Commentaires en ligne 


1 Evaluation
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3.0 étoiles sur 5 La bataille d'Anc Loc vue du côté américain (avec les défauts qui vont avec), 15 janvier 2012
Par 
Stephane MANTOUX - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Battle Of An Loc (Relié)
James Willbanks, lieutenant-colonel de l'armée américaine à la retraite, a servi en 1972 comme conseiller militaire pendant la bataille d'An Loc. A partir de 1992, il étudie au US Army Command and General Staff College de Fort Leavenworth, au Kansas. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur la guerre du Viêtnam : une petite monographie sur la bataille d'An Loc, disponible en ligne, écrite en 1993, un livre sur les dernières années de l'engagement américain au Viêtnam et, plus récemment, une synthèse sur l'offensive du Têt en 1968.

Ce livre-ci est une version revue et augmentée de la monographie de 1993. Willbanks présente son objectif dans l'introduction, à savoir dresser un tableau plus exhaustif de la bataille, en plus de sa propre expérience personnelle. Depuis 1993 en effet, la bibliographie s'est bien enrichie sur le sujet de la bataille d'An Loc. Cependant, même s'il les cite, Willbanks conserve un point de vue très américano-centré sur la bataille, négligeant en particulier le côté sud-viêtnamien.

Ses conclusions ne sont guère différentes de celles que l'on trouvait dans le volume de 1993. Pour lui, les Nord-Viêtnamiens ont commis plusieurs erreurs de taille, notamment celle de lancer trop tôt leur offensive au début de 1972, alors que les Américains ne sont pas complètement partis du Sud-Viêtnam. Hanoï a également sous-estimé la performance de l'ARVN à la suite de l'opération Lam Son 719 au Laos, en 1971. Plus grave, les trois axes de l'offensive niaient le principe de concentration des forces, et les problèmes logistiques ont empêché sur les trois axes les troupes nord-viêtnamiennes de s'emparer de villes importantes -comme An Loc- dans leur élan initial. Par ailleurs, ils se sont entêtés à vouloir capturer la ville alors qu'elle avait perdu de son importance stratégique dès l'échec du premier assaut. Les défaillances tactiques -mauvaise coordination entre infanterie et blindés, utilisation systématique des vagues humaines pour l'assaut frontal- se sont révélées très coûteuses en hommes et en matériel.

Willbanks évalue surtout la performance de l'ARVN en fonction du commandement. C'est ainsi qu'il souligne les différences entre les unités de Rangers ou les forces populaires, qui ont manifesté de remarquables qualités de combat parce qu'elles étaient, selon lui, bien menées, et la 5ème division d'infanterie, beaucoup moins efficace, selon lui, pendant le siège. La qualité de l'encadrement aurait ainsi déterminé l'efficacité des troupes sud-viêtnamiennes. Willbanks cite aussi plusieurs cas de reddition volontaire d'officiers sud-viêtnamiens avec armes et bagages face aux troupes de Hanoï, des exemples contestés par le général Quang Thi dans son ouvrage sur le même sujet. Le débat est donc ouvert sur l'efficacité réelle au combat de l'encadrement sud-viêtnamien. On peut d'ailleurs se demander si c'est le seul facteur qui a joué. Rappelons tout de même que les seules troupes présentes sur le terrain sont celles de l'ARVN (il n'y a aucun soldat américain, à part les conseillers militaires, peu nombreux) et que ce sont bien elles qui ont supporté les combats et qui sont maîtres du terrain à la fin de la bataille.

Pour Willbanks, c'est aussi le soutien aérien américain -appui tactique, missions des B-52, appui rapprochés des hélicoptères Cobras et des gunships, missions de ravitaillement des C-130- qui a sauvé An Loc et infligé le plus de pertes à l'ennemi. Les Nord-Viêtnamiens s'attendaient à souffrir de l'appui aérien américain, mais pas à ce point-là. Malgré l'imposant parapluie de DCA établi au-dessus des assiégeants, l'aviation américaine a réussi un maintenir un appui-feu pendant toute la durée du siège : preuve, à nouveau, que la domination du ciel ne peut être remplacée par une défense anti-aérienne pléthorique (ce qui rappelle un peu le cas allemand à la fin de la Seconde Guerre mondiale). Willbanks souligne aussi le rôle des conseillers militaires, dont il a fait partie : il estime qu'en plus d'établir la liaison pour l'appui aérien, ils ont également joué un rôle clé dans la bataille en commandant des unités sud-viêtnamiennes lorsque le commandement a fait défaut. Il reconnaît tout de même que les lacunes de l'ARVN sont dues, aussi, à sa mission d'origine telle qu'elle avait été établie par les Américains : combattre une insurrection. Or l'offensive nord-viêtnamienne de 1972 est une vraie bataille conventionnelle, pour laquelle l'ARVN n'avait pas ou peu été entraînée. Willbanks pointe là, sans la développer, une faute grave des Etats-Unis dans le conflit, ce qui est bien dommage. Il estime pourtant que le succès déclaré de la "viêtnamisation" en raison de la victoire d'An Loc, l'accélération du retrait américain et les accords de Paris en 1973 après les bombardements massifs sur le Nord, sont à l'origine de la défaite finale du Sud-Viêtnam en 1975.

En conclusion, une bonne synthèse sur la bataille mais qui est conditionnée, du point de vue historiographique, par un angle de vue très américain. On note la présence d'un livre photo et de cartes de situation en phase avec le texte ; on trouvera en fin d'ouvrage des annexes, une bibliographie conséquente pour creuser tel ou tel point.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

The Battle Of An Loc
The Battle Of An Loc de James H. Willbanks (Relié - novembre 2004)
EUR 23,15
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit