Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre que vous DEVEZ lire !, 30 mai 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alcatraz #1: Alcatraz Versus the Evil Librarians (Poche)
Il y a de (rares) moments où l'on regrette que la classification d'Amazon s'arrête à 5 étoiles : j'en aurais bien rajouté une sixième...

Brandon Sanderson (qui, décidément, semble tout savoir écrire en littérature !) a spectaculairement réussi à nous offrir une rareté : un livre à la fois destiné aux enfants et aux adultes, monstrueusement drôle qui plus est. (Ceux qui connaissent ses fantastiques livres de fantasy ne le connaissent pas -encore- sous cet angle là !). Cette capacité à séduire un large public est une des qualité mondialement reconnue en ce qui concerne les "Harry Potter" et d'ailleurs...

Alcatraz est un orphelin, trimbalé de famille d'accueil en famille d'accueil ; soudain, un vieil homme loufdingue apparaît à sa porte et lui apprend que ce qu'il avait jusqu'alors considéré comme une tare (son invraisemblable aptitude à casser tout ce qu'il touche - en particulier les poignées de porte -) est en fait un talent magique !
Bien sûr, ça vous rappelle quelque chose, et ce n'est pas pour rien. Ce livre abonde en clin d'oeil divers (de tous horizons, certains ont dû m'échapper) et c'est volontaire. Volontaire et désopilant.

L'histoire, courte et trépidante (une journée) est pourtant très bien construite et, malgré la brièveté du texte, réussit à nous offrir un monde magique parallèle (oui, il y en a un !) original et crédible. Brandon Sanderson possède une imagination qui semble infinie, ainsi que la rigueur adéquate pour nous la faire apprécier. Cette fois-ci, la magie (du moins celle du héros) repose sur l'emploi de lunettes, donc du verre et donc... du sable. Je ne vous en dirais pas plus.

L'ambiance est très jubilatoire, sur un ryhtme qui fait penser à "Retour vers le futur" ou les "Aventuriers de l'arche perdu" et là aussi, je doute que ce soit un hasard ! Tous les personnages sont sympathiques et burlesques, mais ce sont surtout les considérations incessantes du héros (qui nous oppose ce que devrait "normalement" contenir un livre de ce genre, et ce pourquoi cela n'arrivera pas, puisqu'il vient de nous explique que c'est aberrant !) qui font le sel de la narration.

L'histoire est en effet contée à la première personne du singulier : ce sont les mémoires du héros, Alcatraz, mais aussi les élucubrations d'un auteur, qui nous gratifie (en général en début de chapitre, au moment stratégique) d'apartés destinés à nous rappeler la foncière méchanceté de l'auteur, qui manipule sans scrupules ses lecteurs : ces passages sont particulièrement drôles. Ils sont la raison pour laquelle je crois que beaucoup de lecteurs adultes (en particulier les compulsifs !) adoreront ce livre. Ceci et également l'identité des méchants : les sinistres bibliothécaires, qui ne sont pas tout à fait ce qu'ils laissent paraître...

Si vous avez aimé des lectures confinées (hélas) jeunesse telles que H.P, Bartiméus, ou bien des auteurs férus de second degré (Terry Prattchet), ce livre est fait pour vous (et pour moi, en l'occurrence).
En conclusion, c'est un livre destiné à séduire et à faire rire, écrit par quelqu'un qui, ligne après ligne, nous prouve qu'il est lui-même un lecteur passionné et impénitent : vous vous reconnaîtrez bien souvent !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une série potache réhabilitant les binoclards - 4,5 étoiles, 4 octobre 2011
Par 
Lady Lama (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alcatraz #1: Alcatraz Versus the Evil Librarians (Poche)
Brandon Sanderson est connu pour ses livres de fantasy pour adultes (si vous ne connaissez pas ses livres, précipitez-vous dessus, sauf les porteurs de chromosomes Y, qui semblent développer une allergie mystérieuse et incompréhensible pour ses univers et qui en sont donc dispensés).

Brandon Sanderson a aussi écrit des livres de fantasy pour la jeunesse, via sa série Alcatraz. Quatre tomes sont déjà parus:
- « Alcatraz Versus the Evil Librarians »
- « Alcatraz Versus the Scrivener's Bones »
- « Alcatraz Versus the Knights of Crystallia »
- « Alcatraz Versus the Shattered Lens »
Je ne commente ici que les deux premiers, les seuls que j'ai lu.

Dans le premier tome, Alcatraz, 13 ans, découvre ce que ses parents lui ont laissé en héritage: un petit tas de sable. Youpi. Dans ce tome il va apprendre à découvrir qui est vraiment sa famille et quelles sont ses origines.
Dans le deuxième tome Alcatraz va essayer de retrouver son père, errant potentiellement dans la bibliothèque d'Alexandrie (pas la nouvelle, fort belle, mais la vieille, perdue).

C'est donc de la fantasy jeunesse. Mais avec de l'humour très second degré et de nombreuses références permettant au lecteur adulte de savourer à son niveau chaque récit (à tel point que je me demande même si un jeune ne s'y sentirait pas lui mal à l'aise). Cela lorgne un peu vers les Terry Pratchett, mais malheureusement sans les jeux de mots et la profondeur des propos. Ici la série a un but avant tout divertissant, ce sont des livres potaches qui semblent avoir été rédigés par un écrivain qui avait soudainement besoin de se défouler.

L'écrivain, par un plaisir pervers, créé un monde, parallèle au notre, dans lequel les méchants sont les bibliothécaires, une sorte de secte de gens contrôlant le savoir depuis des millénaires. Et les gentils sont les binoclards, pardon les Oculators, personnes très rares susceptibles de voir des choses extraordinaires à travers des jeux de lunettes spéciales (les jeux de couleurs ne sont pas sont rappeler Warbreaker d'ailleurs) et dotés de Talents tous plus encombrants et farfelus les uns que les autres.

Le héros, Alcatraz Smedry, a ainsi le talent de casser les choses. C'est dommageable pour ses parents d'adoption (vous lui mettez un appareil électrique entre les mains, il se casse aussitôt), mais c'est bien pratique quand un méchant essaie de lui tirer dessus (l'arme se démonte d'elle-même). Son oncle a lui le pouvoir de se perdre (pratique pour se rendre à un endroit perdu), une cousine celle de se réveiller en étant vraiment moche. Un autre de trébucher:
"- Why did you trip?
- Because my foot hit something.
- But the floor is perfectly level.
- You have to have a real Talent to trip like I do."
Cela paraît farfelu, mais l'auteur arrive très bien à rationaliser tout cela (avec un système qui n'est pas sans rappeler le beaucoup plus sophistiqué utilisé dans Mistborn Trilogy. Dans le cas du trébucheur, celui-ci trébuche surtout quand il y a un danger.
L'auteur met même dans son univers des dinosaures chercheurs, parlant anglais, et engoncés dans de petits gilets. Ca passe aussi.

Chaque histoire est rythmée et sympathique, sans pour autant m'avoir tenue en haleine jusqu'au bout de la nuit. Mais j'ai adoré l'humour et les sarcasmes utilisés par l'écrivain. Le héros, découvrant le physique de son oncle, l'insulte ainsi de la manière la plus offensante qui soit (je coupe un peu la conversation):
"- A fairy!
- No
- Leprechaun? Elf?
- Are you a dwarf? Like in Lord of the Rings?
- You're just a... midget?"
(en fait c'était une "personne de petite taille", comme l'oncle se qualifie lui-même).

Chaque livre est rédigé à la première personne, du point de vue du héros, et celui-ci utilise chaque début de chapitre a minima pour des digressions savoureuses sur les lapins, les livres dits "sérieux", les livres de fantasy de la taille d'un pavé (se moquant donc manifestement de lui-même et de sa propension à rédiger des livres d'une taille quasi biblique) ou les romances. La fin de chaque tome est particulièrement savoureuse, avec une fin complètement désespérante en dernière page et ce mot "This was included for anyone who skipped forward to read the last page of the book" (la fin est donc à chercher ailleurs qu'à la fin, si vous me suivez).

Cerise sur le gâteau, l'auteur en profite aussi pour développer quelques réflexions intéressantes, parfois tout à fait à l'encontre de la mentalité américaine classique. Ainsi, sur le dépassement de soi: "Now, you're probably expecting poor Bastille [l'amie d'Alcatraz, 13 ans aussi] to "learn something" by the end of this book. You probably expect to see her overcome her bitterness, to realize that she never should have given up on her dreams. You think this because you've read too many silly stories about people who achieve things they previously thought impossible - deep and poignant books about trains that climb hills or little girls who succeed through sheer determination. Let me make one think very clear, Bastille will never become an Oculator. (...) People can do great things. However, there are some things they just can't do. (...). Great success oftten depends upon being able to distinguish between the impossible and the improbable." Malheureusement, dès le deuxième livre, j'ai découvert qu'il cédait un peu à la facilité et laissait une porte ouverte à quelque chose et que le caractère parfois impossible ne l'est peut-être pas tant que cela.

Chaque roman fait 300 pages, écrit très gros. A conseiller à tous les amateurs éclairés de fantasy (quelqu'un n'y connaissant pas grand-chose serait je pense pour le moins désorienté), petits ET grands.

(lu en anglais)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Alcatraz Versus the Evil Librarians
Alcatraz Versus the Evil Librarians (Lecteur digital à contenu audio pré-chargé)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 2.544,82
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit