Commentaires en ligne 


5 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


5.0 étoiles sur 5 Un dépoussierage bien agréable
Fables part d'une idée simple mais originale; et si tous les personnages de comte de fées avaient été forcés de venir vivre cachés à New-York? C'est ainsi qu'un quartier est entierement peuplé de Fables incognito, géré par une Blanche Neige glaciale, et ayant pour shériff le Grand méchant...
Publié le 11 juillet 2003 par Ed

versus
3.0 étoiles sur 5 A suivre
Un univers jubilatoire plein de références aux contes de notre enfance. Mais l'histoire policière est un peu légère et se termine en eau de boudin. Il faut à mon avis lire les autres volumes car c'est un concept et un univers bourré de possibilités.
Publié le 8 novembre 2006 par Namorpremier


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5.0 étoiles sur 5 Un dépoussierage bien agréable, 11 juillet 2003
Par 
Ed (Brest, france) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fables vol. 1: Legends in Exile (Comic)
Fables part d'une idée simple mais originale; et si tous les personnages de comte de fées avaient été forcés de venir vivre cachés à New-York? C'est ainsi qu'un quartier est entierement peuplé de Fables incognito, géré par une Blanche Neige glaciale, et ayant pour shériff le Grand méchant loup! C'est un pur régal d'essayer de reconnaître les apparitions de certains personnages et leur évolution, car le plus drole dans cette série, c'est de dédisneyser les personnages. En effet, le studio américain s'est approprié les personnages et nous à imposer sa vision de ceux-ci; et c'est un vrai bonheur de découvrir une Blanche neige à qui il ne faut pas parler de nains, une Belle et une Bête en pleine crise conjugale, un Prince Charmant escroc et coureur, ou encore un Pinochio frustré car toujours petit garçon. De plus la série permet de connaître des personnages méconnus comme Rouge Rose, la soeur de Blanche Neige, qui se fait tuée, et c'set la recherche de son surprenant assassin qui compose cette première histoire. Enfin, les dessin de lan Medina conviennent parfaitement, dans un style très années 50.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Dépaysant, 6 juin 2009
Par 
Présence - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fables vol. 1: Legends in Exile (Comic)
Un meurtre a été commis à New York et le lecteur est invité à suivre le détective privé chargé de l'enquête, ainsi que sa jolie cliente. On soupçonne fortement la personne qui a découvert le cadavre, ainsi que son riche fiancé de la haute société.

De cette trame policière classique, Bill Willingham sait tirer le meilleure parti pour qu'elle soit intéressante sous forme de bandes dessinées (ce qui n'est pas donné au premier venu), mais en plus il présente une galerie de personnages peu communs : des stéréotypes tout droit sortis des contes de notre enfance (pour la majeure partie des contes européens, ce qui n'est pas banal pour un comics d'origine américaine) dont il développe astucieusement et originalement le caractère.

Les Blanche-Neige, grand méchant loup et autres barbe Bleue ont été chassés de leur territoire et ont trouvé refuge dans notre monde. Au fil des tomes, Willingham va nous les faire découvrir et les installer comme des vrais personnages, avec chacun leur personnalité et leur histoire qui va bien au delà du seul événement décrit dans chacun des contes d'origine.

Si on peut être sceptique sur le dispositif, force est de reconnaître que cette première histoire est bien équilibrée, entre qui a commis le crime et qui sont ces gens. Les dessins de Lan Medina sont détaillés et précis comme il faut. Steve Leialoha s'est appliqué sur son encrage et restitue fort bien la subtilité des dessins. Le tout est très réussi, divertissant et amusant, et même le cochon parlant n'arrive pas à casser l'ambiance. à partir d'ingrédients classiques, Willingham a su trouver le juste dosage pour créer une histoire aux saveurs inédites.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Des contes de fées dans un monde moderne, 15 avril 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fables vol. 1: Legends in Exile (Comic)
Les personnages de contes de fée ont été chassés de leurs terres et ont trouvé refuge en un lieu imaginaire appelé New York. Une très froide et cynique Blanche Neige est à la tête de cette communauté et le grand méchant loup joue le rôle de flic. Apparemment ces personnages n'étaient pas tout noir ou tout blanc. Le couple de la Belle et de la Bête bat de l'aile, mais qui n'a pas été marié pendant mille sans connaître des hauts et des bas ? On croise un Pinocchio lubrique qui a des pensées d'adulte (adulte comme dans film pour adulte) dans un corps d'enfant. Malheureusement ces comportements inattendus restent un peu superficiels, truculents certes mais guère plus. La psychologie des personnages et des relations entre personnages est sommaire. Dommage pour une histoire qui est justement bâtie autour des personnages.
Des personnages de toutes sortes de contes doivent désormais vivre ensemble. Mais certains personnages (prince charmant, grand méchant loup) font partie de plusieurs contes. Alors existe-t-il toute une fratrie de grands méchants loups leur autorisant cette ubiquité à la Droopy ? Non c'est le même grand méchant loup qui s'en est pris aux trois petits cochons et au petit chaperon rouge. C'est le même prince charmant inconstant et volage qui épousa Blanche Neige, Cendrillon et la Belle au bois dormant. Et justement le prince charmant est de retour en ville, ce qui n'est guère du goût de son ex. Mais Blanche Neige a d'autres chats à fouetter : sa sœur, Rouge rose, a disparu et son appartement, couvert de son sang, ne laisse que peu d'espoir de la retrouver en vie. Le grand méchant loup mène l'enquête.
Cette histoire serait un polar classique si l'enquêteur n'était pas le grand méchant loup et la victime la sœur de Blanche Neige. L'auteur réussit assez bien son coup en alliant des clins d'œil au monde des contes et une enquête qui se tient. La résolution de l'affaire n'est pas triviale mais on n'irait pas réveiller Colombo ou Sherlock Holmes pour une enquête qui n'est quand même pas la plus époustouflante qu'on ait jamais vue. Cette enquête est plus un prétexte (il est difficile d'écrire un livre sans aucune histoire) plus que le principal intérêt du livre. Son principal point faible étant qu'on a l'impression qu'une enquête policière classique a été adaptée à des personnages de contes et qu'une telle affaire aurait pu exister dans une monde purement humain. Le second tome « animal farm » fait mieux sur ce point.
Note : Bien que chaque livre contienne une histoire complète il existe en certain lien entre les différents albums. Il est donc conseillé de commencer par le premier.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Ceci n'est PAS une enquête policière, 11 janvier 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fables vol. 1: Legends in Exile (Comic)
Si les enquêtes et les whodunits conventionnels vous lassent, vous apprécierez sans doute ce premier volume d'une série qui n'est PAS une série policière. Inutile donc de vouloir à tout prix la comparer à Sherlock Holmes, ou même à Arabesque tant qu'on y est ! L'enquête est bien là cependant, et visuellement menée avec brio : il est possible de résoudre "l'affaire" en étudiant les illustrations de la scène de crime, parfaitement lisible et cohérente avec l'histoire.
L'intérêt de ce premier tome, et de la série Fables tout entière, est cependant ailleurs : dans la profusion de personnages qui ne sont pas "réinventés" (puisque conformes à leurs illustres modèles), mais plutôt adaptés à un univers et à une intrigue modernes. On pense autant aux personnages du Sandman de Gaiman qu'à la série télé "le 10e royaume". Les seconds rôles abondent et seront développés dans les volumes suivants, les dialogues et la narration sont pleins d'intelligence et surtout, le langage visuel et l'agencement des cases sont toujours judicieux et souvent subtils. Fables est pour moi une des meilleurs séries de Vertigo, et mérite d'être découverte par tous les amateurs de contes de fées modernes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 A suivre, 8 novembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fables vol. 1: Legends in Exile (Comic)
Un univers jubilatoire plein de références aux contes de notre enfance. Mais l'histoire policière est un peu légère et se termine en eau de boudin. Il faut à mon avis lire les autres volumes car c'est un concept et un univers bourré de possibilités.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Fables vol. 1: Legends in Exile
Fables vol. 1: Legends in Exile de Bill Willingham (Comic - 1 décembre 2002)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 3,51
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit