undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Litte Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles
2
3,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:13,88 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Les deux auteurs sont une spécialiste de l'éducation et un pédo-psychiatre.
Ils s'appuient essentiellement sur les travaux de Bowlby et Main. Ces deux auteurs ont montré que l'attachement à la mère (ou un adulte de référence, qui est souvent la mère) est un besoin primaire, vital. L'enfant ne peut survivre seul, et l'attachement est sa seule chance de survie. Il y a peu d'espèces comme la notre, dont les petits sont aussi peu autonomes aussi longtemps. Il faut attendre quelques minutes pour certaines espèces animales, pour l'homme cela nécessite plusieurs années. L'attachement à un parent de référence, qui pendra soin de l'enfant, est un besoin biologique, nécessaire à la survie de l'espèce humaine.
L'attachement peut ensuite être de différente qualité. Ce sont là, les conclusions de Bowlby, mais surtout de Ainsworth, puis Main. L'attachement sécure permet à l'enfant d'explorer son monde environnant, pour ensuite revenir se sécuriser et se protéger en cas d'inquiétude, de danger. Ce type d'attachement est le plus fréquent. Il arrive néanmoins que des enfants soient insécures : ils ignorent le parent de référence et donnent l'impression d'une étonnante autonomie dans l'exploration du monde environnant, ou alors, ils s'accrochent au parent de référence et refuse d'explorer le monde environnant, donnant l'impression d'une absence d'autonomie.
Or, ce style d'attachement a une influence déterminante sur le type de relations que nous sommes amenés à nouer, dans nos relations intimes, amoureuses, mais aussi et surtout avec nos enfants. Il y a alors de fortes chances que, malgré toute notre bonne volonté, nous reproduisions le style d'attachement insécure qui est le notre si nous n'en prenons pas conscience. D'où le titre : prenez conscience de la forme d'attachement qui fut le votre dans votre enfance, et les problèmes d'attachement que vous avec pu avoir, afin de ne pas les reproduire avec vos propres enfants. Cette utilisatin de la théorie de l'attachement, avec des éclairages neuro-biologiques, est passionante, et très convaincante.
L'autre dimension importante est celle des émotions, de la façon dont nous les vivons, les intégrons à nos schémas de pensée et notre compréhension du réel. Il y a là des ponts avec les travaux de Fonagy. Accessible à tous types de lecteur, pas à destination des psys, mais passionant. A mettre entre les mains de tous les parents.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2016
Plutôt un livre qui s’adresse aux professionnels de la petite enfance. En tant que parents c’est très difficile de contenir sa frustration et sa colère face à un enfant qui ne veut pas coopérer pour s’habiller, ou aller se reposer alors que c’est l’heure. Un livre qui te propose de ne jamais faire de rentre-dedans, ni crier, ni punir ton enfant en lui demandant de regagner sa chambre, et tout ceci…ben….pour ne pas contrarier bébé…ceci pourrait le traumatiser…
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)