Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre poétique qui fait courir l'imagination, 11 février 2011
Par 
Jean-loup Sabatier - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Borrowers (Broché)
C'est un classique du livre pour enfant, il raconte l'histoire d'une famille de gens miniatures qui sortent la nuit pour chaparder les choses dont ils ont besoin dans la maison des grands humains sous laquelle ils vivent. Ils craignent à chaque instant d'être vus par des êtres humains. Bien sûr ils seront vus, et bien sûr c'est de là que naîtra l'histoire. C'est un livre plein de poésie, dont les pages m'ont fréquemment arraché un sourire pendant la lecture. Les héros sont attachant, notamment la jeune fille miniature, Arrietty, et le garçon humain.

Ce livre a eu un grand succès au Royaume Uni dés sa sortie, en 1954, succès qui ne s'est jamais démenti depuis. Je ne peux vraiment pas comprendre pourquoi il n'a été traduit qu'une seule fois en Français, dans une édition épuisée depuis longtemps et complètement introuvable! Ça me force à faire une traduction simultanée (fatigante!) pour ma fille.

Ce texte est plein de détails bien vus, fait montre de beaucoup de délicatesse dans l'approche du récit et dans les personnages, on est très loin ici de l'humour lourdaud et "grand-guignol" du film "Les Borrowers" (1997) de Peter Hewitt... Le film d'animation des studios Ghibli "Arrietty, le petit monde des chapardeurs" (2011) est beaucoup plus proche de l'ambiance, même si il s'est également inspiré très librement du livre, même si le récit du film est moins épais que le récit du livre. Dans le livre, l'intrigue est plus clairement décrite, la psychologie et les motivations des personnages plus approfondies. En tous cas, c'est le dessin animé qui nous a donné le goût des petits chapardeurs, à ma fille et à moi, qui m'a fait découvrir le livre et m'a convaincu de le faire découvrir à ma fille.

Attention, malgré tout: l'Anglais est d'un niveau assez élevé, de l'Anglais Britannique et plutôt littéraire. Même si c'est un livre pour enfant, il y a beaucoup de vocabulaire peu courant et des constructions de phrases assez littéraires.

À quand une ré-édition en Français?? C'est vraiment incroyable qu'il n'y en ait pas...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Les chapardeurs en vadrouille dans les champs..., 2 mars 2011
Par 
Jean-loup Sabatier - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Borrowers Afield (Broché)
Les chapardeurs ont été chassés de la maison des humains dans le 1er tome (ils ont du fuir à cause de la curiosité et la malveillance de la bonne). Ils sont maintenant à travers champs et prés. Cette expédition commence comme une sorte de pique-nique excitant pour Arrietty mais commence à devenir plus dure à mesure que les problèmes d'approvisionnement commencent et que les inquiétudes se précise, et notamment concernant l'hiver qui viendra immanquablement après la belle saison se précisent, et qui risque de les trouver sans abri en dur.

C'est là qu'ils rencontrent Spiller, le garçon à moitié sauvage, vivant de la chasse, qui les prend en amitié et les aide. Spiller aide d'abord Arrietty, en difficulté dans les champs [NB: c'est une différence avec le film des studios Ghibli: le film raconte plus ou moins l'histoire du 1er tome, mais Spiller -venu du 2ème tome- a été rajouté dans l'histoire un peu comme un cheveu sur la soupe puisqu'il n'a pas grand chose à faire dans une maison. De plus, dans le film, c'est Pod (le père d'Arrietty) que Spiller aide à rejoindre sa famille et non pas Arrietty].

Ce roman est une longue aventure en extérieur, qui bascule parfois totalement dans la comédie. Le chapitre où Homily -la mère- démarre un débat sur l'éthique, repris par toute la famille, est totalement hilarant, et finit bien loin de sont point de départ... Il y a également quelques blagues récurrentes, notamment au sujet de la nourriture: au bout d'un moment ils sont tellement affamés qu'ils mangent la viande que leur donne Spiller, et ils ne veulent surtout pas savoir ce que c'est ... et plus bizarre, cette viande est très bien cuite et Spiller ne veut surtout pas dire où ni comment il la fait cuire... Tous ces mystères s'éclairciront bien sûr à la fin du roman.

Dans le premier tome, c'était un enfant humain, ami d'Arrietty, qui (bien involontairement) a été la cause des évènement qui ont chassé les chapardeurs de leur première maison. C'est un autre enfant qui les tirera d'affaire et donnera une conclusion heureuse à se roman, et dont Arrietty viendra chercher l'amitié. La boucle est bouclée.

La même structure de roman est conservée puisqu'on commence l'histoire avec une humaine qui enquête sur les chapardeurs et qui pensent qu'ils ne sont peut être qu'une légende, et qui trouve des éléments qui renforce sa croyance des chapardeurs mais sans lui donner de preuves. Et on continue par la même histoire, vu du point de vu d'Arrietty, qui raconte l'épopée des chapardeurs en question.

Ce long périple qui prend parfois des allures d'épopée sera remis en perspective par un petit plan manuscrit à la fin, où on réalise qu'en fait, ils ont seulement quitté une maison, traversé un jardin, franchi une clôture, traversé un pré, et sont finalement arrivés à leur destination en plusieurs jours de voyage, de galère et de recherches d'abri (je ne dévoilerai pas la fin, pour ne pas déflorer le sujet pour les lecteurs du livre).

Le charme est intact, ce deuxième tome est un beau prolongement du 1er tome. On retrouve des éléments que l'anime japonais a repris au roman. Mais une fois de plus tous les éléments scénaristiques sont mieux à leur place dans le roman que dans le film. Le scénario est toujours plus finement ficelé et mieux agencé dans la série de romans, au moins pour les deux premiers tomes. Je vous raconterai la suite au fur et à mesure que je la lirai...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 La vie en petits, 1 mai 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Borrowers (Broché)
Un livre intéressant avec une héroïne attachante. On peut voir le film qui en est tiré et qui est assez fidèle (il s'appelle les BorrowersLe Monde des Borrowerset il peut être vu par des enfants jeunes).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Borrowers Afield
Borrowers Afield de Mary Norton (Broché - 1 avril 2003)
EUR 7,96
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit