undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Baby Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles22
3,9 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:6,41 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

On cherche dans cette histoire la même pêche que dans Anansi Boys, mais elle n'est pas là. Le personnage de Shadow est génial, très attachant, mais le road-book, comme il y a des road-movie, est trop lent, trop peu accrocheur. Je l'ai lu péniblement, alors que je suis un fan de Gaiman, c'est, comme d'autres l'ont dit, un livre un peu décevant, mais qui vaut le détour juste pour les deux histoires d'Anansi !
J'amenderai ce commentaire en disant que le postulat de départ, les vieux Dieux remplacés par nos nouveaux Dieux, le Dieu Argent, le Dieu Télé, tous un peu mafieux, est un concept délicieux à lire. C'est aussi un aspect plaisant de ce livre. Bref, il y a du pour et du contre, vous pouvez le lire et vous rabattre ensuite sur "Good Omens" ("Bons présages"), un éclat de rire qui reprend l'idée divine, toujours par Gaiman !
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mars 2003
Neil Gaiman est un auteur par trop méconnu en France, pour la bonne raison que ses premiers livres n'ont pas été traduits. "American Gods" le fait enfin sortir de l'ombre pour le public français, et mieux vaut tard que jamais! L'écriture de Gaiman est riche et poignante, ses personnages sont attachants, sympathiques, émouvants, et son style inimitable laisse toujours le lecteur à bout de souffle, se demandant sans cesse jusqu'où ira l'imagination démentielle de cet anglais un peu fou.
"American Gods" est inclassable, ce n'est ni de la fantasy, ni de la science-fiction, c'est une sorte d'opéra mythologique moderne où les dieux d'hier, abandonnés dans l'ombre et oubliés à cause de la mort du mysticisme et de la foi, vont affronter les nouveaux dieux, les dieux du troisième millénaire, les dieux que l'homme moderne vénère sans même le savoir: l'informatique, l'argent, la drogue... Au milieu de cette tempête qui se prépare, le héros, Shadow, ne sait plus qui il est, ni où il est, et se demande quel est son rôle dans cette guerre qu'il ne comprends pas. Le mystérieux Mr Wednesday, son employeur, le laisse volontairement dans le doute, peut-être pour mieux se servir de lui...
Gaiman signe là un chef-d'oeuvre, un livre comme on voudrait en lire plus souvent, un livre qui a sa place dans les bibliothèques de tous ceux qui aiment la littérature moderne.
0Commentaire13 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2015
un magnifique récit que je conseille au plus curieux avec des répliques mythiques, des personnages avec une vraie personnalité (petit coup de cœur pour Sam Black Crow). Au fil du récit on passe par toutes les émotions et l'on s'immisce vraiment dans l'univers et la philosophie que nous expose Neil Gaiman. Ayant dévorer le livre en une semaine malgré ces 600 pages loin d'être ennuyeuses. je ne peux que le recommandé.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 décembre 2013
C'est ni bon ni mauvais. L'idée de base est bonne, mais aurait pu être mieux développée. Il reste pas mal de points un peu vaseux. Je ne connaissais pas Neil Gaiman avant ce roman, mais je ne crois pas que j'en lirai plus. Le livre est divertissant quoique un peu lourd à certains moments. En somme pas de la grande littérature mais un roman qui se laisse lire (lu en anglais, je ne sais pas ce que vaut la traduction).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 avril 2009
Où est le chef d'œuvre?
Mal traduit, ou mal écrit? Quand à l'idée qui pourrait être bonne, elle n'est pas très bien exploitée... On ne part pas de grand chose pour aller nul part. Après des années de lecture de SF et de Fantasy, me voilà confronté avec un univers creux dont on ressort avec l'impression que l'auteur exploite une idée qui n'est pas la sienne et donc qu'il n'a pas comprise...
j'avais été alerté par les critiques élogieuses... mal m'en a pris!
22 commentaires13 sur 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mars 2004
Et ils ne sont pas contents !
Shadow vient de sortir de prison quand il apprend que sa femme est morte dans un accident de voiture. Recruté par un homme mystérieux, M. Wednesday, qui ressemble drôlement à un certain dieu norse, il pénètre dans un monde étrange et découvre que tous les dieux auxquels croyaient les différents colons de l'Amérique existent encore, oubliés et médiocres. Et Wednesday veut les rassembler dans une grande bataille finale contre les nouveaux dieux, Télé, Internet, etc.
"American Gods" est un roman hors normes où on suit le pauvre Shadow, embringué dans une histoire qui lui échappe, découvrir le monde noir et grinçant des anciennes religions. Sacrifices humains, et animaux, enfants tués pour en faire des dieux, rituels macabres et morbides, c'est le côté noir de l'humain (j'ai peur donc je tue) qui nous est dévoilé, et rien ne nous est épagné. Histoire sans morale, sans happy end, c'est un récit dérangeant et déroutant, mais pourtant passionnant, dont on a du mal à décoller. Ecrit avec vigueur, humour et un certain détachement, un roman qui confirme le grand talent de Gaiman.
0Commentaire12 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2015
I've read Anansi Boys before American Gods, whereas the first is a spin-off of the second, but it was a good idea : both are really pleasant to read but in a very different way. Anansi Boys is the good side of a dangerous but threalling World as American Gods is its lone forgotten, gritty and mysterious "backstage". Great book !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mai 2015
L'univers de Neil Gaiman est si personnel qu'il faut s'accrocher pour rentrer dans l'univers d'American Gods. Trop de longueurs participent à la retombée de l'attention. Un bon roman dans la lignée de ce que sait faire l'auteur, mais loin d'être le meilleur...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 6 février 2009
Désolée, mais autant j'aime d'habitude ce qu'écrit Neil Gaiman, autant je ne comprends pas l'intérêt porté à ce livre. OK, il y a une critique de l'ère moderne avec ses nouveaux dieux dont nous sommes les veules esclaves et qui nous dérobent la magie du monde, mais bon... on rame dans le lourdingue. J'ai vraiment trouvé cela très désagréable.
0Commentaire14 sur 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mai 2012
Rarement un livre ne m'a paru aussi pénible. C'est laborieux, superficiel, plein de clichés et l'histoire ne prend pas. Il n'y a aucune anticipation, le suspense est inexistant. Les personnages sont plats, on ne s'identifie pas à eux et leur destin nous est totalement indifférent. Le héros principal, Shadow, n'a aucune épaisseur. Il est passif et balance sa grande carcasse tout au long de chapitres plats ou improbables. Il ne s'y passe presque rien, à part une litanie de scènes stupides et inintéressantes. Les personnages passent leur temps à se déplacer en voiture, en avion, en bus. De fast foods en petites villes. Si c'est censé être une sorte de road movie de l'Amérique, alors l'auteur n'est jamais descendu de sa voiture...
Toute la thématique autour des anciens et des nouveaux dieux est ridicule et fait penser à une bande dessinée pour ados. On n'apprend rien sur la mythologie, on dirait que l'auteur a passé en tout et pour tout 2 heures à se documenter sur wikipedia. Odin nous est servi dans une caricature insupportable même pas d'un niveau de vulgarisation pour écolier.
Et que dire de ce micmac de dieux égyptiens complètement clichés, avec les éternels Horus et Seth ? éh bien, rien. Rien à en dire si ce n'est cette pauvreté dans leur caractérisation. On dirait que l'auteur s'est contenté de lire une BD pour toute documentation.

A éviter absolument selon moi. 600 pages pour un truc aussi plat, il faut oser. Et tout le livre est du même niveau, les dernières centaines de pages ne sont pas meilleures que le reste.
Je l'ai lu en anglais, donc ce n'est pas un problème d'adaptation.
0Commentaire6 sur 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,20 €
7,80 €