undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles10
3,9 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:5,46 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Suite à une erreur de ma part, ce commentaire concerne la version de la trilogie aux éditions Babel et non la version annoncée.

Cette narration, qui ignore l'ellipse et le raccourci, a paru souvent bien pesante par ses redites, ses passages exhaustifs, à mon esprit épris de vivacité. Peut être est-ce l'atmosphère que cherche à créer l'auteur?
Puis le côté absurde, dont en général je raffole, ne m'a pas semblé porteur d'une cohérence interne, une fois cette absurdité admise comme règle.

Quoi qu'il en soit, c'est une oeuvre qui marque les esprits et qui interroge.

On se souvient longtemps de cette histoire, où le héros saute d'une identité à l'autre. Ecrivain classique au départ, il devient auteur de romans policiers, puis endosse la personnalité du policier qu'il a inventé et qui lui paraît le modèle à imiter, avant de se faire passer pour un détective privé qui n'existe pas et s'appelle Paul Auster, et sous l'identité duquel il va entreprendre une enquête surréaliste sur un homme supposé dangereux et porteur de projets criminels qu'il suit à travers New-York dans toutes ses divagations.

Il va s'investir totalement dans cette enquête, essayant de comprendre de l'intérieur l'étrange personnage en proie à des délires mystico-linguistiques.
Ce faisant, entièrement consacré à cette tâche, il s'oublie complètement, négligeant le sommeil, le boire et le manger, s'abritant dans une poubelle quand il pleut, au point de devenir un véritable clochard, dépossédé de tout statut social et du peu de biens qu'il a.

A ce stade, il est miraculeusement logé et mystérieusement nourri...Paul Auster, le vrai, l'écrivain, qu'il rencontre en cours d'histoire, mêne une vie bourgeoise et confortable.

Fable sur la dépossession de soi-même nécessaire au créateur qui ne vit que pour l'oeuvre? sur le romancier qui essaie de s'identifier à ses créatures au point d'en oublier sa propre identité?

Un peu d'exagération ne peut pas faire de mal à Paul Auster, à qui, l'Oeuvre offre sans doute de mystérieuses et miraculeuses nourritures, en compensation d'un petit voyage au pays de la folie.
44 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2005
Il s'agit là de 3 courts romans qui sont des variations sur des thèmes chers à Auster: l'écriture, la quête personnelle, l'identité... bien d'autres encore. New york est le décor de ces trois histoires. D'une écriture la fois sombre et nuancée, intrigante et dynamique, tout l'art de Paul Auster s'exprime dans ces pages. City of Glass est la préférée de mes histoires, elle tolère des lectures multiples et constitue un très bon socle pour s'initier à la relecture.
11 commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
la première partie est intéressante, la 2e m'a ennuyé au point d'abandonner la lecture. Peut-être me plongerai-je dans la lecture de la 3e un jour.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2015
Génial ces trois romans. Probablement le meilleur travail d'Auster malgré le fait que Faber & Faber l'indique sur chacun de ses romans.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juillet 2015
Le livre était en parfait état , il est arrivé au bout de 10 jours (soit 5 jours de moins que l'arrivé prévu ) Je le recommande
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 novembre 2013
l'intérêt littéraire est mince. Cette trilogie plaira aux amateurs de policiers, mais hélas ce n'est pas ma tasse de thé.
Aucune évocation de l'atmosphère de New York, et surtout aucune poésie. Le lecteur se sent enfermé dans un cellule trop étroite.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 septembre 2011
Le premier de la trilogie a quelque chose d'intéressant avec ce style de policier mais sans histoire policière et les réflexions sur l'identité. Cependant les deux autres sont du même style et l'absence d'histoire les rend plutôt ennuuyeux. L'originalité ne se repète pas.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2013
Je suis une inconditionnelle de Paul Auster, surtout en VO ; En effet, parfois, la traduction laisse à désirer ...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2004
Lorsqu'on ouvre The New York Trilogy, on s'attend à lire un livre sur New York, et le contraire se produit, Paul Auster parvient à créer 3 histoires dans lesquels New York n'est que le décors labyrinthique dans lequel évolue les personnages. New York n'est finalement qu'un flou artistique. Ajouter à cela de multiples références intertextuelles, et vous obtenez un chef d'oeuvre de désordre qui n'en reste pas moins formidable à lire. A noter l'apparition de l'auteur lui même... Pourquoi? Maybe because it is not his real name...
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2002
The city of glass est impressionnant tant par le style que par l'histoire qui nous emmène dans la pensée du héro qui, n'ayant pas le courage de se suicider, fini par se rendre fou.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus