undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

21
4,1 sur 5 étoiles
V for Vendetta New (New Edition TPB)
Format: BrochéModifier
Prix:13,10 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

12 sur 12 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 avril 2003
V pour Vendetta est une oeuvre culte. Dans une Angleterre fasciste, un héros se lève contre l'oppression et le totalitarisme. Bourrée de références, très bien illustrée par David Lloyd, V Pour Vendetta bénéficie du talent exceptionnel de son scénariste, Alan Moore (auteur notamment de Watchmen, de From Hell et de Promethea).
Cette édition en anglais est de très bonne qualité, tout comme la française reparue chez Delcourt.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 juin 2005
It is perhaps simplistic to declare that "V for Vendetta" is Alan Moore's version of George Orwell's "1984." Orwell came up with his "prophetic" title by reversing the last two digits of the year in which he wrote his book. Moore began his story in 1982, picturing a future that was around the corner and setting his tale in then late 1990s in a Britain that had become a fascist state. Moore worked from the assumption that in 1983 the Conservatives would lose the elections and that the Labour Party would remove American missiles from the British Isles, which meant that England would no longer be a target during a nuclear war. In the post-holocaust Britain of the 1990s, Moore posited a Fascist takeover. The title character of V is a one time victim of a concentration camp medical experiment who is now an enigmatic hero wearing a grinning Guy Fawkes mask; Fawkes was one of the conspirators in the Gunpowder Plot that was an attempt to assassinate King James I of England. In the opening chapter V sets his sights on The Voice of Fate, the official voice of the government's propagandistic lies. From that small but significant initial victory, the battle continues.
There is something decidedly "English" about "V for Vendetta," and not simply because of the setting. Moore can talk about Harlan Ellison's "'Repent, Harlequin!' Said the Ticktockman" and "Fahrenheit 451" being among the elements he drew upon to create his own brave new world, but it is clear that he owes more to Orwell and Huxley, to Robin Hood and "The Prisoner," than American manifestations of the same impulse to freedom. V is not a superhero, even if the medical experiments have somehow made him more than human. Sometimes we forget that a lot of our heritage, both culturally as well as politically, comes from England, and on one level this work reminds us of our English roots.
It is ironic that Moore tells his story as a graphic novel because traditionally your comic book superhero is essentially a fascist vigilante. However, Moore succeeds in finding the perfect context to turn the traditional approach on its head. Most people have no conception of what is meant by the term "Fascism." They equate the idea with Hitler, although it was coined by Mussolini, and Hitler means Nazis, Anti-Semitism and Concentration Camps. Of course, Moore knows better. Fascism is based on the "struggle" for "order" wherein the ends justify all sorts of means. This dynamic clearly runs counter to the democratic ideals of "liberty" and "property." Historically, then, we are confronted with the monumental irony that although the Fascists lost World War II, the Cold War was on one level the triumph of Fascism, a period where we allowed all sorts of travesties, from the McCarthy witch hunts to Nixon's executive orders in the name of "national security." Moore brings the idea of fascism home. If you cannot recognize it in England's green and pleasant fields then you are never going to recognize it when it walks down Main Street in your hometown, U.S.A. Don't you think you should?
David Lloyd is the artist for the "V for Vendetta" series, although Tony Weare did the art for "Vincent" and some additional art on "Valerie" and "The Vacation." Notice the pattern? All of the chapter headings in each issue begin or at least include the letter "V." Lloyd's peculiar style is particularly well suited to this particular storyline. It is odd and a bit off, just like the world it is depicting. Lloyd, Siobhan Dodds and Steve Whitaker did the coloring, and I give them special mention because there is a carefully constructed style that also fits the mood and tenor of the tale.
Read the graphic novel before the film version directed by James McTeigue with a screenplay by Andy and Larry Wachowski comes out with Natalie Portman as Evey Hammond and Hugo Weaving as V (now you know why her head was shaved at the premier of "Revenge of the Sith"). Stephen Fry (Gordon Deitrich), Rubert Graves (Dominic), John Hurt (Bishop Lilliman), Tim Pigott-Smith (Edward Finch), and Stephen Rea (Lewis Pothrero) make the supporting cast.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 mai 2012
Tout d'abord c'est la VO en anglais, dont la force est d'être au plus près du sens de l'auteur; mais aussi sa faiblesse, en effet ceux qui ne sont pas familier avec la langue de Shakespeare devront se contenter de regarder les images.

ISBN 978-1-4012-0841-7
L'édition de VERTIGO en format 17x26 approx. possède une couverture cartonnée souple. Les couleurs sont assez bien rendues. Par contre je suis légèrement déçu par le papier. Il n'est pas blanc. Mais il ne faut pas exagérer non plus, c'est bien mieux que le "gris" d'un papier journal.

L'ouvrage contient: un texte introductif de LLOYD et un de MOORE, la compilation des 3 livres, un article de Moore paru dans le numéro 17 de la revue Warrior, deux histoires courtes toujours parues dans le magazine Warrior, indépendantes de la trame centrale, elles servent d'interlude et enfin des artworks de LLOYD.

Pour l'histoire en elle-même je vous invite à consulter les commentaires, extrêmement bien rédigés, sur la version française ou le site internet encyclopédique mondialement connu.

C'est bien évidemment difficile de la comparer aux éditions prestiges mais elle vaut le détour pour ses petits extras.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 mars 2013
It's always a pleasure to read one of Moore's comics. His uncompromising views on society, capitalism and politics are well expressed once more.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 avril 2005
Alors évidemment c'est Alan Moore, et même dans cette oeuvre de "jeunesse" (Lloyd et lui l'ont commencé en 82-83), on sent l'écriture d'un très grand. Les personnages sont fouillés et crédibles, les dialogues toujours justes, et la qualité d'écriture est indéniable. Le dessin de David Lloyd, même s'il accuse un petit coup de vieux, reste admirable, illustrant à merveille cette lutte très romanesque entre l'homme et le système.
Pourtant ce n'est pas mon comics préféré de Moore : les personnages secondaires sont tellement nombreux qu'on perd parfois un peu le fil, l'apologie de l'anarchisme est trop lourde, trop "adolescente", et l'histoire est trop conventionnelle à mon goût. Mais bon, que ces points de détail ne vous arrêtent surtout pas : il s'agit de toute façon d'une très saine lecture :)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Oeuvre d'anticipation planté dans un futur pas si lointain oppressé par un Big Brother tyrannique, où une ex-victime du système s'élève avec génie contre le pouvoir en place. Ecrit avec maestria par un Alan Moore au sommet de son art, le scénario est d'une richesse incroyable et foisonne dans tous les sens d'une culture énorme, avec une foule de personnages forts. Le dessin de Lloyd, qui n'était pas ma tasse de thé au départ, s'apprivoise rapidement et illustre finalement magnifiquement l'atmosphère sombre de ce monde inquiétant. Globalement un réel chef d'oeuvre parfait à tous niveaux, constituant une pierre angualaire de la BD contemporaine, et la version intégrale représente en plus un superbe objet.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 27 septembre 2013
L'oeuvre est excellente. Le dessin, certes fouillis, retranscrit très bien l'action et l'expression des personnages.
L'histoire est terrible et magnifique à la fois. Ca vous prend aux tripes. les miennes en tout cas. J'ai vraiment accroché. (Ce qui démontre que le thème est loin de sortir de l'actualité).
L'édition est bonne, le papier aurait juste mérité d'être plus solide.

Un mot sur la livraison. Mon colis s'est perdu en route. Je remercie l'aimable employer d'amazon qui a ouvert une enquête à la poste, et a fait livrer un autre colis gratuitement. C'était vraiment sympa.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 avril 2009
Je n'ai pas l'habitude de lire des comics. J'avais bien aimé le film V pour Vendetta et j'ai donc voulu lire l'oeuvre originale. Je n'ai pas été décue par l'histoire en elle-même (différente du film), mais les dessins sont un peu fouillis, ce qui fait que j'ai eu du mal à distinguer certains personnages, cela ne rend pas l'histoire facile à lire !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Bien sur, il s'agit d'une oeuvre de jeunesse. Bien sur, elle est datée. Mais sa forme est excellente. On voit tout les traits du très grand scénariste qu'est Alan Moore se dessiner. Et au final, il s'agit d'une oeuvre profondément romantique, poignante et peut-être même édifiante pour tout ceux qui n'aurait pas la claire conscience de ce qu'est un régime totalitaire. Au début des années 80, la fin des fascismes européens était encore récente, et le communisme avait encore 10 années devant lui.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 30 novembre 2013
Super produit! J'ai recherché ce comics version original dans de nombreux magazins à Paris car je veux l'offrir à mon frère pour noël! C'était juste introuvable! Il y avait seulement la version française et en beaucoup plus cher! Je suis donc aller voir sur amazon et j'ai trouvé mon bonheur! Le V pour vendetta en version anglaise et en version complète!!!! Le cadeau parfait!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
V pourVendetta
V pourVendetta de Alan Moore (Relié - 17 mai 2012)
EUR 28,00

V for Vendetta Deluxe Collector Set
V for Vendetta Deluxe Collector Set de Alan Moore (Broché - 9 octobre 2012)
EUR 27,96

Watchmen
Watchmen de Alan Moore (Broché - 13 mai 2014)
EUR 18,15