undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:14,88 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Orson Scott Card a un ego bien accroché, et il se prend pas mal au
sérieux maintenant, mais il le met au service d'un projet intéressant:
Il s'est attribué une mission et il s'y consacre avec énergie:
assister et aider à l'éclosion de jeunes auteurs de SF. Les "Litterary
boot camps" étaient une première initiative destinée à faciliter le
passage de jeunes auteurs à leur première nouvelle éditée. Il a
maintenant un magazine en ligne que vous trouverez facilment par
son nom "Intergalactic Medecine Show".

OS Card écrit souvent dans ce magazine, et il sélectionne les
nouvelles de jeunes auteurs inconnus (et quelques nouvelles d'auteurs
connus).

Pour populariser ce magazine, ils ont fait une anthologie que je
viens de lire et dont je suis en train de vous parler.

Une nouvelle sur 4 environ est signée OS Card, et ces nouvelles
ronronnent sur les thèmes familiers de Card. Elles ne sont pas
mauvaises, il est doué il a une bonne technique d'écriture, et il a un
don pour amener les personnages à la vie, mais il ronronne en restant
dans l'univers d'Ender (qui en plus n'est pas ma série favorite d'OS
Card).

Là où IGMS devient vraiment intéressant, c'est quand de jeunes auteurs
inconnus se défoncent, à coup d'idées nouvelles. Les résultats sont
inégaux, mais souvent novateurs, et parfois excellent, tant au niveau
style qu'au niveau des idées ou du rythme et de l'intrigue. Bref, il y
a plein de choses intéressantes, plein de nouveaux noms, et je suis
sûr qu'on ré-entendra parler de certains d'entre eux, qui sont plus
que prometteurs. Bref, les nouvelles d'OS Card sont ce que la
publicité mentionnent mais le vrai intérêt est ailleurs, dans toutes
ces nouvelles voix qui cherchent leur ton et qui parfois le trouvent
et font souvent mouche dans leur premier essai publié.

Donc, après tout, finalement peut être qu'OS Card a raison de faire un
peu d'autosatisfaction, après tout, il n'a plus à prouver que c'est un
écrivain habile, et il a réussi à trouver des gens intéressants pour
la prochaine génération d'auteurs de SF.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus