undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
123
4,6 sur 5 étoiles
Format: Relié|Modifier
Prix:13,22 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 novembre 2013
Premier roman que je lisais de John Green, et je n'ai pas été déçue ! Il se lit très facilement en anglais, l'écriture est entraînante et le vocabulaire peu difficile. Le magnifique style de l'auteur permet de vraiment rentrer dans l'histoire.
Livre très émouvant qui m'a arraché plus d'une larme. Sans dramatiser et parfois avec humour, l'auteur relate l'histoire de deux adolescents amoureux et atteints chacun d'un cancer. La lecture de ce roman m'a émue et m'a fait réfléchir sur la vie, sur la mort, sur la maladie....
Bref, c'est un livre génial à l'histoire magnifique ! Lisez-le, vous ne serez pas déçus !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2015
I think everybody knows what cancer is. But practically no one knows how people actually deal with it. This book makes it so clear you have the feeling to have it yourself !
I think that if you only see it as the story of two sick teenagers who fall in love then you're blind and you're missing the most important things : this story is also about Hazel, a 17 years old teenage girl who is suffering from a thyroid cancer stage four and about Augustus, a 17 years old teenage boy who has been in remission from osteoporosis for about a year and a half and has lost a leg because of it; it's also about how they deal with cancer; it's also about the thing that they know they may not become adults, not even young adults, and how they deal with it; it's also about how they see anf live life, and how much they want to make their dreams reality before they leave this world.
The people who don't understand that say that it's a book for teenagers. Please, don't have such clichés ! All adults have been teenagers one day, they should know that teenagers read _ for most of them _ practically the same type of books as their parents or tutors ( just woth more romance and more battles ) ! And it's not because the main characters of a book are teenagers that it's a book for teenagers and that adults can't read it ! Have a look at "The Hunger Games" or "The Divergent Series" and you'll see !!!
Anyway, I just wanted to tell you that both "The Fault In Our Stars" book and film are my bibles and that it's a very good book for anyone who isn't blind to the real plot of stories (not that the love story between Hazel and Gus isn't part of the plot, because it would be a threat to the book to say that because it's what gives way to the story; just that you have to see the other things in the story too ) ;)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai déjà lu ce livre magnifique et vraiment bouleversant. Je voulais absolument une édition avec l'affiche du film incroyablement belle. Je ne suis pas déçue ! Le livre propose en plus de nombreuses photos tirées du film pour s'immerger encore plus. Une belle édition à posséder pour tous les fans de Nos étoiles contraires !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 avril 2015
Sujet délicat que le cancer chez les enfants et les adolescents... mais John Green l'auteur américain s'en sort avec brio.
C'est drôle c'est touchant, c'est cruel, c'est triste, c'est beau et c'est brillant.
Bref on rit, on pleure mais on est happé dans cette histoire qu'on sait d'avance tragique... mais belle.
Un livre très bien écrit, plein d'humour et de poésie, loin d'être larmoyant malgré le thème difficile.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2014
Des personnages sur le fil d'une vie dont ils connaissent mieux que quiconque la valeur et la fragilité, et qui transportent au quotidien la bulle de leur maladie pas comme les autres. Le sourire est toujours présent, avec au fil des pages la crainte perpétuelle d'un avenir incertain, avec toutes les interrogations qui croisent et dépassent celles des adolescents ordinaires.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 août 2015
J'ai eu la chance de voir le film en version originale sous titrée au cinéma. Et je dois reconnaître que lire la version française... du bouquin de surcroît n'était pas tip top! Il faut croire que mes chiens étaient d'accord, ils l'ont littéralement dévorer :(
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
-
"The fault in our stars" rencontre un succès prodigieux, en particulier auprès des jeunes lecteurs, et je ne voulais pas passer à côté d’un tel enthousiaste, malgré mon peu d’attrait, a priori, pour un thème aussi déprimant, qui reflète une réalité si présente autour de nous.

Pourquoi raconter une telle histoire ? Pourquoi raconter quelques mois de l'existence d'une jeune fille condamnée à court terme ? (ce n'est pas un spoiler, les choses sont claires d'emblée, Hazel est en rémission miraculeuse, son cancer n'attend que la moindre occasion pour bondir à l’assaut de son corps et la submerger).
Eh bien sans doute parce que ce roman, dans son existence et sa personnalité, est une parfaite métaphore d'une personne atteinte d'un cancer : la maladie ne devrait jamais définir une personne malade de A à Z. Une personne très malade, mourante même, devrait avoir le droit de rester elle-même, avec ses défauts, ses qualités, ses opinions, ses projets, ses décisions - et ceci même si la maladie régit le moindre de ses moments. Ce roman, qui raconte la rencontre de deux jeunes gens malades d'un cancer, est bien plus qu'un roman sur le thème de la maladie : c'est une vraie histoire, qui existe par ce thème mais aussi bien au-delà.

Cette histoire, écrite à la première personne du singulier par une jeune fille de 16 ans (l'auteur disparaît complètement, une prouesse) est brillante, drôle, délicieuse, généreusement et terriblement émouvante.
C'est aussi un récit méticuleusement réaliste : aucun cliché, aucun lieu commun et une immersion que je n'ai peut-être jamais encore rencontré à un tel niveau dans aucune de mes lectures (le parallèle le plus fort qui m'est venu à la lecture de ce roman, en manière de ressenti, est la visualisation du reportage de Terry Prattchet sur l'euthanasie).

La tonalité du récit est néanmoins extrêmement proche de celui d'Among Others, un roman que je conseille à tous ceux qui ont tombés amoureux de l’âme si pure d’Hazel, son pragmatisme, son humour, son esprit acéré.

L’un des nombreux atouts du roman tient dans le fait que les affres des premiers temps ne nous sont pas contées. L’horreur, l’incrédulité, le déni, la colère, le sentiment d’injustice, d’incompréhension – tout ça a déjà intégré par Hazel et ses proches. Désormais la situation est, tout simplement ; dans sa cruauté et son inéluctabilité. Sans être pour autant résignée, chaque personne de ce roman sait à quoi s’en tenir et tâche, avec plus ou moins de succès, de vivre cette réalité intenable, avec son quotidien misérable mais pourtant si précieux. Hazel est jeune fille exceptionnelle, d’une intelligence supérieure à la normale, d’une lucidité et d’une générosité exceptionnelles, mais aussi une simple jeune fille de 16 ans.
L'éclairage de l'entourage à travers les yeux d’Hazel, en particulier de ses parents, est tout simplement remarquable.

J'ai beaucoup apprécié l’humour et la lucidité de l'histoire dans l'histoire, alors que la jeune fille se passionne pour un roman écrit par une jeune elle aussi atteinte d'un cancer (roman écrit par un homme adulte), cherchant désespérément à joindre l’auteur pour savoir ce qu’il advient des personnages ensuite. Le traitement et le rapport à l'auteur (qui n’est idéalisé en rien !) sont étonnants.
D'une manière générale cette histoire, pourtant si terriblement triste et désespérée, nous fait souvent rire aux éclats : une prouesse et une démonstration...

La relation entre Hazel et Augustus est pleine d'une maturité hors d’âge mais aussi de la fraîcheur de leur âge ; elle est illuminée par leur intelligence hors norme, leur humour délicieux, souvent bien noir, leurs personnalités si poignantes. Cette histoire d’amour éphémère mais d’une sincérité et d’une maturité étonnantes, sans une once de mièvrerie ni le moindre stéréotype, atteint la perfection.

Les idées, nombreuses et passionnantes, développées par ces deux jeunes personnes confrontées si injustement tôt à la mort, sont intrigantes, riches et traitant de thèmes qui nous ne peuvent manquer de toucher le lecteur, lui-même condamné à mort dès son premier souffle. Aucun remplissage, un texte dense dans sa simplicité.

Cette lecture, malgré ses attraits et ses qualités littéraires (c’est un vrai page-turner, une lecture limpide) a été particulièrement éprouvante ; on pourrait ainsi s'interroger sur la pertinence à s’immerger ainsi dans une histoire, aussi remarquable soit-elle, si le prix à payer est d'être aussi profondément bouleversé et perturbé à la fin du roman.

La réponse est sans doute dans le thème même du roman : Vaut-il mieux ne rien vivre, ne s'attacher à rien et ne s'intéresser à rien puisque l'on va tout perdre à la fin, ou profiter de tout, au mieux, chaque instant, puisque chaque instant pourrait bien être le dernier ?...
1010 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2016
Ce livre m'a fait passer du rire aux larmes et vice versa, on rentre dans l'histoire on s'attache aux personnages et on avance avec eux. De plus, l'anglais est très facile à lire!

Il faut le lire!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2014
I had heard about this book a long time ago and finally bought it, wondering why everyone was so into this story. I read it within a day and fell in love with the characters, the story and the way it is written. This is the first novel by John Green I've read and I am not disappointed. It has become one of my favourite novels so far!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juin 2014
J'ai eu du mal à rentrer dans l'intrigue, ça démarre lentement et ce n'est pas vraiment gai. Puis je me suis attachée à ces 3 ados cancéreux qui savent qu'ils vont mourir et qui prennent la vie avec tant de maturité mais aussi de légèreté. Ils sont vrais,ils sont sincères , ils n'ont pas de temps à perdre à jouer un personnage. Finalement un très beau livre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,83 €