eyre, orpheline au caractère déterminé et entier. Une histoire originale et mouvementée.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2009
Très bonne édition de cette oeuvre majeure. Si vous avez apprécié David COPPERFIELD, essayez donc cette version féminine du roman d'éducation, magnifiquement écrite, et profitez des nombreuses archives à la fin du livre.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 décembre 2001
Ce livre illustre la plus belle histoire d'amour qu'il m'ait été donnée de lire. C'est un livre empreint d'un tel lyrisme, d'une telle justesse dans les sentiments...
Ce livre, je l'ai lu il y a déjà quelques années, mais il est resté mon préféré.
Charlotte Brontë a réussi là son plus beau roman. Je conseille à tous de le lire, mais surtout aux femmes. Car c'est avant tout une histoire de femme.
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juillet 2003
""Jane Eyre"" est le livre le plus complet et le plus profond que j'ai pu lire.
il contient plus de 600 pages mais a chaque fois que je l'ai lu, il ne restait pas plus de 3 jours entre mes mains.Depuis ce livre un sentiment d'insatisfaction regne en moi car je n'ai jamais retrouve un livre aussi fort. Charlotte Bronte sait parler aux coeurs intelligents, et elle a su creer une atmosphere qui permet au lecteur de se couper du monde exterieur et d'entrer dans l'ere victorienne du 18-19eme siecle.
C'est un "MUST" pour les adorateurs de la litterature anglaise et pour les autres je vous le conseille vivement, c'est un livre qu'on devrait avoir lu au moins une fois dans sa vie si on ne veut pas rater le meilleur de la litterature.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,31 €