Commentaires en ligne


3 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La femme est l'avenir de l'homme., 24 avril 2010
Par 
Présence - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sin City Volume 2: A Dame to Kill For (3rd Edition) (Broché)
Dans l'ordre de parution, il s'agit de la deuxième histoire se déroulant à Sin City, après Sin City 1: The Hard Goodbye. L'action se situe concomitamment à celle du précédent volume.

Dwight McCarthy est un privé spécialisé dans la prise de photos scabreuses pour alimenter les procédures de divorce (l'option "cliquez pour feuilleter" vous permettra de mieux apprécier cette scène). Il fréquente le même bar que Marv (le personnage principal de Hard Goodbye) et il verse une commission à Agamemnon (qui a un joli poster d'Elektra chez lui) en l'échange de l'utilisation de sa chambre noire. Il est abstinent depuis plusieurs années.

Mais voilà qu'un soir, Ava Lord laisse un message sur son répondeur pour reprendre contact avec lui. Elle est mariée à un homme très riche de la ville qui la fait surveiller par Manute, un garde du corps noir gigantesque et elle semble dans une situation conjugale très délicate. Elle appelle Dwight à son secours. Dans un premier temps, il refuse, puis il se laisse convaincre et il monte une expédition de secours dans la propriété de Damien Lord (le mari d'Ava).

Frank Miller continue exactement dans la même veine que "The Hard Goodbye". Il présente au lecteur un nouvel héros (Dwight McCarthy) qui semble un peu plus stable mentalement que Marv, mais qui a des soucis de maîtrise de soi et un gros point faible dans la mesure où il se comporte en galant chevalier volant au secours des femmes opprimées. Miller en profite pour nous présenter d'autre dames, en l'occurrence celles du vieux quartier : Gail, Miho, Wendy et sa jumelle Goldie (avant qu'elle n'avale son extrait de naissance dans "The Hard Goodbye). Le lecteur assiste également avec plaisir à un nouveau numéro de Nancy Callahan, la danseuse au costume de cowboy.

Les illustrations sont également dans la même veine que celles du précédent tome. Frank Miller continue de se cantonner au noir et blanc, avec une épure maximale dans les formes. Lors du premier passage à tabac de Dwight par Manute, il y a une case avec 4 tâches blanches sur fond noir presque abstraite tellement elle est épurée. Et pourtant il est impossible de s'y tromper, l'oeil déchiffre tout de suite qu'il s'agit du poing de Manute et de sa casquette. La maîtrise des formes et des substances est magistrale. Miller sait également faire surgir un toit de tuiles à coup de larges et gros traits de marqueur, absolument convainquant. Il continue également à utiliser une vision cartoon de certains éléments telles que les virées en bagnoles dans lesquelles les véhicules semblent voler à 50cm au dessus du sol sur des routes très bombées.

"A dame to kill for" s'inscrit dans les plaisirs coupables. Les femmes sont fort dévêtues et elles sont toutes expertes soit en sport de chambre, soit en maniement d'armes exotiques (soit les 2). Les hommes sont tous des brutes prêtes à tuer ou à mutiler, et bien souvent incapables de maîtriser leurs pulsions sexuelles. Tout se beau monde se démène dans une ville corrompue à souhait. Et il semble bien qu'il n'y ait point de salut pour qui que ce soit. Mais par comparaison avec les meilleurs polars bien noirs, le récit de Miller manque cruellement d'un contexte social ou d'un commentaire moral. Ce récit est un divertissement cruel qui en dit plus long sur notre soif de violence et de chair fraiche, que sur l'état de notre société.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 The story of how Dwight ended up with a new mug in Sin City, 7 mai 2005
Par 
Amazon Customer (The Zenith City, Duluth, Minnesota) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sin City Volume 2: A Dame to Kill For (3rd Edition) (Broché)
"A Dame to Kill For," which is Book 2 in Frank Miller's "Sin City" series, is now going to be known as the only one of the first four books that was not part of the "Sin City" movie. Given the options it was a smart move because this one tells the story of what happened that made Dwight get a new mug and "The Big Fat Kill" is the better tale of the two if you are going to do one Dwight story and if you want to do a story in two parts "That Yellow Bastard" is a better choice as well.
Dwight is reduced by circumstances, most notably an attempt to stay sober, to spying on men cheating on their wives with prostitutes so that he can take their photographs. What he desperately wants is one clear chance to wipe the slate clean and get his life together. Four years earlier Ava left Dwight for another man and he knows that seeing her again is nothing but bad news above the fold even without the banner headline. He should just kill her or at least walk away, but when she begs him for help none of the cold harsh realities of what she has done and what sort of woman she really is matters to Dwight. He is going to need all the help he can get to deal with Ava, because being sober is not making Dwight smart enough to avoid making one big mistake.
In terms of the "Sin City" chronology, "A Dame to Kill For" comes before "The Hard Goodbye." We know because Marv is not only in the bar where Nancy is dancing as Dwight comes by for a visit, he helps his pal out when the hero of this story finds the man mountain named Manute. This ends up working against this story in a couple of ways. You had to agree that it is hard to think of Marv as just a sidekick given how strong of a character that he is, and the fact that Dwight cannot handle Manute makes him a lesser hero. After all, it is Marv who labels Ava with the titular appellation. I knew that he was going to get his act together in the end, given what happens in the next book, but for most of this one Dwight is getting beat up, thrown through a window, and shot a whole bunch of times. Clearly Miller is making a point about the healing power of a burning desire for revenge
Overall, the black & white artwork (or, I should say, white on black artwork) is less experimental in Book 2 and if anything looks like it was drawn with white ink on black paper rather than the other way around. For me the sequence that stands out is in Chapter 2 when Dwight heads to a bar to meet with Ava and all of the panels have smoke drifting through them, although some of Miller's panels where the blinds on the windows make for alternative parallel lines of light and darkness are interesting (there are others that are just overkill). For the most part Miller is laying out the story so that it looks more like a conventional comic book than Book 1, so there is not the sense of boldness from before. But then the story is less ambitious as Dwight comes across as just another guy who made the mistake of thinking with some other part of his anatomy besides what is between his ears.
In 1995 "A Dame to Kill For" won Will Eisner's Best Limited Series Award so it is not like it is a book to skip. If you make it to Book 2 in the "Sin City" series you should be in for the long haul and more of those hot nights, dry and windless, that are the kind that make people do sweaty, secret things.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 SIN CITY..., 11 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sin City Volume 2: A Dame to Kill For (3rd Edition) (Broché)
Le plaisir de lire la BD culte de Frank MILLER en anglais,avec en prime le dessin très noir de cette ville du péché.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Sin City Volume 2: A Dame to Kill For (3rd Edition)
Sin City Volume 2: A Dame to Kill For (3rd Edition) de Frank Miller (Broché - 2 novembre 2010)
EUR 11,94
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit