Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le rouquin et la rouquine, 7 janvier 2005
Par 
J. P. NGUYEN (Lyon, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Widow (Broché)
Cet album nous donne l'occasion de revoir Natasha Romanov, la Veuve Noire (Black Widow), ancienne partenaire et amante de Daredevil. Elle revient dans sa vie alors que Matt est en instance de divorce (d'annulation de mariage, même). Mais leurs retrouvailles sont parasitées par un "contrat" mis sur la belle rousse et les intrigues de Jigsaw, mafieux souhaitant devenir "caïd à la place du caïd"...
En "bonus", l'épisode 65 (sorti pour les 40 ans de la série, avec plein de guest_dessinateurs) et aussi un vieil épisode de 1971 (première apparition de la Veuve noire dans la série).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un couple qui a du punch, 23 octobre 2009
Par 
Présence - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Widow (Broché)
Ce tome fait suite à King of Hell's Kitchen, ou à Daredevil Omnibus 1: The Man Without Fear! et il comprend les épisodes 61 à 65 de la série mensuelle, ainsi qu'une réédition de l'épisode 81 de la première série paru en 1971.

Daredevil est toujours le caïd du quartier de New York appelé Hell's Kitchen et la rumeur continue de faire des ravages quant à son identité secrète. Natalia Romanova (également connue sous le nom de Natasha Romanoff) travaille efficacement pour l'agence d'espionnage dirigée par Nick Fury (le SHIELD) mais une de ses anciennes connaissances a proposé un échange au président des États Unis : Madame Hydra contre Natalia. Pour gagner un peu de temps, elle décide de renouer avec un vieil ami du nom de Matt Murdock en se mettant ainsi sous les flashs des paparazzis, et donc à l'abri d'intervention d'autres agences de contre espionnage. Le duo devient alors la cible de tueurs à gage très décidés et très professionnels. Les dialogues de Bendis sont copieux et toujours aussi intelligents, pertinents et savoureux. Les illustrations de Maleev sont toujours composées de photographies retouchées à la palette graphique et de personnages esquissés. Globalement cette intrigue m'a passionné, m'a emmené dans le monde de Matt Murdock, m'a plongé au coeur de ses problèmes. La description psychologique de Matt et Natalia et de leur relation est aussi divertissante que nuancée et crédible. Les relations de Matt avec Milla Donovan arrivent à leur terme.

L'épisode 65 constitue un numéro anniversaire dédié à analyser les conséquences de la prise de pouvoir de Matt Murdock sur ses relations avec Steve Rogers (Captain America), Stephen Strange (Doctor Strange), Nick Fury, Peter Parker (Spiderman) et Frank Castle (Punisher). Brian Michael Bendis utilise une structure narrative qu'il reprendra par la suite à l'occasion des épisodes annexes à Secret Invasion : il effectue des retours dans le passé pour enrichir les relations entre les personnages et expliciter les prises de position des uns et des autres suite à des événements qui bouleversent le statu quo. Il est aidé en cela par Michael Golden (5 pages agréables), Greg Land (6 pages illustrés par ordinateur, un peu fade), Paul Craig Russell (5 pages magnifiques de nuances et de délicatesse), Phil Hester (9 pages quelconques) et Chris Bachalo (7 pages agréables).

Enfin le tome se termine sur un réédition d'un épisodes signé Stan Lee et illustré par Gene Colan relatant la première rencontre entre Daredevil et Black Widow,. L'honnêteté intellectuelle m'oblige à reconnaître que les dessins de Colan sont bâclés, difficiles à regarder et dépourvus de décors à un point caricatural. Le scénario n'est pas brillant non plus et cet épisode fait figure de curiosité ; mais j'ai dû me forcer pour en achever la lecture. La suite des tribulations de Matt Murdock se poursuit dans Golden Age.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

The Widow
The Widow de Alex Maleev (Broché - 1 décembre 2004)
EUR 17,27
Pas de stock; commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit