Commentaires en ligne 


6 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 indispensable
c'est original,bien écrit, plein d'humour et de personnages plus "vrais" que nature. Ils ne sont ni bons ni particulièrement mauvais, ils ne s'entendent pas toujours très bien mais finissent par se supporter. Ils ne cherchent pas à sauver le monde, ce qui est une véritable nouveauté en fantasy, mais bien à y...
Publié le 14 février 2002

versus
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pas du tout mon style de fantasy...
Sans détester vraiment ce livre, je n'ai jamais été convaincue et je me suis plutôt ennuyée en le lisant.
Je vais essayer d'expliquer pourquoi, ce sera peut-être utile à certains qui se tâteraient...

En préambule sachez que la longueur d'un texte ne me rebute jamais (voire même au contraire!) et que la
lenteur...
Publié le 6 février 2010 par Guinea Pig


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 indispensable, 14 février 2002
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rhapsody: Child of Blood (Broché)
c'est original,bien écrit, plein d'humour et de personnages plus "vrais" que nature. Ils ne sont ni bons ni particulièrement mauvais, ils ne s'entendent pas toujours très bien mais finissent par se supporter. Ils ne cherchent pas à sauver le monde, ce qui est une véritable nouveauté en fantasy, mais bien à y survivre du mieux possible.
Je ne dirais rien de plus sur l'histoire pour ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte, mais je vous assure que vous serez surpris et séduits. L'histoire est particulièrement intéressante mais les personnages le sont tout autant. Il n'y a rien à jeter.
Vous ne serez pas déçus si vous avez aimé Assassin's Quest et sa suite, A Song of Fire and Ice, ou the Fionavar Tapestry.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pas du tout mon style de fantasy..., 6 février 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rhapsody: Child of Blood (Poche)
Sans détester vraiment ce livre, je n'ai jamais été convaincue et je me suis plutôt ennuyée en le lisant.
Je vais essayer d'expliquer pourquoi, ce sera peut-être utile à certains qui se tâteraient...

En préambule sachez que la longueur d'un texte ne me rebute jamais (voire même au contraire!) et que la
lenteur d'une histoire me charme, le plus souvent.

L'auteur décrit beaucoup, en particulier le cadre, le paysage ou même des détails insignifiants et j'ai trouvé
ces longues échappées difficiles à lire, car elles me coupaient du récit, sans rien apporter, ni dans le fond,
ni dans l'ambiance.
L'atout principal est la relation des trois personnages principaux, mais cet intérêt s'étiole au fil de la lecture:
les personnages masculins, Achmed et Grunthor ne sont pas renouvelés, devenant finalement des caricatures d'eux-mêmes.
L'héroïne, Rhapsody, n'était certainement pas facile à faire apprécier elle doit être parfaite et ce n'est pas aisé
à faire passer. Son passé "sulfureux" est indispensable à la dimension sensuelle du personnage, mais il n'est pas crédible.
Rhapsody est talentueuse, débrouillarde, attire l'affection facilement; elle aurait dû trouver du travail (voire même voler
un peu!) plutôt que d'arriver à de telles extrémités. D'ailleurs le quatrième personnage principal, Jo, malgré ses formes
féminines, a réussi à rester innocente, fait assez invraisemblable dans le contexte qu'évoque l'auteur.
D'ailleurs ce quatrième personnage est complètement raté: pourquoi diable l'auteur a-t-elle casé dans son récit cette
caricature d'adolescente américaine insupportable?

Pour conclure, j'ai parfois ressenti cette même lassitude dans des textes longs (par exemple la partie, dans les Aventuriers
de la mer de Robin Hobb, livre que j'ai beaucoup apprécié par ailleurs, concernant les serpents de mer, répétés de nombreuses fois,
quasiment à l'identique). Mais alors l'histoire était bien plus passionnante à mon goût et je patientais en attendant la suite.
Les mystères sont nombreux, mais traités avec trop d'efforts: on comprend tellement tard (quand on y comprend quelque chose!) où l'auteur a voulu en venir (par exemple avec le prologue et l'histoire décalée en début du livre) que le charme n'agit plus.
Il y a quelques bonnes idées dans ce livre, mais sans plus. Même le sujet prépondérant de la musique ne m'a pas touchée dans son
expression. J'ai bien plus aimé la façon dont elle est utilisée, traitée dans tous les livres de Sarah Ash ou bien dans le nom du
vent de P.Rothfuss, par exemple).
Je n'ai pas aimé non plus les bonus sexualité dont l'auteur nous fait bénéficier; je n'en n'ai pas vu l'intérêt et je les ai
trouvés déplacés par rapport au style général (d'accord, c'est une affaire de goût!)

Voilà: à toutes fins utiles...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Passionating after all., 18 décembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rhapsody: Child of Blood (Poche)
This is the first book of the Rhapsody Trilogy (followed by Prophecy and Destiny).
After a beautiful, enchantingly romantic opening chapter telling the love story of Emily and Gwydion, the focus brutally shifts to a different setting. In the streets of Easton on the Island of Serendair, we meet Rhapsody, a small, blonde, green-eyed and strong-headed Lirin Singer, who earns her daily bread as a prostitute. When she learns that Michael, her most tyrannic client also known as The Wind of Death, is back and is looking for her, she runs away. It won't be long until Michael sets his men after her.
And soon she runs into Achmed and Grunthor, a strange man in a black hood and a giant Bolg soldier, whom she begs to protect her. Together they leave the city, and Rhapsody finds herself caught up in events. For fear of being forever hunted by her former lover and his horde, she reluctantly follows Achmed and Grunthor in a quest she knows nothing about, in a neverending journey through the bottomless roots of Sagia the legendary tree. When they finally emerge a hundred pages later and after what seemed like ages, they discover they're on the other side of the world, and of time.
After such an exciting intoduction, I found it a little bit hard to get into Rhapsody's story, probably because I wanted to hear more about Emily and Gwydion, or maybe because I found the journey through the root a tad long, even though it was nice to witness the birth of Grunthor and Rhapsody's friendship. However, my disappointment didn't last long, and after a few more pages I was definitely hooked again, my heart racing each time I felt I would find a clue, that there might be a connection with the overture after all. I just couldn't put it down.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une valeur sure, 6 février 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rhapsody: Child of Blood (Poche)
Rien à ajouter aux autres commentaires. Si : n'hésitez pas, foncez! Ce livre m'a sauvée lors d'une "crise de manque" (manque de littérature sf/fantasy lisible, bien sûr)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Fantasy avec une touche féminine, 20 septembre 2007
Par 
Kallisthène (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rhapsody: Child of Blood (Poche)
Pour moi la grande originalité de ce livre est d'avoir greffé une sensibilité "féminine" sur un genre plus habitué au massacre à l'épée ou à la hache (faites votre choix camarade).

Le personnage, Rhapsody, est donc une femme, une guérisseuse et chanteuse fuyant un ancien client abusif de l'époque de ses débuts difficiles où elle avait dû se prostituer (ça commence fort !). Pour réussir à s'enfuir elle se fait passer pour la sœur d'une paire disparate formée de Grunthor (le gentil géant tueur) et du "Frère" (assassin redoutable). Ce faisant elle révèle le pouvoir inouï de sa voix en parvenant à faire d'une charade (la fraterie improbable entre ces trois personnes) une certitude et en changeant accidentellement le nom du "Frère" qui devient "Achmed le serpent", lui permettant d'échapper ainsi à une éternité de servitude envers les grands Ennemis, les F'dor.
Les F'dor, esprits du Feu cherchant à détruire par le feu le monde entier et menace récurrente dans toute la série. Achmed oblige alors Rhapsody à les suivre dans leur fuite qui les fait traverser le monde de l'intérieur !

Une étrange camaraderie apparait alors entre ces trois êtres si différents, un peu comme si une Elfe, un Troll et un Gobelin s'associaient ! Cette tension est une des choses qui rend le livre si intéressant le long des épreuves qui attendent le trio, ça et les exigences si peu masculine de Rhapsody de gentillesse et de commisération qui mettent un peu de douceur dans un monde de brute. J'ai fini les trois volumes de la série et c'est aussi bien jusqu'à la fin. Et en plus il y a une belle histoire d'amour contrariée, mais qui n'apparaît qu'à partir du second volume Prophecy.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 extra, 1 novembre 2000
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rhapsody: Child of Blood (Poche)
une histoire originale, des personnages riches et bien décrits, c'est en bref , une vraie réussite, le genre de livres dont on a peine à se détacher. J'attends la suite avec impatience.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rhapsody: Child of Blood
Rhapsody: Child of Blood de Elizabeth Haydon (Poche - 21 juin 2000)
EUR 6,22
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit