Commentaires en ligne 


19 évaluations
5 étoiles:
 (10)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (3)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Arrogant, mais très lucide
Je suis totalement d'accord avec le commentaire de Yannick: l'arrogance de l'auteur est exagérée (j'ai failli de le jeter pendant les premiers chapitres). Mais si on arrive à le supporter (pas facile, j'avoue) le livre est vivement recommandable:

1. L'auteur est cohérent avec lui-même tout le temps: Il prend des positions courageuses...
Publié le 17 novembre 2009 par Mauricio Labadie

versus
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Du bon et du moins bon
NTT écrit quelque chose d'intéressant, un point de vue original, mais mal vendu et peu abouti. Les précédents commentaires concernant la loi normale comme loi stable ou sur les phénomènes de masse ne sont pas valides. Taleb pense justement que les phénomènes sociaux n'obéissent justement pas à ces...
Publié le 1 octobre 2009 par Pik


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Arrogant, mais très lucide, 17 novembre 2009
Par 
Mauricio Labadie (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Black Swan: The Impact of the Highly Improbable (Broché)
Je suis totalement d'accord avec le commentaire de Yannick: l'arrogance de l'auteur est exagérée (j'ai failli de le jeter pendant les premiers chapitres). Mais si on arrive à le supporter (pas facile, j'avoue) le livre est vivement recommandable:

1. L'auteur est cohérent avec lui-même tout le temps: Il prend des positions courageuses et les défend, soit en argumentant, soit avec des blagues très fortes. Mais quand même il assume.

2. L'écriture est légère et amicale, plein de couleur et d'anecdotes. Les explications sont claires, avec plusieurs exemples pour illustrer le point.

3. Et le plus important: le livre fait penser. Il donne aussi des pistes pour continuer la lecture sur les limitations des modèles dans l'Economie et la Finance.

Certes, ses positions sont fortement contestables, en particulier celles sur les économistes et les mathématiciens, mais son point est très crucial: tant que scientifique, on ne peut pas se considérer comme détenteur de la vérité, et pourtant on agit comme si c'était le cas.

Douter de tout, avoir un esprit ouvert, être humble, faire de la vrai science, être honnête, accepter qu'on se trompe: c'est cela le message. Et de temps en temps il faut vraiment quelqu'un avec la plume de vipère pour nous le faire entendre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Du bon et du moins bon, 1 octobre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Black Swan: The Impact of the Highly Improbable (Broché)
NTT écrit quelque chose d'intéressant, un point de vue original, mais mal vendu et peu abouti. Les précédents commentaires concernant la loi normale comme loi stable ou sur les phénomènes de masse ne sont pas valides. Taleb pense justement que les phénomènes sociaux n'obéissent justement pas à ces conditions là : pas de variance finie, queues épaisses, et donc pas de théorème centrale limite ou de fondu dans la masse. Les "black swans" sont des évènements qui sortent du lot et individuellement influencent la masse. Et enfin proposer le changement de régime comme porte de sortie n'est pas plus légitime que de dire qu'on n'utilise pas les bonnes lois au départ. C'est d'ailleurs une question de point de vue, les mélanges de loi pouvant faire le lien entre les deux.

NNT dirige donc son pamphlet vers les prévisionnistes, les mathématiciens de la finance (et donc les français), les théoriciens (et donc surtout les français). Il y a peut être quelque chose de salutaire de faire la critique notamment du monde financier par les modèles quants, dont les impacts concernent le monde. C'est à lire, pour une approche du hasard avec les mains, selon un point de vue "assez" (mais pas trop) original, et empirique, pour débuter.

En revanche je lui ferai le reproche également du mépris de l'intellectualisme et de la théorie, les attaques ad hominen inutiles au propos, de passer outre tout le travail fait sur les statistiques extrêmes ou le risque opérationnel, et de se prétendre donc seul là où il n'est qu'un black swan lui même parmi d'autres qui essaient d'améliorer les modèles. Il oublie rapidement que si on ne fait pas ce qu'il dit, c'est aussi parce qu'on ne sait pas le faire (encore) tout à fait. Enfin il pose un problème intéressant, mais n'approfondit pas vraiment sérieusement la question épistémologique, la question morale aussi, la réflexion formelle, ce qui fait qu'il serait bon de reprendre son propos. Par exemple il n'introduit pas le hasard, comme si ce concept était familier à tous, et par contre peut mettre ce qu'il veut derrière cela. Je m'étonne que ce monsieur soit professeur universitaire d'épistémologie, pour en parler avec un tel dédain et amateurisme. Mais au fond, l'idée est assez bonne pour être reprise. Prioritairement lire Benoit Mendelbrot, Nicolas Bouleau et Ian Hacking, c'est bien plus riche.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Derrière des idées intéressantes, une arrogance insupportable, 4 mars 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Black Swan: The Impact of the Highly Improbable (Broché)
L'arrogance de l'auteur est très difficilement supportable. Ce livre contient de nombreuses bonnes idées, notamment sur des variables "à queues épaisses", sur les problèmes de prédictibilité des événements extrêmes et des variables économiques, sur les biais psychologiques de la décision dans le risque et dans l'incertain...

Les vannes répétées à l'encontre des français sont amusantes, le massacre à l'égard des économistes alors qu'il les confond avec les conjoncturistes l'est beaucoup moins. Il ne semble pas non plus au fait de l'argument bien connu des économistes selon lequel la prédiction est inutile à l'échelle individuelle mais utile au niveau collectif (cf. théorèmes d'efficience des marchés financiers).

Alors qu'il pointe des éléments intéressants, il tombe dans la critique facile ce qui fait perdre une partie de sa substance au livre. Ceci est d'autant plus exaspérant que l'auteur a une connaissance parfois très limitée des domaines qu'il aborde et de l'avancement de la recherche.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


23 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Atterrant de fatuité!!!, 8 février 2009
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Black Swan: The Impact of the Highly Improbable (Broché)
Ce livre est bourré de contresens et de paradoxes, en particulier sur la nature de l'aléatoire et de la prévision. L'auteur souffre visiblement d'un égo démesuré que reflète son style "moi, je..." et sa tendance à abuser du "name dropping". La répétition des blagues anti-francaises peut sans doute faire rire outre-Atlantique, mais elle finit par peser. Du point de vue scientifique, Mr Taleb (étudiant en arabe) devrait approfondir sa compréhension de la modélisation statistique avant de mettre au pilori la loi de Gauss (qui demeure la loi limite de tous les phénomènes à variance finie) et surtout réaliser que le problème fondamental éludé par son livre est celui du changement de régime (shift of paradigm), c'est à dire le manque d'homogénéité temporelle des phénomènes économiques et sociaux. Les extrêmes relevées dans le livre ne sont ni prévus, ni prévisibles par les modèles existants parce qu'ils signalent un nouveau modèle. En conclusion, le livre témoigne d'un déterminisme assez primaire, doublé d'un anti-intellectualisme populiste et cynique (puisque l'auteur enseigne à présent dans une université américaine). Dixit George Box Bayesian Inference in Statistical Analysis: "All models are wrong, but some are more useful than others"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 very interesting, 22 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Black Swan: Second Edition: The Impact of the Highly Improbable: With a new section: "On Robustness and Fragility" (Broché)
this book is a new approach for users of finance intruments. needful for people who whishes to understand some mechanisms and biaises in human spirit
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2.0 étoiles sur 5 Un essai bruyant mais pas très scrupuleux, 16 janvier 2012
Par 
S. Schmit (Belgique) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Black Swan: The Impact of the Highly Improbable (Broché)
D'habitude, les essais se lisent facilement, mais il est difficile d'adhérer à un discours imprécis, vraiment peu scrupuleux, sans références ni bibliographie... en se cachant derrière la "liberté" de la structure d'un essai, l'auteur a surtout trouvé un moyen supplémentaire de se faire de l'argent en publiant son avis à un moment donné. Les passionnés du genre seront sans doute satisfaits, mais il ne s'agit pas d'autre chose que d'une logique à l'américaine, de trouver une niche et d'en retirer le maximum de bénéfice personnel.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Improbable chef d'oeuvre, 18 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Black Swan: The Impact of the Highly Improbable (Broché)
Ah, ça fait du bien. Voilà quelqu'un qui se présente comme un philosophe du dimanche, et qui colle une raclée aux banquiers, politiciens et prix Nobel d'économie. Bien sûr c'est scandaleux, qui est-il pour leur parler ainsi ? Sauf qu'il a raison: leurs théories basées sur des moyennes ne fonctionnent pas dans ce monde réel. Le Black Swan l'a démontré, la crise actuelle le prouve. Les diseuses de bonne aventure qui jouent avec l'argent des autres et n'ont aucune idée de ce qui va se passer demain, sont démasquées. Merci NNT.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 An extraordinary eye-opener, 23 juin 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Black Swan: The Impact of the Highly Improbable (Broché)
The great book to which I owe everyday because now, I can explain to my boss why it is useless to make my forecast for next year! A totally different way of thinking sustained by logic and math! Pure delight and an excellent eye opener to start thinking and acting differently. A very valuable tool, particulalry in today's world!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Une autre approche, 2 juin 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Black Swan: The Impact of the Highly Improbable (Broché)
Très intéressants malgré comme d'autre internautes l'ont signalé l'arrogance de l'auteur.
Le livre développe bien son idée principale et donne plein de petit exemple.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 De la mauvaise perception du hasard, 31 août 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Black Swan: The Impact of the Highly Improbable (Broché)
C'est une ouvrage indispensable, qui met en lumière la manière dont au quotidien nous sommes incapables d'évaluer correctement les causes et conséquences des événements improbables. On est au carrefour de la psychologie et de la philosophie. A lire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit