undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 janvier 2004
Ce livre est la suite de "The Innovator's Dilemma" du même auteur, dorénavant une référence dans le monde du business anglo-saxon. Il englobe également quelques articles que les auteurs ont publié dans Harvard Business Review.
"The Innovator's Dilemma" expliquait pourquoi les géants établis trébuchent si souvent sur les nouvelles technologies justement parce que, paradoxalement, ils ont écouté leurs clients et parce qu'ils sont bien gérés.
"The Innovator's Solution" explique comment faire pour ne pas trébucher. Les auteurs analysent en détail la chaîne de valeur ajoutée (des fournisseurs aux réseaux de distributions), et son évolution lorsque certaines barrières technologiques ont été franchies. Ils expliquent ainsi pourquoi ce furent Microsoft et Intel qui ont véritablement profité de l'avènement du PC et non IBM.
Le livre se penche aussi sur les possibles positionnements de nouveaux produits suivant l'entreprise et ses produits existants. Les auteurs montrent les mécanismes au sein d'une société qui empêchent cette dernière de développer certains types de nouveaux produits (pourquoi Digital a été incapable de s'attaquer au marché de la micro-informatique), et comment y remédier. Le livre analyse l'influence de la culture d'entreprise, des processus jusqu'au financement des nouveaux produits, et donne de nombreux exemples. Comme celui d'Intel qui a basculé la grosse majorité de sa production des composants mémoire aux microprocesseurs dés la fin des années 70, alors que le top management n'a officiellement orienté la compagnie (et donc les crédits de R&D) vers la production de microprocesseurs qu'en 1984. Ou Honda, qui a réussi à percer le marché américain des motos justement parce qu'ils avaient peu de crédits.
En bref, un excellent livre pour les entreprises qui cherchent à lancer des nouvelles gammes de produits et éviter que des nouveaux venus les renversent.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)