Commentaires en ligne 


6 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Partir pour guérir un peu
Miles Heller est employé en Floride par une banque pour vider de leur contenu les maisons saisies à cause de la crise, afin de pouvoir remettre ces maisons sur le marché au plus vite. C'est ce que Miles fait avec un regard à la fois critique et esthétique puisqu'il photographie ces formes de vestiges à chaque fois qu'il entre dans...
Publié le 29 août 2011 par D. Legare

versus
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Not my favourite
Où est passé le Paul Auster de la New York Trilogy, de The Music of Chance et de The Brooklyn Follies? Ici trop d'énumérations, de phrases à rallonges lassent le lecteur. Et la fin nous laisse sur notre faim.
Publié le 18 octobre 2011 par danicalvi


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Partir pour guérir un peu, 29 août 2011
Par 
D. Legare "Lire c'est respirer" (Ile de France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sunset Park (Broché)
Miles Heller est employé en Floride par une banque pour vider de leur contenu les maisons saisies à cause de la crise, afin de pouvoir remettre ces maisons sur le marché au plus vite. C'est ce que Miles fait avec un regard à la fois critique et esthétique puisqu'il photographie ces formes de vestiges à chaque fois qu'il entre dans une de ces maisons. Il cumule les petits boulots et les nouveaux endroits depuis qu'il a volontairement disparu sans donner de nouvelles à sa famille. Pourtant en Floride, il y est depuis un bon moment car il est amoureux, très amoureux d'une très jeune femme, d'une mineure pour tout dire. Cette liaison est secrète car elle est hors la loi et tous deux se cachent pour ne pas être pris. Cependant des circonstances spéciales le forcent à rentrer à New York où vivent son père éditeur et sa belle-mère actrice. Ce retour forcé va l'amener à affronter son passé et la culpabilité douloureuse qu'il fuyait mais aussi peut-être à guérir, à grandir.

Souvent les héros d'Auster ont une relation au père difficile et l'apaisement passe toujours par une période d'errance, et presque de purification par le vide, une sorte d'attrition (cela me rappelait Moon Palace). Ici Miles se défait de toutes ses possessions et de tous ses liens ou presque, mange très simplement, prends des jobs de base et vit de façon spartiate de ville en ville, une sorte d'ascèse pour expier. Son retour à New York dans la petite communauté du squat où il habite va l'y aider, et en particulier son ami d'enfance Nathan Bing. Auster nous raconte l'histoire de Miles avec en satellites les histoires de chacun des personnages. Comme d'habitude, il maîtrise la narration comme personne, c'est un conteur, un raconteur d'histoires qui nous mène à la chute avec aisance, l'écriture est sobre et fluide. On lit les derniers romans d'Auster avec confort, comme on enfilerait une vieille veste de laine dans laquelle on se sent à l'aise, en bref, Auster fait de l'Auster. C'est bien, mais on reste un peu sur sa faim, avec comme une impression de déjà vu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Not my favourite, 18 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sunset Park (Broché)
Où est passé le Paul Auster de la New York Trilogy, de The Music of Chance et de The Brooklyn Follies? Ici trop d'énumérations, de phrases à rallonges lassent le lecteur. Et la fin nous laisse sur notre faim.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Errance douce-amère entre Brooklyn et la Floride, 29 octobre 2011
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sunset Park (Broché)
Même si on a lu tout AUSTER avant d'aborder "SUNSET PARK", on peut rester décontenancé par sa structure. Ce n'est pas tant une "histoire" qui nous est contée qu'un ensemble d'impressions qui nous sont suggérées.

D'abord, contrairement à un "Mr VERTIGO" trop foisonnant d'action et de rebondissements à mon goût, ici il se passe peu de choses spectaculaires et on a tout le temps d'accompagner le personnage principal, Miles, jeune homme de 28 ans, et les gens de son entourage. Miles est tourmenté et peu à peu on en saura un peu plus sur sa vie présente et sur son passé, sans jamais totalement percer ses pensées intimes.

Ce qui m'a frappée, c'est la narration à la troisième personne, comme si l'auteur contemplait ses personnages avec un mélange d'affection et de recul, à commencer tout naturellement du point de vue de Miles, puis les événements sont présentés dans leur progression chronologique, les chapitres s'alternant, toujours en mode 3ème personne, du point de vue d'un des autres personnages qui gravitent autour de Miles : vieil ami d'enfance, nouveaux amis, petite amie cubaine, parents séparés...

Avec une petite musique nostalgique et dans un style agréable à lire, entre "Moon Palace" et "The Invention of Solitude", AUSTER a choisi de laisser beaucoup de non-dits à l'imaginaire du lecteur, en abordant divers thèmes comme la relation père-fils, la famille recomposée, le délit de détournement de mineure, la littérature (le père étant éditeur)... sans les approfondir autant qu'on pourrait le désirer, mais c'est peut-être là tout son art.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pas grand chose, 3 juin 2012
Par 
Amandine "Damnedia" (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sunset Park (Broché)
Miles retourne à New York pour vivre dans une maison abandonné avec 3 autres personnes. Il s'est enfuit il y a 7 ans car il culpabilise de la mort accidentelle de son frère. Il va vivre avec Alice une jeune étudiante, Ellen qui travaille dans une agence immobilier et Nathan son ami de fac. Il va enfin s'expliquer avec ses parents sur sa disparition.
Un livre qui se lit facilement, avec comme toujours une très belle écriture, fluide et simple, mais je ne me suis pas attaché aux héros ni à l'histoire, rien de spectaculaire ni d'attendrissant dans ce livre, bref il passe le temps mais n'apporte pas grand chose.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Pas le meilleur AUSTER !!, 1 août 2012
Par 
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sunset Park (Broché)
Toujours une bonne analyse des personnages et de la vie aux USA,des longueurs sur le base-ball dont le lecteur pourrait se passer même si elle explique la psychologie d'un des personnages et bien sûr une dose de sexe "hard" qui tombe comme un cheveu sur la soupe,je croyais que seuls les éditeurs de romans français se devaient pour vendre d'en rajouter,mais encore une fois je ne vois pas quel intérêt et ce que cela apporte au roman..Et une fin qui nous laisse sur notre faim..On se laisse cependant prendre par le style toujours parfait de Paul AUSTER,et seul les mots et les phrases bien tournés m'ont permis d'aller jusqu'au bout.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Plutôt pessimiste..., 9 décembre 2010
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sunset Park (Relié)
Un nouveau Paul AUSTER que l'on ne peut pas lâcher, et qui est pessimiste, ce qui m'inquiète pour l'avenir de notre monde.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xac3c11bc)

Ce produit

Sunset Park
Sunset Park de Paul Auster (Broché - 2 juin 2011)
EUR 8,14
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit