undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-2 sur 2 commentaires(5 étoiles)afficher tous les commentaires
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Bethie est veuve. Ayant vécu l'inceste et le mariage forcé, c'est une jeune femme craintive, mais courageuse et dure, au caractère bien trempé.
Nicholas est lieutenant dans l'armée anglaise. Torturé au-delà de l'inimaginable dans le passé par une tribu indienne, il est un homme brisé poursuivit par d'horribles cauchemars. C'est pour autant un homme d'honneur, de parole, brave et... hyper sexy ! (Il fallait le dire !)

Pour un avant-goût de l'histoire :

Bethie (veuve)est enceinte et sur le point d'accoucher. Elle vit recluse dans un endroit où le seul mot
"survie" compte, à la frontière des lignes anglaises, indiennes et écossaises. Sa rencontre avec Nicholas est fracassante. Blessé, il l'oblige à la soigner en pointant un pistolet sur son front ! Quel horrible bonhomme, allez-vous dire... hum, mais elle ne donne pas sa part au chien. Elle le soigne, oui, mais elle le drogue et l'attache à son lit ! Histoire qu'il ne bouge pas trop, hein... Bref, ainsi est leur rencontre... On pourrait croire que ça commence mal. Mais non. Pour la remercier de ses soins, Nicholas lui promet son aide, sa protection (à elle et son enfant à venir) et tient parole. Il l'aide à mettre au monde une adorable petite fille, en prend soin et surtout, et, patiemment, apprend à Bethie que les hommes ne sont pas tous comme ceux qu'elle a connus. Avec lui, au milieu de la guerre qui fait rage autour d'eux, elle réapprendra à redevenir une femme, à aimer et être aimer.

Quelle histoire fabuleuse et romantique à souhait... La recherche historique est bien présente, pas une seule seconde il y a un dérapage, on est vraiment dedans. Pour autant, c'est bien une romance qu'on lit. Une histoire d'amour comme on les aime, sans récit gnan-gnan, sans en faire trop... avec des scènes parfois difficiles ou se mêlent, la violence, le viol, l'inceste, la cruauté, la torture... Pamela Clare n'épargne rien.

J'ai rarement été aussi brassée par un livre. Les personnages ont été travaillés en profondeur, on les connaît par coeur, on les comprend, on les adore. Leurs sentiments sont si semblables à ceux du commun des mortels qu'on leur trouve un attachement immédiat. Bethie est poignante dans son rôle de femme au lourd passé, de mère et d'amante. Elle doit tout réapprendre. Nicholas est l'homme rêvé, il a tout compris : respectueux, dévoué, altruiste, responsable... Bon, il a quelques défauts, mais à vous de lire !

En tout cas voici une histoire qui me laissera un petit quelque chose pendant longtemps.

Je suis fan de Pamela Clare et j'espère sincèrement que cette histoire sera traduite en français. Les lectrices vont adorer.

Ah oui, pour celles qui ont aimé la série des frères McKinnon. On retrouve le même style d'écriture, mais ça s'arrête là. L'histoire est définitivement différente, bien que le contexte de la guerre soit noté.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 12 mai 2011
Pamela Clare nous emmène en arrière, dans les années 1760, en pleine guerre. La violence est un personnage à part entière, l'atmosphère fébrile, les personnages humains, dangereux et passionnés. Ce livre se dévore.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus