undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo cliquez_ici

Commentaires client

49
4,0 sur 5 étoiles
Mockingjay Hunger games book 3
Format: BrochéModifier
Prix:7,47 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

25 sur 28 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 août 2010
Je sors à peine de ma lecture et honnêtement j'ai du mal à afficher un plein enthousiasme.
Pourtant j'aime cette série d'amour, j'ai dévoré les deux premiers livres avec impatience et passion, totalement convaincue que cette série se vivait avec intensité. Donc, j'attendais beaucoup du dernier tome, trop peut-être, car j'en sors avec des sentiments divers : soulagement, incompréhension, frustration, amertume, déception. Oui, un peu.

J'étais préparée à recevoir une claque. Je savais que Mockingjay allait être sans concession. Que les personnages seraient malmenés, différents. Alors, oui, c'est sûr, je m'en suis prise plein la figure. Et j'ai tout encaissé, de manière admirable, car proprement stoïque. Après tout, la guerre est déclarée. Il va y avoir des pertes, des sacrifices, de la manipulation et de l'ambition éhontée. Des révélations toutes plus horribles les unes que les autres. Le pouvoir des images, la surenchère dans la violence, la folie de la médiatisation. C'est du lourd, à bien des égards.

Et pourtant, au fil des pages, je me suis sentie étourdie, amère et un peu trahie. Collins a transformé ses personnages, elle a été sans pité, à tel point que le lecteur se sentira déboussolée. Katniss se montre ici une héroïne forte et fragile, mais davantage sur la corde raide, avec des états d'âme et un ras-le-bol qu'on partage bien volontiers. Elle a conscience d'être un pion entre les mains du District 13, elle est mise en scène, joue son rôle mais on la sent si lasse, si peu elle-même. Plus trop the Girl on Fire, sauf à un moment, lors d'une scène assez pénible, et qu'on vit comme un alibi.

Gale, enfin, se révèle et semble fidèle à lui-même : une personnalité loyale, un vrai rebelle qui n'accepte plus la dictature et est prêt à prendre les armes. C'est aussi un ami exemplaire, une valeur sûre et réconfortante. Il va s'afficher, jouer des coudes, se battre aussi pour prouver sa légitimité, se résigner mais faire front. Toujours. Franchement j'ai été touchée par lui. Néanmoins, toute mon attention était tournée vers Peeta. Connaissant son sort à la fin de Catching Fire, les expectatives étaient nombreuses. Soit, je n'en dirai pas plus, mais je me suis sentie trompée.

Bien évidemment, je ne cherchais pas de la guimauve. Simplement, l'amour de Peeta était beau, tendre et pur. C'était trop, peut-être. Car Collins s'en est servi contre lui. La guerre a bon dos, j'ai trouvé que ce retournement au sujet de Peeta a été un peu trop rude.

En fait, tout s'explique dans ce livre. Tout est parfaitement logique, même si ça fait mal, même si au final tout paraît long, languissant et assez funèbre. C'est d'ailleurs la petite musique du livre, qu'on retrouve dans ces quelques mots, employés par Katniss pour parler d'elle-même : "Trapped for days, years, centuries maybe. Dead, but not allowed to die. Alive, but as good as dead. So alone that anyone, anything no matter how loathsome would be welcome."

Non, ce n'est pas gai ! J'avais entamé une série qui se voulait sensationnelle, inattendue, bouleversante, riche et captivante. Elle se termine sur une note de tristesse et de lucidité douce-amère. Collins accable les meneurs de guerre, mais souligne que les leçons enseignés par l'Histoire sont trop vite oubliées. "Now we're in that sweet period where everyone agrees that our recent horrors should never be repeated. But collective thinking is usually short-lived. We're fickle, stupid beings with poor memories and a great gift for self-destruction." Elle n'avait pas pour ambition d'écrire une bluette sentimentale, prévisible et bien propre. On l'avait bien compris ! (Si vous en doutiez, passez votre chemin.)

Beaucoup de tristesse, donc, et d'amertume, mais cette série restera à jamais l'une des plus belles révélations littéraires. Elle a su me procurer du bonheur et de la souffrance, j'ai été bluffée et abasourdie plus d'une fois, aujourd'hui elle se boucle de façon abrupte et douloureuse. On n'en sort pas indemne, mais ça fait partie du jeu.

May the odds be ever in your favor !
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
VINE VOICEle 18 septembre 2010
Fire is catching! If we burn, you burn with us! phrase prémonitoire de Katniss après la visite et le bombardement d'un district.

Ce troisième et ultime opus dans la trilogie The Hunger Games tient vraiment toutes ses promesses. C'est un troisième livre moite, poisseux, dur et sans concession. Si l'on croyait que tous nos personnages favoris s'en sortiraient, même Katniss et Peeta, c'est qu'on se voilait la face. Personne n'est laissé pour compte.

On découvre avec ce livre le 13è district et on ne peut pas dire qu'on les aime beaucoup les habitants de ce district qui depuis la dernière guerre se cachent terré en souterrain.

On pleure avec Katniss quand Peeta est utilisé par le Capitol pour la paralyser, on pleure avec elle à chaque pas qu'elle doit faire alors qu'elle sait qu'elle n'est rien d'autre qu'un pion.
Si l'on résumai ce livre, c'est de dire qu'en fait l'arène est devenue l'ensemble des 13 districts. Les hommes et les femmes, rebelles ou du Capitol, ne sont que des joueurs dans un jeu à la mort et que seuls les plus durs s'en sortiront.

Sans dévoiler ce qu'il se passe avec Peeta, la pilule a un peu de mal à passer sur la façon dont son personnage est utilisé. On se dit, non seulement elle reste stoïque et accepte tout ce qu'on lui envoie à la figure mais c'est pas suffisant, faut en plus qu'elle subisse ça.

Si on prend un chouïa de recul, ce livre est une véritable allégorie sur ce que nous sommes : des spectateurs passifs dans des jeux qui se passent un peu partout dans le monde. On ne peut donc difficilement finir le livre avec le sourire mais pourtant ce livre est excellent. Dans son rythme, sa narration, rien ne semble artificiel, rien ne semble gratuit et malgré un regard désabusé sur la monde, il y a vraiment une touche d'espoir.

Cette trilogie est l'une des meilleures séries pour pré-adultes que j'ai lu depuis très longtemps et cela inclut His Dark Materials et Harry Potter Adult Paperback Boxed Set: Adult Edition.
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 décembre 2012
Ce tome conclut brillamment cette trilogie. Il fait preuve de beaucoup de réalisme et n'est donc pas fait pour se terminer complètement en happy-end. Nous sommes tenus en haleine par les rebondissements, Suzanne Collins joue avec nos nerfs surtout vers la fin mais je n'en dirait pas plus.
Par rapport, à la psychologie des personnages, elle est très bien travaillée, Ils sont tous marqués par les événements et chacun réagit différemment selon son caractère et son histoire.
On veut vraiment savoir ce qui va arriver aux personnages, qu'ils soient anciens ou abordés seulement dans ce tome.Tout ou pratiquement tout peut arriver dans cet univers car la cruauté de l'Homme n'a pas de frontières. C'est là un autre point de ce livre et de la trilogie en général. Elle nous permet de nous poser de nombreuses questions sur la nature de l'Homme et ce dont nous serions capables si nous étions nés ailleurs.
Bref, j'ai beaucoup aimé ce livre et le recommande à tous.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 mars 2012
After loving the first 2 books so much, Mockingjay slightly disappointed me at some points.
I expected it to be full of suspence like the other 2 but some bits were a bit bland.

It got better in the second half though and all in all it was still a good book in an excellent trilogy.
Even if it wasn't exactly as I wanted it to be, I still liked Mockingjay and I liked the ending.

This trilogy is a must-read!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 5 janvier 2014
J'ai été saisie par les deux premiers tomes, complètement captivée, je les ai enchaînés en deux nuits. J'ai continué sur ma lancée, j'ai acheté et lu le dernier tome... Une blague... Je veux bien que ce soit une critique de la guerre, que ça ne pouvait pas finir comme un conte du pays des Bisounours mais bon, il ne faut pas se moquer des lecteurs : C'EST QUOI CETTE FIN ?! Une trilogie conclue en 5 pages. Genre Mme Collins arrivait à la fin de sa ramette de papier et avait la flemme d'aller chez Carrefour en racheter une pour écrire quelque chose de décent. Certaines questions n'ont même pas obtenues de réponses, les personnages encombrants ont été dégagés, voire ont complètement disparus..
Je critique la fin du livre parce qu'elle est la preuve de la médiocrité de l'ouvrage, un bouquin décevant ne pouvait qu'avoir une fin décevante !
Concrètement : où est passé le souffle épique ? Où sont passés les caractères des personnages ?! Non mais sérieux, Katniss avait tendance à m'agacer dans les tomes précédents, là elle est autant à tarter que Bella dans Twilight. Une chouineuse capricieuse, rien de plus. Plus de battante, ni de révoltée. Un pantin. Peeta et Gale sont tout bonnement INUTILES. Voilà une autre ressemblance avec Twilight : un triangle amoureux absolument incompréhensible, qui ne fait pas avancer l'histoire et nous fait encore plus mépriser Bella..euh pardon Katniss. On ne croit même pas à son amour pour Peeta !
Enfin bref, je vais me rabattre sur les fanfictions et sur ma propre imagination pour essayer de donner aux deux premiers tomes la conclusion qu'ils méritent..!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
It's over. The trilogy is finished. There will now need to be a new series that will have people waiting impatiently from year to year for the next installment. *Sigh*

MOCKINGJAY begins with Katniss shuffling through the ashy remains of District 12. Having survived her second Hunger Games, she has recovered enough from her injuries to visit the little that is left of her former home. Her concussion-ravaged brain is still trying to make sense of all that has happened.

When she is returned to the safety of District 13, Katniss must be gradually reintroduced to those from District 12 who survived, and she must find her place in her new surroundings. Her mother and Prim are busy every day caring for patients in the hospital, and Gale continues his recovery and slowly begins to work for the rebel cause in District 13. Katniss fills her days ignoring her district required schedule as she wanders from one isolated hiding place to the next.

It doesn't take long for 13's leaders to make it clear that they plan to be the ones to lead the rebels to victory against the Capitol and President Snow. Katniss is once more expected to be the symbol for that victory. She knows their goal is to make her the Mockingjay, but she hesitates to step forward immediately. Does she want the responsibility? Is she ready for what will most likely be her final living act?

When Katniss finally accepts the role of Mockingjay, she does so with stipulations, two of which are that Peeta and the other Hunger Games survivors must be rescued and she must be the one to end the life of President Snow. Her demands are met and the preparations begin. What follows is non-stop action filled with violence, torture, attacks, and destruction.

After reading THE HUNGER GAMES and CATCHING FIRE, I should have guessed that author Suzanne Collins would not make things easy for Katniss and her friends. She filled this last book with twists and turns as well as her usual direct, "in your face" moments that had me gasping through the first two books. Without including any spoilers, I'll say I found the ending acceptable and on-course with what I expected from both Collins and her characters. This is definitely a series that will be enjoyed by readers for years to come.

Reviewed by: Sally Kruger, aka "Readingjunky"
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 21 avril 2013
La trilogie se dévore et se relit même avec le même plaisir. Dire qu'il s'agit d'un livre pour adolescents me paraît réducteur. certes les personnages principaux sont des adolescents mais à la différence des Harry Potter ou Twilight, l'histoire aborde toute une série de thèmes qui font appel à un minimum de culture et ou de connaissances historico-politico-sociétaux : références aux régimes totalitaires, à la rome antique, à la manipulation médiatique, à la téléréalité.... en outre, l'histoire est dramatique, cynique sur le comportement humain, on est loin d'un happy end ou du "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants". Mon reproche se trouve sur le côté très prude de la romance qui me paraît peu crédible et sur la fin : Le roman comprend +/- 1200 (les 3) et l'auteur balaie la fin sur - de 20 pages. Une fois la révolte terminée, l'auteur semble n'avoir plus rien à dire ce qui est dommage compte tenu de la qualité des +/- 1180 pages qui précèdent. Bref, une trilogie d'enfer, géniale.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 2 juin 2012
Agréable et facile à lire. Il probablement ne devenu pas un classique littéraire qui ne liront pas les générations futures. Mais très agréable pour l'instant.

Les deuxième et troisième livres sont presque aussi bon et agréable que le premier. Donc si vous aimez la première, n'hésitez pas à obtenir tous les trois.

==================================================

Enjoyable and easy to read. It probably won't become a literary classic that future generations will read. But very enjoyable for now.

The second and third books are almost as good and as enjoyable as the first. So if you like the first, don't hesitate to get all three.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 7 novembre 2014
Actually I haven't read the 3rd book, but I'm waiting forward to have it!!! I just wanted to say to those who have been shocked by Mockinjay that they are not the authors of the book and so of course they might not like it because they would have written something different; but that Suzanne wanted it to be like it is because it's her book so she can do what she wants to her characters and to the global story, depending on many factors such as her feelings and her writing style.
Hunger Games is the best book serie ever!!!!!!!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 27 novembre 2010
Un livre poignant, une longue descente aux enfers d' on ne revient pas indemne . Peut être le livre le plus abouti de la trilogie en tous cas j ai adoré .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Catching Fire : Hunger Games bk 2
Catching Fire : Hunger Games bk 2 de Suzanne Collins (Broché - 7 septembre 2009)
EUR 7,49

The The Hunger Games Trilogy Box Set: Paperback Classic Collection
The The Hunger Games Trilogy Box Set: Paperback Classic Collection de Suzanne Collins (Broché - 24 juin 2014)
EUR 33,86

The Hunger Games
The Hunger Games de Suzanne Collins (Broché - 1 juillet 2010)
EUR 7,62