undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

14 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
L. Alma Tadema est trop peu connu à mon avis. Artiste danois il s'est consacré à la restitution de la Grèce et la Rome antiques. Les reproductions sont magnifiques. L'auteur retrace la biographie de l'artiste mais aussi et surtout son soucis de fidélité, à l'image de la Rome antique telle que les fouilles de l'époque la dévoilait. Il réjouira autant les amateurs d'art (un peu académique il est vrai) et de l'Antiquité.
Un livre superbe que l'on ré-ouvre souvent rien que pour le plaisir des yeux.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
13 sur 13 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Livre d'art très fouillé en ce qui concerne le texte que je lis petit à petit. Belles reproductions d'un peintre oublié ou méconnu, hors des courants dont on parle actuellement. Pour ceux qui en ont assez de l'art télécommandé et imposé et ont envie de se ressourcer dans du très bon et très "classique" figuratif.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Rosemary J. Barrow, "Lawrence Alma-Tadema", Phaidon, Paris 2006, relié 208 pages.

Lawrence Alma-Tadema (1836-1912) est sûrement le peintre académique le plus singulier, le plus raffiné et le plus accompli de l'ère victorienne. Né aux Pays-Bas, il s'installa à Londres en 1870, où il se consacra à la peinture de la vie quotidienne de l'antiquité romaine avec quelques incursions en Grèce ("Sapho écoutant Alcée"), et en Egypte ("La Mort du Premier-né", "La Découverte de Moïse"), dans un luxe de blancheurs variées à l'infini qu'il suffit d'un laurier rose ou d'un morceau de ciel pour aviver.
Oui, au-delà d'une figuration archéologique extrêmement savante de la vie antique, illustrant aussi bien Virgile (poète rêvant ou amoureux complices), que Suétone (empereurs lâches ou mégalomanes, Claude ou Caracalla), dans des compositions originales aux raccourcis audacieux, ce qui frappe c'est le goût du peintre pour les blancs, blancs crayeux, neigeux, ivoirins, poudreux, sablonneux, marmoréens, laineux, nuageux, translucides ou soyeux qu'il oppose, accole et superpose avec un brio inépuisable... échappant presque toujours à la fadeur que certains sujets et ce goût marqué pour la pâleur auraient pu susciter.

L'auteur de cette monographie magnifiquement illustrée, Rosemary Barrow, nous raconte avec talent cet artiste alliant une grande exigence artistique et intellectuelle à une fine ironie, homme jovial, érudit, et raffiné, dont George Bernard Shaw put dire à sa mort, à un moment où son oeuvre commençait à subir l'assaut de la critique "moderne" : "Je pense qu'il faut admettre qu'il était original et sincère, étonnamment adroit avec ses outils et que, s'il existait une demande très nette concernant son oeuvre, c'était une demande qu'il avait lui-même créée, et il n'était pas infidèle à lui-même en y répondant."
Cette demande est revenue, après des décennies de mépris : en 1960, "La Découverte de Moïse" et "Les Roses d'Héliogabale" ne trouvant pas preneurs en salle des ventes, leur dépositaire (Newman Ltd) les proposa gratuitement à des musées ou des institutions publiques anglaises, mais sans succès. Ce n'est qu'expédiés à New York que les tableaux trouvèrent acquéreurs. Trente-cinq plus-tard, "La Découverte de Moïse" se vendait 1.562.000 livres chez Sotheby's...

Une Antiquité élégante et authentique, comme le rêve éveillé d'un artiste savant, voilà l'oeuvre d'Alma-Tadéma, dont on n'a pas fini d'épuiser la science et la beauté.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 mars 2013
Superbe illustration de ce qu'était un peintre au 19 ème siècle , avant l'entrée en scène des charlatans et autres imposteurs qui sévissent encore de nos jours. On aime ou pas , mais au moins , ils ne se moquaient pas du monde . Quel maitrise , quel sens de la composition et des couleurs , quel métier . Tout ce qu 'on omet d'apprendre dans les écoles d'art aujourd'hui ( pour la plupart )
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 12 septembre 2013
Voici un livre d'art à avoir dans sa bibliothèque si l'on aime l'époque romantique, sur un peintre peut-être peu connu, à découvrir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Lawrence Alma Tadema
Lawrence Alma Tadema de Rosemary J Barrow (Broché - 12 mars 2015)
EUR 29,95
 
     

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)
  -  
Gallery specializes in the sale and purchase of works by Alma-Tadema
  -  
Recherche Active d'Œuvre Originale Produites Par Alma-Tadema 1836-1912