Commentaires en ligne


3 évaluations
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Encore des efforts à faire, 25 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Relentless (Relié)
Mitigé. Sentiment étrange pour celui qui suit la carrière de Malmsteen depuis l'achat du vinyle de Steeler (en import chez Juke Boxe au Centre Commercial Gaîté de Montparnasse en 1983 !!!) que ce livre. On occulte ou on réécrit les sujets qui fâchent en passant sous silence les protagonistes (l'index à ce titre est édifiant) : Quid de Goran Edman et du litige qui les opposa pour une histoire de droits d'auteurs, de Michael Vescera, etc... Le passage sur ses anciennes petites amies ou femmes est à lui seul un cas d'école (on ne cite pas nommément Tallee Savage, Greta Nelson, Erica Norberg, Amberdawn). Idem pour l'accident en Jaguar (on parle de Peter sans préciser le nom de Roth et sa qualité de guitar technicien). Règlement de compte en règle contre Marcel Jacob avec par contraste un portrait élogieux de Wally Voss (éphémère bassite des tournées 85-86)
J'attendais des anecdotes un peu plus fouillées, comme par exemple sa première production pour l'album de 3Rd Stage Alert dont le guitariste rythmique Giulio Lomma s'occupait de l'entretien de sa piscine à L.A, sur le fait de dédier Icarus Dream à son chat Moje décédé en Suède pendant l'enregistrement de l'album Rising Force, etc... Yngwie peut et doit mieux faire.
Une version papier du livre d'Anders Tengner s'impose donc.
En attendant, replongez-vous dans la lecture des articles de Joe Lalaina et Jas Obretch dans Guitar World et Guitar Player pour avoir de vraies infos, ainsi que dans le hors-série d'Heavy Adagio "1963-1988" (dont une mise à jour s'impose, n'est-ce pas Walter ?).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Super moment de lecture, 16 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Relentless (Relié)
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre, je ne connaissais pas assez le personnage à part l'image qui avait été en partie fabriquée. On retrouve finalement un brave type avec un immense mental et une grande confiance en lui, fondamentale dans ce milieu pour espérer faire quelque chose. Des anecdotes délirantes de tournées ou sur son arrivée aux USA, Yngwie met en avant les erreurs et des épisodes très peu glorieux de sa vie sans se mettre constamment en valeur, loin de là... Le mieux est de le lire, pour ma part j'ai passé un excellent moment de lecture et je respecte ce monsieur qui a complètement changé le visage de la guitare rock. Le seul défaut de ce livre c'est que je le trouve trop court.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 The Memory Remains, 23 mai 2013
Par 
Walterjovi - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Relentless (Relié)
Au bout de trente ans de carrière, Yngwie nous livre son histoire, sa version des faits, sa vérité. Ou tout du moins ce qu'il pense être sa vérité. Parce que pendant une vingtaine d'années, l'alcool a été un compagnon quotidien pesant et a probablement embrouillé un peu les souvenirs, enjolivé certains autres également.
Puis l'artiste n'a pas nécessairement envie de présenter des faits trop peu glorieux pour lui même s'il ne cache pas avoir profité de tout ce que le vedettariat pouvait offrir, les excès en tout genre (même s'il ne parle pas de drogue ce qui semble pourtant évident) comme les groupies ou bien avoir un comportement odieux. De ce point de vue, Yngwie est honnête, il pouvait tenter de dissimuler son alcoolisme débordant ou comment le chaos installé à failli avoir raison de "Trilogy" ou même de sa vie lors de son accident de voiture en 1987. Son comportement dictatorial n'échappe pas à la plume également mais il explique totalement son point de vue et à sa manière, il a bien raison de dire que les musiciens qui l'accompagnent ne sont qu'un "orchestre" qui doivent exécuter "sa" vision.
La première partie permet de découvrir une Suède rugueuse, agressive avec son climat extrême mais aussi paisible et tranquille, où il va devenir obsédé par la guitare puis vient le départ pour les USA et les débuts dans Steeler, Alcatrazz... jusqu'à "Odyssey" en 1988, la biographie est assez exhaustive mais à partir de là, la carrière est plus ou moins survolée ("Perpetual Flame" n'a même pas son nom cité une seule fois). Pensé de manière non linéaire, plutôt que de proposer un agenda année après année, Yngwie évoque sa famille, ses mariages ratés ou non, son fils qui est son meilleur copain, son travail en studio, tout ce qui semble avoir un rapport avec lui comme Ferrari (il se lance d'ailleurs dans une bio du grand Enzo sur une page entière, allez savoir pourquoi). J'aurais aimé une étude approfondie de sa discographie mais hormis quelques informations après 1988, on ne sait pas grand-chose des albums qui sortent. Ils existent, il en est satisfait ou non, voilà pour les grandes lignes.
Ce n'est certes pas le propos : ici, l'histoire est reine mais la biographie non officielle va venir mettre à mal certains faits comme l'absence de Tallee Savage, la première petite amie importante ("Little Savage" est pour elle), des détails sur Steeler comme les auditions de guitariste pour le remplacer en sa présence (!!),... des choses embêtantes ou peu glorieuses. A croire que Mme malmsteen, April, qui est le manager de son guitariste de mari, a pris les choses en main (il existe un très gros différent entre l'ex et l'actuelle première dame) et que la censure est tombée.
Peu importe car à défaut d'être pointu, ce bouquin a le mérite d'exister. Vous voulez découvrir pourquoi il s'est retrouvé à poil menacé d'un flingue pendant son temps avec Alcatrazz? Combien il a de Ferrari et quand il est tombé amoureux de Rollex? Comment i la créé "Black Star"? Il faut vous plonger dans la lecture (rapide) de "Relentless". Vous ne le regretterez pas!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Relentless
Relentless de Yngwie J. Malmsteen (Relié - 16 mai 2013)
EUR 22,14
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit