Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le petit chaperon rouge, le grand méchant loup et... Boy Blue ?, 5 août 2009
Par 
Présence - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fables vol. 4: March of the Wooden Soldiers (Broché)
Bill Willingham nous invite pour la suite de la vie à Fabletown. Ce recueil comprend un one-shot intitulé "the last castle", ainsi que les numéros 23 à 27 de la série mensuelle.

La première histoire raconte le départ du dernier groupe des terres de légendes vers notre monde. Ce dernier groupe comprenait Boy Blue qui venait tout juste de se lier d'amitié (de type charnelle) avec le petit chaperon rouge. Willingham semble comme d'habitude profiter de sa série pour présenter des contes à sa sauce. Mais la suite se rattache directement à la chute de ce dernier bastion devant les armées de l'Adversaire. Le petit chaperon rouge arrive à Fabletown (quartier de New York peuplé de personnages des contes) pour demander la citoyenneté. Problème : le dernier passage entre les terres de légendes et notre monde a été fermé il y a plus de 200 ans.

Bill Willingham a donc décidé de consacrer ce tome à l'avancement de la guerre qui oppose l'Adversaire aux réfugiés des contes. La grossesse de Blanche Neige se poursuit. Le Grand Méchant Loup devient une pièce maîtresse de Fabletown et du scénario. Pinocchio prend une importance insoupçonnée.

Les 8 épisodes sont illustrés par l'équipe habituelle de Mark Buckingham et Steve Leialoha. Ils forment une équipe solide et bien équilibrée. Buckingham a trouvé son style pour la série et joue avec les décors et les mises en page pour les scènes de discussion. Par exemple lors d'une intervention du maire King Cole, le fond de la page est occupé par un motif de bouffarde stylisée. L'intrusion des personnages de contes les moins humains (les 3 ours de Boucle d'Or, un des 3 petits cochons) est rendue dans un style encré un peu rond qui renvoie à la douceur de l'enfance. L'esthétique retenue colle parfaitement au ton de la série et aux différentes ambiances (scène intimiste, bataille rangée, moment cocasse).

Ce tome reprend les meilleurs éléments des histoires précédentes et l'amalgame des différentes parties (scénario, dessin, encrage) ne présente aucune aspérité, aucun grumeau. Du coup, l'équipe de créateurs peut se permettre toutes les fantaisies : une case mémorable d'une grenouille chevauchant une vache volante et larguant des grenades sur l'ennemi, la mort au combat de l'un des 3 ours, le petit chaperon rouge qui apprend à conduire sur un facsimilé de voiture en bois, l'échappée belle de la maison de Babayaga, le Prince Charmant qui provoque la transformation de la Bête en faisant des avances à la Belle... Fables continue de nous enchanter sans s'installer dans une routine, ni suivre un schéma prévisible.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Aux armes citoyens, 16 avril 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fables vol. 4: March of the Wooden Soldiers (Broché)
Les personnages de contes de fée ont été chassés de leurs terres et ont trouvé refuge en un lieu imaginaire appelé New York. Une très froide Blanche Neige est à la tête de cette étrange communauté et le grand méchant loup joue le rôle de flic. Des personnages de toutes sortes de contes doivent désormais vivre ensemble (ceux qui n'ont pas forme humaine vivent à l'écart de la ville et des regards, dans une ferme). Mais certains personnages (prince charmant, grand méchant loup) font partie de plusieurs contes. Alors existe-t-il toute une fratrie de grands méchants loups leur autorisant cette ubiquité à la Droopy ? Non c'est le même grand méchant loup qui s'en est pris aux trois petits cochons et au petit chaperon rouge. C'est le même prince charmant inconstant et volage qui épousa Blanche Neige, la Belle au bois dormant et Cendrillon. Apparemment ces personnages n'étaient pas tout noir ou tout blanc. Le couple de la Belle et de la Bête bat de l'aile (mais qui n'a pas été marié pendant mille sans connaître des hauts et des bas ?) Pinocchio a des pensées d'adulte (adulte comme dans « film pour adulte ») enfermées dans un corps d'enfant. Malheureusement ceci reste un peu superficiel, truculent certes mais guère plus. La psychologie des relations entre personnages est sommaire malgré cet important passé commun. Dommage.
Le petit chaperon rouge vient de débouler en ville. C'est la première fois que quelqu'un a pu fuir des griffes de l'adversaire depuis un siècle. C'est donc un événement majeur. Mais certains ont quelques soupçons sur l'authenticité de ce miracle. Ce tome 4 retrouve la cohérence des tomes 1 et 2 qui faisait défaut au tome 3 (et cet album est aussi long que les deux premiers réunis). Il a un double intérêt : le scenario en lui-même n'est pas mal et on a droit à un peu d'action et d'autre part on a un face à face direct avec les forces de l'adversaire au lieu de simple références indirectes. Autant les trois premiers tomes ne donnaient pas forcément à penser que la vie à Fabletown allait être bouleversée, autant avec ce tome 4 il est évident que les événements vont se précipiter.
Note : Il est conseillé de commencer par le commencement, c'est-à-dire par le tome 1.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Fables vol. 4: March of the Wooden Soldiers
Fables vol. 4: March of the Wooden Soldiers de Bill Willingham (Broché - 1 novembre 2004)
EUR 11,70
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit