undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
23
4,6 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:9,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 23 octobre 2006
When a first novel is immediately (and enthusiastically) compared to the works of such literary luminaries as the Bronte sisters, Jane Austen and Charles Dickens, a large dose of skepticism is in order. I read this book with a jaundiced eye, expecting to eventually uncover at least one unconvincing character, a plot twist that failed to surprise, or a passage less than vivid, unworthy of the masters.

I did not.

Diane Setterfield's The Thirteenth Tale carries the reader along like a turbulent river, with unexpected eddies and undertows you can't escape. The characters are absolutely true to the worlds of Dickens and Austen, but they're originals, not derivatives. They grieve and you do, they rejoice and you do, they die and you do- almost. The whole atmosphere of the book is powerful and sweeping, in the manner of Henry James or even Joseph Conrad. (Well, minus all those ships, of course.) If I had to pick one story that gave the same overall effect as Setterfield's book, I'd pick The Turn of the Screw, since the ghost element in Setterfield's book is equally shocking and unique, although James's classic novella lacks the grand span and scope of The Thirteenth Tale. Then again, Setterfield's characters could just as easily find a home in Dickens' dangerous London squalor or in the halls of a Bronte mansion, the air thick with secrets and heavy with troubled specters anxious to make themselves known.

Intriguing, daring and even downright heart pounding at times, The Thirteenth Tale might well give you nightmares at the end, but they'll be the best- and most original- nightmares you've ever had.

-Mark Wakely, author of An Audience for Einstein
0Commentaire| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 octobre 2008
J'ai vraiment aimé ce livre qui nous emporte dans le passé d'une auteur à succès pleine de secrets. Une atmosphère proche des classiques anglais du 19e siècle avec cette grande maison isolée "in the Moors", ce qui n'est pas sans rappeler Wuthering Heights(les Hauts de Hurlevent). L'intrigue est bien ficelée et ne déçoit pas! L'auteur nous fait voyager entre passé et présent avec une narratrice qui a elle aussi sa part de secret. Si vous aimez les histoires de famille et les histoires en général, ce livre est pour vous.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juillet 2009
This story was written with such intelligence and depth. Throughout the book there is a creepy under toe pulling at you like a slow but strong current. The characters are three-dimensional, vivid, real. You feel like the only privileged soul with access to this secret history. Every untied knot gets tied by the end but leaves you craving for more. It's a story that leaves a residue. You will find yourself contemplating the characters and everything that happened for a good day or two. A little time is needed before you feel ready to start another book! I can't wait to see what she writes next. Thank you!
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
I must say I feel far less enthusiastic about this book than some other people here. One does get one's money's worth as far as the number of pages is concerned (456 pages) ... but I'm afraid I find it a bit boring. I find you can't really get to know the characters, as more detail of places and buildings is given than of the characters. I won't relate the story, as others have done so already (and I don't personally like to know the story beforehand). It is, no doubt, well written (language-wise)... (I did find one mistake), but the storyline doesn't really inspire the reader (or shall I say me) to continue. Nicely printed (Orion Books)... in St. Ives, for those who know the south of England ... with tiny sprays of leaf-like objects mid-chapter and at the bottom of the pages. A pleasure to have a nice paperback. According to the inside cover, Diane Setterfield writes full time, so one would presume her second book should be out shortly. I think you can count me out though ... sorry to say.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 18 décembre 2012
Un excellent début, une écriture soignée et agréable, un style flamboyant et très « British »
--Je suis accroché.
Une histoire originale, délicieusement gothique et pleine de mystère. Des ambiances saisissantes et des personnages très habilement construit
--J'aime énormément.
Des longueurs descriptives, peu de rebondissement, une histoire qui s'étale
--Je m'ennuie un peu.

Bref : Tout semblait être là pour un excellent moment de lecture, mais à mon goût il manque un petit quelque chose.

Probablement que les lecteurs qui affectionnent les romans ou l'ambiance est extrêmement soignée et les personnages très intelligemment construit (au détriment parfois du rythme) vont adorer. Pour ma part j'ai juste eu un "bon moment de lecture".
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Margret Lea vit et travaille dans la boutique de livres anciens de son père ; elle rédige également des essais sur des personnes mortes et oubliées retrouvées dans des documents anciens et dont elle retrace la biographie. C'est en cette qualité de biographe que Vida Winter, une auteure à succès fait appel à elle. Vida Winter et célèbre pour ses entretiens et pour les interviews qu'elle a données tout au long de sa carrière. Chaque journaliste voulait aller chercher son « histoire », car jamais Vida Winter n'a raconté ou écrit quoi que ce soit de vrai. Mais à la fin de sa vie, elle ressent le besoin de tout dire.

Margaret Lea va donc se retrouver embarquée dans une époque révolue pour dissiper le mystère qui enveloppe cette célébrité et il va lui falloir faire la part des choses entre ce qui est vrai et ce qui tient du conte. Quel est donc ce treizième conte qui n'a jamais été publié ?

Cette histoire de famille et de fantômes a un côté suranné qui l'a fait comparer à Jane Eyre, l'environnement des Moors anglais et d'une grande demeure victorienne s'y prêtent bien, alors pourquoi pas.

J'ai pris du plaisir à lire ce livre, je n'irais cependant pas jusqu'à dire que j'ai adoré. J'y ai trouvé quelques longueurs. L'intrigue est très bien fichue, les personnages sont intéressants, mais j'ai l'impression que pour ce qui est de l'histoire, elle est allée un peu trop loin et on a un peu de peine à y croire.

Lecture agréable
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2012
Ce roman est tout simplement envoûtant. Intemporel, il tient tout à la fois du conte de fée, et du roman de détective. Amoureuse des livres, on s'attache à la narratrice, à son foyer de vieux papiers et à sa douloureuse relation avec sa mère. On s'intéresse également à son étrange commanditaire, auteur à succès au caractère insaisissable, dont la biographie naissante ne cesse, de nous intriguer. Certaines choses ne collent pas... A moins que ... Mais je ne saurai dévoiler la clef de l'énigme. A lire absolument.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2012
J'ai lu ce roman en moins de 24 heures J'en suis totalement fascinée, subjuguée. (Est-ce que Ms. Setterfield travaille sur un deuxième ?) On trouve les thèmes et les ambiances chers aux écrivains du 19ème siècle: les soeurs Bronte, avec les manoirs inquiétants, épais brouillards, incendies , folie ; Dickens avec des enfants abandonnés et livrés à eux-mêmes; et début 20ème: Henry James "Turn on the Screw" avec les gouvernantes naïves, les fantômes; même Arthur Conan Doyle -- suspense, enquête policière. Mais l'auteure n'essaie pas d'imiter ses illustres prédécesseurs dans le langage ou le style. Il reste toujours un peu d'ironie qui n'est pas pour déplaire. Il y a également un aspect conte de fée intemporel qui n'est pas négligeable. (Voir le titre) En plus, c'est un roman qui aborde , avec beaucoup de pudeur, ce qu'on pourrait appeler des thèmes plus "modernes"-- inceste, interprétation freudienne des relations familiales, déviances sexuelles.
Un autre point qui rend ce roman particulièrement attachant c'est la façon dont l'auteure traite le thème de l'amour des livres et le métier d'écrivain ou de biographe. Où est la vérité ? Où est l'invention ? Est-ce que l'écrivain ou le biographe doit (ou peut) tout dire ?
J'ai essayé de donner quelques éléments présents dans ce roman à tiroir. J'espère que d'autres lecteurs et lectrices trouveront le même plaisir que moi. Et on peut se poser la question : est-ce qu'on a tous un treizième conte en nous qui essaie de sortir ??
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 octobre 2012
While the hommage to Charlotte Brontee is quite obvious, and not disguised in anyway, this is a fabulous, modern read. I love the story from the beginning to the end. My only regret is taht, this being a first novel, I'll have to wait until the author writes a new book to immerse myself again into her world.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
What a good book this is. It may be dense, and long, but this book is all about the building up of an atmosphere... It is a modern gothic story, with ghosts, doubles, and a story that haunts you. One day, Margaret receives a letter from a famous English writer, who asks her to write her biography. Little by little, she discovers the hidden truth, the side of the story that has never been told. The thirteenth tale is a story about twins, mentally disabled beings, jealousy and mystery. Once you start reading it you are immersed in a world that both attracts you and frightens you. I loved the description of the characters, and I highly recommend this book for those who like gothic stories and who would like a modern version of an uncanny tale.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,08 €
8,20 €
10,03 €