undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 28 mars 2014
Les Bijoux de la Castafiore est le 21e album de la série. L’histoire sort dans Le Journal de Tintin, puis est publiée en album par les éditions Casterman en 1963. Il s’agit clairement d’une œuvre à part dans l’univers des Aventures de Tintin. Contrairement aux autres albums de la série, l’intrigue ne correspond pas à une aventure classique, mais à un jeu de dupe, une série de tromperies, où il ne se passe pratiquement rien. Les héros ne partent pas à l'aventure, toute l'action se déroule au château ou dans le jardin. Cependant, le lecteur est tenu en haleine par les quantités de rebondissements, de fausses pistes et interprétations, ainsi que par l’ambiance de mystère. Je comprends que certains commentateurs déplorent qu'ils ne "se passe rien" (encore que, que veut dire "rien"?), mais c'est justement là la force de cet album, d'être tout en petites touches, en impressions et petits faits de la vie quotidienne. Un chef d’œuvre, un de mes préférés. Il s'agit ici de l'édition fac-similé en couleurs, donc un peu différent de la dernière édition qui est généralement vendue dans les magasins. Les couleurs et le type de papier sont un peu différents, plus proches de l'édition originale. Je préfère cette édition, mais chacun doit bien entendu faire son choix personnel.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Juste un peu d'histoire si vous le voulez bien... Tintin au Tibet était la première histoire de la série à avoir un scénario relativement simple. Hergé décide de récidiver dans Les Bijoux de la Castafiore, qui commencent à paraître dans l'hebdomadaire Tintin en 1963. Cet album est le seul de la série où il ne se passe rien. Pourtant Hergé réussi à nous tenir en haleine jusqu'au bout.

Dans cette bande dessinée même si elle commence comme les autres, les héros ne partent pas à l'aventure. Toute l'action se déroule au château ou dans le jardin. Dans le récit, on ne trouve qu'une accumulation de fausses pistes : Les romanichels qui apparaissent dès le début de l'histoire, le photographe du Tempo Di Roma qui s'échappe lorsque les plombs sautent, Igor Wagner qui quitte étrangement son piano, l'animal mystérieux qui rôde la nuit dans le grenier. Ce ne sera qu'après le départ de la Castafiore que Tintin suivra la piste de la pie voleuse.

Dans cette histoire, les personnages paraissent être moins en forme que d'habitude. Cela est sûrement la faute de la Diva, surtout que l'on voit bien ici qu'elle sait être une femme d'autorité mais tout de même plus aimable que Peggy, la femme d'Alcazar. Ainsi Haddock, d'habitude si plein de vivacité reste pendant presque toute l'histoire en fauteuil roulant. On ne le verra pratiquement pas boire et encore moins ivre. Les Dupondt font encore plus de lapsus que d'habitude. Même les erreurs téléphoniques sont beaucoup plus nombreuses. Mais le suspens est présent jusqu'au bout. Hergé a réussi à captiver ses lecteurs avec presque rien. Mais dès le prochain album, le style va redevenir le même qu'avant Tintin au Tibet.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 avril 2013
L'un des albums les plus singuliers des aventures de Tintin. L'histoire s'étire, sans que l'ennui s'installe, il y a presque du Simenon là dedans ! Des sujets actuels y sont tout de même évoqués : la défiande vis à vis des Tziganes, les nuisances de la presse à sensation. L'aventure se déroule lentement, petit à petit comme un dimanche après midi. Un pur moment de plaisir!!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 13 mars 2013
Depuis ma retraite j'ai décidé de racheter les BD que j'avais acheté à mon fils et qu'il à emporté quand il est partis chez lui.
J'ai toujours autant de plaisir à relire c'est BD qui m'offre un moment de lecture distrayant.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 29 septembre 2013
Tout se passe à Moulinsart. Huis-clos. Pièce de théâtre. Finies les pérégrinations à l'autre bout du monde. A première vue il ne se passe rien. C'est la raison pour laquelle étant enfant je n'aimais pas cet album. Au second degré, on remarque tout un tas de pièges qui déboussolent le lecteur. On pense que les bijoux ont été volés par les romanichels ou par le pianiste de la castafiore, ou par un intrus nocturne dans le grenier du château, on sz trompe. L'indice est déjà donné dés le début. Le livre est bourré de clins d'oeil à qui sait les décrypter. Plein de situations cocasses. Et quand Haddock s'exclame: 'La Castafiore arrive, catatrophe, calamité, cataclysme', c'est tout bonnement jubilatoire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
13 sur 17 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 février 2004
Je dois avouer que j'ai un faible pour Tintin, j'ai grandi avec ses histoires et je les ai relis mil fois après. En plus je suis musicien, et cet épisode a toujours été mon favori. La redoutable Bianca Castafiore arrive à Moulinsart "en toute simplicité" pour fuir la presse. Elle voyage avec Irma, son habilleuse, un pianiste pour répéter l'Air des bijoux de Faust de Gounod jusqu'au désespoir, et un perroquet insupportable qui rendra fou le pauvre capitaine Haddock. Hergé abandonne la politique et les voyages exotiques et montre son talent pour construire non seulement une superbe histoire de mystère avec des bijoux extraordinaires qui disparaient mais aussi une description tordant et sincère de tous ses personages. Très bien!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 16 août 2015
Grand fan de Tintin je vous recommande bien sur ces BD, mais aussi car les historie sont bien dosé question humour aventure et action.
Vous e manquerez pas de vous attacher au personnage
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 8 février 2015
Bel album, livré en temps et en heure.
J'en ai commandé plusieurs en meme temps.
L'un d'eux a été très légèrement écorné dans le voyage.
Je suis satisfaite.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 29 janvier 2015
correspond a mes attentes rien a dire cela correspond a mes attentes correspond a mes attentes rien a dire cela correspond a mes attentes
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 14 janvier 2014
Offert pour Noël à mes petits-enfants qui adorent Tintin (livres et vidéo). Cet album manquait à leur collection dorénavant complète.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé