Commentaires en ligne 


1 Evaluation
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 13 objets de pouvoir et 12 porteurs, 6 mars 2011
Par 
Présence - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Artifacts Volume 1 TP (Broché)
Ce tome regroupe les épisodes 0 à 4 de la série mensuelle. Il est possible de commencer par ce tome sans avoir rien lui d'autre de l'univers Top Cow avant. Broken Trinity 1 constitue également un bon prologue à cette série.

Épisode zéro (illustrations de Stjepan Sejic) - Aphrodite IV (aperçue la dernière fois dans Redemption 1) reprend connaissance dans un tube rempli de fluide régénérateur. Le propriétaire d'une voix désincarnée lui explique qu'il est en train de la réparer et de la reprogrammer pour ses propres fins. Il continue en lui expliquant que les circonstances sont favorables au rapprochement des 13 objets de pouvoir qui structurent le monde. Il les énumère et indique pour chacun l'identité de son porteur si elle est connue. Le lecteur familier des séries "Witchblade" (Sara Pezzini) ou "The Darkness" (Jackie Estacado) en connaît déjà quelques uns, il en découvre plusieurs autres, sauf le treizième.

Épisode 1 à 4 (Illustrations de Michael Broussard) - Sara Pezzini (Porteuse du Witchblade) et Patrick Gleason (équipier de Sara dans la police) enquêtent dans une église sur un meurtre de prêtre. Pendant ce temps là, Julie Pezzini (la soeur de Sara) sert de baby-sitter pour Hope (la fille de Sara et Jackie Estacado). Elle la promène dans un parc et Hope est surveillée de loin par un représentant de The Darkness et un ange issu de l'Angelus. Pendant ce temps là, Tom Judge (un prêtre défroqué porteur de The Rapture) sort des Enfers et vient sonner à la porte du Conservateur (Curator, un personnage omniscient et énigmatique de la série "Witchbade"). Aphrodite IV fait également son apparition et elle commence à recruter les autres porteurs d'artefacts (les fameux objets de pouvoirs) pour le compte de son mystérieux commanditaire. Font aussi leur apparition Angelus (Danielle Baptiste), Magdalena (Patience), The Darkness, et d'autres déjà aperçus dans "Witchblade" ou "The Darkness".

Marc Silvestri a trouvé en la personne de Ron Marz, un scénariste capable de rebâtir l'univers partagé de Top Cow dont il est le créateur, en lui redonnant de la cohérence et un avenir. Marz ayant fait ses preuves sur la série Witchblade, il se voit confier la délicate tâche d'organiser un crossover (dont Cyberforce semble pour l'instant absent). Marz avait déjà commencé à travailler en ce sens en rapprochant la mythologie de Magdalena de celle de Witchblade et Darkness et en introduisant le concept des 13 objets de pouvoir dans "Broken trinity", ainsi que 2 autres porteurs avec leurs artefacts (Glacier Stone, Ember Stone et Bloodsword) dans la série "Witchblade". Ron Marz n'est pas un créateur ébouriffant, mais c'est un bon faiseur. Ici, il s'acquitte de sa tâche avec intelligence et imagination. Le cahier des charges qui pèse sur lui l'oblige à répéter souvent qui est qui et qui porte quel artefact. Non seulement Marz le fait bien, mais en plus il varie les méthodes d'exposition ce qui évite la lassitude et facilite l'assimilation des informations. L'épisode zéro comporte 8 pages de bande dessinée avec 13 pleines pages, chacune consacrée à 1 porteur avec son objet de pouvoir. Les illustrations de Stjepan Sejic sont comme d'habitude réalisées à l'infographie, avec des textures très riches, de magnifiques jeux de lumière. Résultat : elles en mettent plein la vue avec un grand pouvoir de séduction.

Dans les 4 épisodes suivants, Ron Marz s'écarte du format des fiches de personnages pour raconter d'abord une vraie histoire. La tâche s'avère difficile car il s'agit du premier tiers d'une maxisérie en 12 épisodes. Or le résultat s'avère palpitant du début à la fin. Il commence avec une scène récurrente de la série "Witchblade" : Sara Pezzini enquête sur un meurtre aux fortes effluves de surnaturel. Et très vite, il accélère la cadence avec la mort d'un personnage principal et l'arrivée rapide de chacun des porteurs connus, sans jamais perdre son lecteur.

Ces 4 épisodes sont illustrés par Michael Broussard qui avait déjà travaillé sur la série "The Darkness". Dans le texte d'introduction, Marc Silvestri n'hésite pas un seul instant à le mettre au même niveau que David Finch, Michael Turner et Joe Benitez. À la lecture, le lecteur constate avec surprise que ce monsieur a besoin de 2 à 4 encreurs par épisodes, 5 autres dessinateurs pour l'épisode 3, et un dessinateur de décors pour les épisodes 3 et 4. Il apparaît effectivement parfois des solutions de continuité de style graphique assez déconcertantes quand on n'est pas prévenu. La mise en page est simple et efficace. Les dessins sont clairs et facilement lisibles. Le style utilisé est à l'unisson du scénario : mise en valeur des démonstrations de superpouvoirs, mise en valeur dramatique des personnages, etc. Il y a un parti pris graphique assez affirmé, le résultat est plaisant, sans être exceptionnel. Pour être tout à fait honnête, Broussard m'énerve un peu car il succombe à la facilité en mettant exagérément en valeur la poitrine et le décolleté de Pezzini, alors que Marz et Sejic s'efforçaient depuis plus d'un an d'éviter de la transformer en objet sexuel pour revenir à un personnage dans une histoire.

Le tome se termine par la collection de toutes les couvertures variantes, et une interview recueillant les commentaires de Marz et Broussard sur le premier épisode. Le rassemblement des artefacts continue dans Artifacts 2.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Artifacts Volume 1 TP
Artifacts Volume 1 TP de Ron Marz (Broché - 8 février 2011)
EUR 7,83
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit