undrgrnd Cliquez ici KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles4
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:9,31 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 9 août 2011
Ned Vizzini has a distinct advantage over other authors who write about teen depression, attempted suicide, and the ins and outs of psychiatry--as a teen he was clinically depressed and even spent time in a psychiatric hospital. That experience has allowed Mr. Vizzini to bring to life the kinds of situations that were once largely absent in teen fiction; that of the fact that not all teens are laid-back, spontaneous, happy-go-lucky youths.

For Craig Gilner, gaining acceptance into the elite Executive Pre-Professional High School in Manhattan is not the end of his problems, but only the beginning. All the studying, the cramming, the all-nighters he pulled to get high marks in his old high school and ace his entrance exam now seem mediocre, at best, at his new school. Craig realizes quite early on that he's not brilliant, he's not at the top of his class--he is, in fact, average. For a guy who worked as hard as Craig did, with such obsessive determination, this is a blow not just to his ego, but to his very soul.

Craig soon finds himself unable to eat, unable to sleep, unable to find joy in just about everything. As he realizes he's clinically depressed, he tells his shrink--excuse me, psychiatrist--that his only joy in life comes from peeing. Yes, peeing. You go in, you get it done, you accomplish what you set out to do, and you're finished. It's pretty sad that going to the bathroom seems to be the highlight of his day (he even manages to stretch each trip out to about five minutes), but it's also the truth.

Dr. Minerva, for $120/hour, is attempting to help Craig figure out exactly why he's depressed and how to overcome it. But Craig no longer thrives on a life of complexity; for him, life is a nightmare. And as his depression leads to thoughts of suicide, he's not even surprised to find that there's an 800 number he can call. And after taking the plunge and calling 1-800-SUICIDE Craig hikes over to the local emergency room at the hospital, where he meets Dr. Mahmoud (who is not a terrorist).

From there, Craig is checked into a psychiatric hospital, and he meets a motley crew of patients who, amazingly enough, become better friends to him than the ones he had before he went in ever were. For Craig, being in the hospital might just save not only his life, but his sanity and his will to keep on keeping on.

IT'S KIND OF A FUNNY STORY is a great read. Filled with issues that plague a large number of teens today, the author has managed to take sensitive topics and deal with them in a humorous way that never seems disrespectful. A very enjoyable, thought-provoking read.

Reviewed by: Jennifer Wardrip, aka "The Genius"
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 novembre 2013
L'auteur a réussi à transmettre avec brio les sentiments de l'adolescent "décalé", contrairement au film (qui m'a donné envie de lire le livre) le livre détaille énormément d'épisodes de la vie de Craig avant son changement. Certains personnages sont aussi beaucoup plus présent et important qu'ils ne le paraissent dans le film où ils sont effacés.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 octobre 2015
Craig, le protagoniste de l’histoire, ne se sent pas bien dans sa peau et cela ne date pas d’hier. Nous commençons l’histoire avec des flashbacks qui explique sa situation, pourquoi il ne se sent pas bien, sa relation avec la nourriture, qui est compliquée. Craig entretient une relation difficile avec la nourriture. Il n’arrive pas à manger, donc il s’imagine une histoire avec un soldat et un colonel pour se forcer à manger. Nous découvrons aussi les relations que Craig entretien avec les autres, il n’a pas énormément d’amis.
Craig à une famille qui le soutient tout le temps. Ses parents sont toujours là pour lui, sa mère essaye de toujours ce qui est le mieux pour lui et sa sœur Sarah est toujours là pour lui remonter le moral.
Le protagoniste de l’histoire à un ami, Aaron, qu’il nous présente comme son meilleur ami. Les deux passent beaucoup de temps ensemble mais fument surtout des joints ensemble.
Quand Craig et Aaron sont acceptés au lycée de leur choix, ils le fêtent ensemble. Cependant Aaron invite Nia, une fille sur laquelle flashe Craig. Quand ce dernier voit le rapprochement entre Nia et son meilleur ami, il n’arrive pas à l’accepter. On ne peut pas dire que c’est à ce moment là qu’il n’arrive plus à faire face au cours de la vie, mais c’est un des éléments qui bousculent les autres. De plus, Craig n’arrive plus à supporter la pression de l’école. Lui qui travaille énormément, trouve que les autres réussissent pareil que lui en faisait moins que lui, voir rien.
Plus tard les parents de Craig l’amène au restaurant, mais il est incapable de manger, il se force mais finit pour tout régurgiter. Pourtant Craig croyait avoir repris gout à la vie, d’avoir accepté la vie comme elle était, mais dans les jours qui viennent, il veut en finir avec sa vie. Un soir quand tout est calme chez lui, il a décidé, il veut mourir, il veut se suicider sur le pont de Brooklyn. Mais il se rappelle alors que sa mère à un livre qui traite ce genre de sujet, comment faire face à des situations compliquées. Il le prend et le lit puis tombe sur une page qui lui dit d’appeler la ligne de téléphone pour les personnes qui veulent se suicider. C’est ce qu’il fait. Craig fait alors part à la personne ce qui le tracasse. C’est avec l’aide de cette personne que Craig va comprendre que ce qu’il voulait faire n’en valait pas la peine et se décide alors de se rendre à l’hôpital où il sera pris en charge et où il passera quelques temps pour aller mieux.

J’ai moyennement aimé ce livre. On doit lire 200 pages avant de rentrer dans le vif du sujet. Sur la version VO, le résumé nous parle directement de ce qu’il va se passer une fois que Craig va être interner pour aller mieux. Certes, il faut installer l’histoire mais à mon gout, cela prend trop de temps. J’aurai trouvé plus judicieuse de commencer l’histoire avec toute suite cette histoire d’aller à l’hôpital puis d’avoir de petits flashbacks. Mais comme c’est un sujet difficile à traiter et comme l’histoire est très bien écrite, je conseille tout de même cette histoire.

Revue tirée de mon blog: http://revuedelivres.canalblog.com
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2015
Très bon état du livre, conforme à ce qui a été décrit ! J'en suis ravie, bonne lecture aux futurs acheteurs!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles