Commentaires en ligne


7 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Vos nuits appartiennent aux DÉMONS !, 2 juillet 2010
Par 
Kallisthène (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Warded Man: Book One of The Demon Cycle (Poche)
Voici un premier roman diablement impressionnant, et je ne dis pas ça parce que c'est bourré de démons ! Non seulement il repose sur une idée puissante et simple : l'arrivée chaque nuit de démons assoiffés de sang, mais en plus les personnages sont réussis, vivants et suscitant l'émotion de la part du lecteur. La création d'un tel monde, habité par ce mystère de l'existence des démons, représente un de mes ressorts les plus puissants de lecteur, on est porté pendant la lecture par l'envie de SAVOIR, de savoir d'où viennent ces démons (surtout pour pouvoir s'en débarrasser !). Il me faut cependant te prévenir lecteur, tu n'en sauras guère plus à la fin de ce premier tome, mais le chemin que tu suivras en vaudra la peine ... d'ici au livre suivant (The Desert Spear).
Commençons par le monde, un monde pas si éloigné de nos cauchemars d'enfants pour qui la nuit étaient nécessairement peuplés de créatures acharnées à notre perte. C'est peut-être avec surprise que nous nous réveillions alors, or ici le réprouvé, le banni ou même le très pauvre n'a aucune chance de survivre à la nuit sans être claquemuré derrière une muraille de magie créée par des runes dont le tracé et l'agencement doivent respecter des règles strictes. Imaginez les conséquences d'une telle contrainte sur les mentalités, les échanges (quasi-nuls) et les guerres (impossibles), car cela fait 300 ans que les démons sont revenus, hé oui revenus, tel est le mystère de ce monde, que ces bêtes assoiffées de sang aient su disparaître le temps que les hommes les oublient pour mieux revenir ensuite : mais que veulent-ils, qui les commande et surtout comment s'en débarrasser ?
Ce Monde nous sera décrit au travers de trois personnages très différents dont nous suivrons les années de formation jusqu'à leur rencontre à la fin du livre.
Vous rencontrerez Arlen, onze ans, capable de tracer à main levée les meilleures runes du village, hanté par la lâcheté de son père et prêt à faire face à tous les démons du monde ... avec un certain succès d'ailleurs !
Vous apprécierez Leesha, jeune fille magnifiquement belle et déjà promise mais qui ne supportera pas un monde fait par et pour les hommes et fera un pas de côté en devenant une des gardiennes de l'ancien savoir médical et alchimique. Quant au petit dernier, Rojer, sauvé des flammes et des démons par un Jongleur sans cœur, il en deviendra l'élève et le fils qu'il n'aura jamais. Le traitement de ces personnages est de qualité, et vous en viendrez rapidement à vous attacher à eux et à leur devenir.
Un livre parfait donc ? Hé bien non, pas totalement, on s'étonne au début de la négligence coupable de l'entretien des runes dans les hameaux que l'auteur nous fait visiter ainsi que du nombre de morts à chaque fois, mais comment peut-il rester encore des hommes à ce train là ? Ceci peut s'expliquer par une culture très individualiste des habitants de ce monde, mais lorsque un groupe humain est à ce point menacé il fait normalement corps de façon beaucoup plus forte. On s'étonne aussi de l'absence de toute recherche de nouvelles runes, d'autant plus que chacun sait qu'existaient autrefois des runes d'attaque des démons. Des défauts mineurs qui portent donc essentiellement sur la qualité du background.
Attention il s'agit du même livre que The Painted Man édité aux États-Unis sous un autre nom. 4,5 étoiles.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Tonitruant, 4 décembre 2011
Par 
Lady Lama (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Warded Man: Book One of The Demon Cycle (Poche)
"The Warded Man" est le nom donné à l'édition américaine, pendante de l'édition anglaise se nommant The Painted Man. Peter V. Brett. Et c'est le premier tome d'une série complétée par The Desert Spear.

"The Warded Man" est de la fantasy classique avec une jolie fille et un héros intelligent, d'une force surhumaine, qui s'allient pour sauver l'humanité. Lectrices féminines, ne fuyez pas, ce n'est pas de l'action à gogo, l'auteur accorde une place de première choix à ses personnages principaux et à leur crédibilité. Et cela passe par beaucoup de scènes de la vie quotidienne. Il y a même quelques belles histoires d'amour. L'auteur n'y va pas par de grands sabots, il prend le temps (et on le savoure) de faire évoluer ses personnages et s'attarde beaucoup sur leur psychologie. Les deux protagonistes principaux sont excellement réussis (tout comme les "méchants" d'ailleurs). Il est à la fois très facile de s'identifier aux héros dans leurs moments de faiblesse et dans les scènes les plus intimes, et il est très facile de les aimer.

Ne vous fiez pas aux premiers 10% du livre (si vous êtes en Kindle) ou aux 50 à 100 premières pages (si vous êtes en livre traditionnel). Le début est poussif, très classique et sans beaucoup de rythme. On y voit l'enfance d'un petit villageois, Alden, rêvant de grandes aventures, luttant pour la survie de sa mère pendant que son père fait preuve d'une lâcheté impressionnante. Accrochez-vous, la suite vaut le coup.

Les 70% suivants sont un roman d'apprentissage classique entre trois personnages évoluant parallèlement.
Nous avons Alden, intelligent, débrouillard, curieux et travailleur. Et qui a un don pour dessiner les "ward" éloignant les démons des humains. En effet nous sommes dans un monde où l'espèce humaine, depuis 300 ans, est menacée par les démons surgissant la nuit pour dévorer les humains (à nouveau, après une victoire bien avant des humains sur les démons et l'avènement de la Science). Alden, ayant fui un père veule et sans guère de scrupules, va être élevé par un Messager au grand coeur et va absorder toutes les connaisssances à sa disposition.
Nous avons ensuite Leesha, intelligente elle aussi, trop belle pour sa tranquilité, dotée d'une mère haïssable (l'auteur aurait-il eu des problèmes avec ses parents?) et qui cherche sa place dans un monde où les femmes sont là pour engendrer le plus d'enfants possible, les démons réduisant rapidement la population humaine.
Enfin nous avons Rojer, évoqué beaucoup plus brièvement (et c'est heureux, enfin pour moi, car j'ai trouvé ses aventures beaucoup moins intéressantes et j'ai lu quelques uns des paragraphes qui lui étaient consacrés un peu en diagonale je dois l'avouer). Rojer est un Jongleur, une des professions les plus reconnues et sans doute la plus populaire.

Le reste du roman, où les trois protagonistes se rencontrent enfin, une fois leur apprentissage initial réalisé, est de l'action dévorante, héroïque, herculéenne, qui fracasse tout sur son passage. Bref, follement divertissant, un bon défouloir pour qui aime le genre. Une sorte de Matrix mâtinée de Conan le Barbare, avec de l'amour pour couronner le tout (certes, si vous n'appréciez ni Matrix ni Conan le Barbare, je doute que ce livre soit fait pour vous, la couverture est pour une fois très explicite).

Les points faibles.
Il y en a quelques uns. Hélas comme dans la plupart des romans de fantasy "classique", le lecteur n'échappe pas à la scène de viol (bien gratinée évidemment) de la belle et innocente jeune femme. Ras le bol (même si l'auteur n'entre pas dans les détails).
Les autres commentateurs soulignent aussi un problème de crédibilité vis-à-vis du système de protection envers les démons, qui ne semble pas avoir progressé depuis 300 ans. Cela ne m'a pas trop choqué, après tout au Moyen-Age face à d'autres démons (la peste et autres joyeusetés), je ne crois pas que le comportement ait beaucoup évolué. Il y a aussi le problème de logique des démons qui dévorent tout sur leur passage et qui, au bout de 300 ans, auraient déjà dû avoir quasiment nettoyé toute la planète de ses mamifères, hommes compris. Sans ce commentaire, je ne sais pas, honnêtement, si je l'aurais vu (même si, du coup, une citation d'un personnage a pris tout son sens!). Je maintiens néanmoins les 5 étoiles car j'ai pris un énorme plaisir à cette lecture hautement divertissante.

(lu en anglais)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une bonne lecture malgré quelques invraisemblances et quelques fautes de ton, 31 juillet 2010
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Warded Man: Book One of The Demon Cycle (Poche)
J'ai éprouvé quelques difficultés à m'immerger dans ce livre. Mon impression lors des 50 premières pages (sur 550, c'est vrai !) n'était pas favorable. Les personnages me paraissaient mal partis, à la limite du stéréotype, et la toile de fond terriblement banale, malgré le principe des démons qui sortent chaque nuit de terre, exterminant toute créature à leur portée.
Très curieusement, le style s'est drastiquement amélioré, et j'ai lu la suite avec beaucoup de plaisir. Les personnages ont glissés vers le classique, devenant finalement crédibles et attachants. L'intrigue (qui se déroule avec lenteur, emmenant les personnages vers l'âge adulte), émaillée régulièrement de scènes d'action, m'a bien plu, ainsi que le point d'orgue final, qui laisse présager d'une suite intéressante.

J'ai trouvé quelques points, peu néfastes chacun, mais suffisamment nombreux pour m'empêcher de mettre 5 étoiles à ce livre :
Tout d'abord, j'ai regretté la technique d'écriture, qui fait suivre les différents personnages au lecteur d'une façon alternative, par gros blocs de pages. Ce n'est pas très agréable à mon sens (je trouve même que les auteurs s'y complaisant ne manquent pas de culot !) et je l'aurais sans doute mieux supportée au début du livre si j'avais su que les trois protagonistes n'étaient pas destinés à se rencontrer avant les dernières 50 pages.
Les relations qui lient finalement ces trois-là, même si elles sont logiques, arrivent un peu trop brutalement, sans trop de justification, même dans le contexte "d'urgence" de la fin.
Mais le plus gros défaut selon moi est le suivant : l'auteur a placé ses démons dans un monde classique, très peu crédible au regard des statuts de départ. Les démons sont décris comme terriblement agressifs, attaquant et dévorant "tout ce qui bouge", sans sembler être poussés par la faim, comme les fauves auxquels ils sont parfois comparés. L'auteur signale bien que seuls les prédateurs peuvent leur échapper, mais j'en doute ! Et surtout, les démons étant sensés avoir partagés le monde des humains depuis toujours (à l'exception d'une longue période de 3000 ans, où la science prévalut), il est parfaitement invraisemblable que des espèces comme les vaches et les lapins aient pu se développer ! L'humain aurait pu survivre, mais en présentant un physique et des aptitudes très différentes de celles de l'humain classique.
En outre, j'ai du mal à croire que les découvertes faites par nos héros n'aient pas été faites avant ; bon, c'est envisageable. En revanche, l'organisation pratique des villages ne l'est pas : les maisons étant défendues par des "wards", marques rigoureusement inscrites sur les bâtiments, dessinant un espace demon-free, il me semblerait logique que les villageois se regroupent pour la nuit dans un seul et unique bâtiment. Et ainsi de suite.

Cependant, ces détails qui m'ont chagrinée ont peu de chances de gêner la plupart des lecteurs, et il serait regrettable de le reprocher à l'auteur, qui a la grande qualité de conduire ces personnages, de l'enfance à l'âge adulte, vers des héros aux aptitudes très vraisemblables et aux personnalités très sympathiques.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Great book for fantasy lovers, 14 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Warded Man: Book One of The Demon Cycle (Format Kindle)
First book of a can't-put-it down trilogy...I am still reading book three so I'll only know if it's a trilogy at the end of the book. Gotta go, the Daylight War is calling me!
Have a good read!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 quel récit !, 14 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Warded Man: Book One of The Demon Cycle (Poche)
Magnifique ! les caractères sont réel. on sens leurs émotions : la joie, la peur, la honte, l'incertitude...
les scènes de combats sont incroyable !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 très bonne série, 12 août 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Warded Man: Book One of The Demon Cycle (Format Kindle)
Histoire entrainante, même si la série est à mon avis en dessous d'un Rothfuss (kingkiller's chronicles) d'un Sanderson (WOK) ou de Robin Hobb (assassin royal, aventuriers de la mer). Les passages situés à Krasia (la ville où les hommes combattent les démons au lieu de s'en cacher) m'ont moins plû, mais globalement la lecture vaut certainement le coup (lu les 3 1ers tomes).
J'aurais préféré que l'auteur prenne encore plus le temps de développer ses personnages (attention ce n'est pas indigent non plus), ceci dit c'est un très bon bouquin qu'on a du mal à poser.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Excellent T1, 3 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Warded Man: Book One of The Demon Cycle (Poche)
Un excellent premier tome.

On évite les clichés les plus fastidieux de la fantasy pour profiter d'un récit bien rythmé, avec des personnages que l'on apprend à connaître suffisamment pour s'y attacher.

Brett ne réinvente pas le genre, mais l'histoire est efficace et suffisamment originale pour ne pas donner une impression de déjà vu.

Les ellipses temporelles, qui peuvent souvent donner l'impression que l'auteur cherche la facilité, sont utilisées ici avec justesse et ne gâchent rien au récit.

J'attends de lire la suite avec impatience
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

The Warded Man: Book One of The Demon Cycle
The Warded Man: Book One of The Demon Cycle de Peter V. Brett (Poche - 23 mars 2010)
EUR 6,77
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit