Commentaires en ligne


10 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Roman de découverte à l'univers ludique fascinant mais un peu pauvre en personnage
Ce livre est une forme de déclaration d'amour à plusieurs sous-cultures, SF, jeux vidéo, Fantasy, Jeux de Rôles et films ou séries télé populaires entre les années 70 et 90.

Mais la façon dont cet hommage est rendu est assez inhabituelle puisque sous la forme d'une sorte de Retour vers le futur (donc finalement...
Publié le 30 septembre 2011 par Kallisthène

versus
2.0 étoiles sur 5 Déçu par ce livre nombriliste
Imaginez-vous en train de chercher à valoriser le savoir obsessionnel et inutile d'un joueur de jeux vidéo. Imaginez que vous soyez par contre relativement inculte en programmation. Et bien vous pourriez être l'auteur de ce livre nombriliste qui tourne autour du savoir étriqué et parfaitement inutile de son auteur.
Alors on invente un...
Publié il y a 3 mois par Load runner


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Roman de découverte à l'univers ludique fascinant mais un peu pauvre en personnage, 30 septembre 2011
Par 
Kallisthène (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ready Player One (Broché)
Ce livre est une forme de déclaration d'amour à plusieurs sous-cultures, SF, jeux vidéo, Fantasy, Jeux de Rôles et films ou séries télé populaires entre les années 70 et 90.

Mais la façon dont cet hommage est rendu est assez inhabituelle puisque sous la forme d'une sorte de Retour vers le futur (donc finalement d'abord vers le passé).

Notre héros, Wade, vit en effet en 2044 et les différentes catastrophes environnementales et sociologiques pressenties aujourd'hui se sont réalisées. La majeure partie de la population américaine vit dans des roulotte entassées les unes sur les autres avec un accès limité à l'eau, l'électricité, sans parler d'un Avenir quelconque.

Mais heureusement un américain du nom de James Halliday, créateur-héros quasi autiste des meilleurs jeux au monde, a créé OASIS.

OASIS c'est mieux que l'espoir, c'est la possibilité de vivre dans l'univers de votre choix, d'être qui vous voulez et de faire ce que vous voulez.

Vous l'aurez deviné, OASIS est la promesse réalisée des univers virtuels auxquels on accède au travers d'un ordinateur, un viseur plein champ et des gants sensitifs (voire même de quoi leurrer tous vos sens ... si vous avez les moyens).

Paradoxalement, si OASIS n'était à l'origine qu'une plateforme de jeu, ses possibilités et ses qualités l'ont conduit à devenir l'Internet globalisé de cette époque (finalement pas si étonnant quand on pense que c'est le jeu vidéo qui « pousse » tant les technologies informatiques).

Wade va même à l'école au travers d'OASIS, ses meilleurs copains vivent à des milliers de kilomètres de là et il ne les a jamais vraiment vu puisqu'au travers d'avatars.

Il va sans dire que James Halliday était l'être humain le plus riche ayant jamais existé. Sauf qu'il est mort. Il y a cinq ans. Sans héritiers. Sa fortune ira à celui qui résoudra son ultime énigme.

Cinq ans déjà et le tableau d'affichage des meilleurs scores est toujours désespérément vide.

Bien entendu Wade cherche la solution, comme des millions d'autres personnes sans avenir ni espoir. Wade fait cependant parti de ceux qui ont abordé le problème le plus systématiquement possible. L'énigme laissée par Halliday étant vraisemblablement lourdement cross-référencée par des éléments culturels des années 70-90, Wade et les autres gunters (raccourci pour 'egg hunter', car c'est une recherche d'œuf de pâques) se sont mis à absorber gloutonnement toute la culture de l'époque, créant une sorte de revival permanent.

Et quand vous n'avez presque rien à faire de votre vie, ça en fait des heures disponibles.

Voilà pour le background de cette histoire. Bien entendu ce roman nous narre la découverte de l'énigme et figurez-vous que Wade en sera l'un des acteurs principaux (étonné ?), avec Art3mis la bloggeuse de charme et Aech le vieux copain de Parzival (l'avatar de Wade).

Bien entendu il y aura des obstacles sur le chemin de notre héros, pas simplement sa pauvreté qui l'empêche de quitter le monde gratuit de l'école et de monter de niveau son avatar (et oui comme dans Donjon&Dragon), mais surtout la très méchante corporation qui-possède-presque-le-monde-entier-et-qui-en-voudrait-encore-plus ...

Le lecteur voguera donc d'énigmes en énigmes culturelles (ou sous-culturelles, selon votre définition), dans des jeux mythiques oubliés mais réinterprétés par Halliday dans lesquels les prétendants devront plus que briller. Là est la richesse du livre mais aussi sa limite, malgré mon age compatible avec ces références culturelles et une exposition relativement soutenue aux jeux de rôles et aux jeux vidéos d'arcade et d'ordinateur, j'ai bien senti qu'un très large part des références utilisées me passaient largement au-dessus de la tête.

C'est d'autant plus étonnant que ce livre vise un public jeunesse, qui n'aura que peu de chances de saisir toutes ces références.

Est-ce en raison des faiblesses narratives du livre que l'on doit cette ambition jeunesse ? Vous aurez compris que la méchante corporation est dépeinte de façon ultra-caricaturale, et hélas aucun des personnages ne fait preuve de beaucoup d'empathie, même lors d'évènements familiaux dramatiques, et pour tout dire ne crèvent guère l'écran.
C'est donc un livre qui vous tient en haleine jusqu'à la fin mais qui vous laisse insatisfait. Très difficile donc à coter.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une très plaisante immersion dans un monde fascinant ..., 17 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ready Player One (Broché)
L'action se passe aux États-Unis en 2044, sur fond de dystopie. L'immense majorité de la population vit dans la pauvreté et trouve refuge dans l'OASIS, un monde virtuel accessible gratuitement.
Dans OASIS, l'anonymat est garanti et chacun peut choisir librement son avatar, sa personnalité virtuelle.
Quand James Halliday, le créateur d'OASIS, décède, une gigantesque course au trésor commence. Hallyday a, en effet, légué son immense fortune à la personne qui trouvera l'oeuf de Pâques qu'il a caché dans OASIS.
C'est pour des millions de personnes l'unique chance de sortir de la misère. Wade, un adolescent orphelin, est du nombre.

les plus:
- OASIS lui-même. Les règles qui le régissent et l'étendue de ses possibilités le rendent fascinant. L'imbrication des deux mondes, réel et virtuel, est particulièrement réussie. L'un ne peut exister sans l'autre et l'effet de miroir est inévitable.
- Les personnages:
L'univers de Wade se réduit presqu'exclusivement à OASIS: c'est là qu'il étudie, qu'il se divertit, qu'il rencontre son meilleur ami, son unique ami (qu'il n'a jamais vu en chair et en os). Wade a l'énergie, les espoirs et les illusions de son âge. Assoiffé de contact humain, sa naïveté et sa gentillesse font de lui un personnage attachant.
D'autres personnages entreront en scène au fil des rencontres de Wade. Aech, le meilleur ami. La talentueuse et mystérieuse Art3mis, le duo Shoto and Daito.
J'ai beaucoup aimé la manière dont ces personnages révèlent leurs faiblesses et les rares moments où, pour certains d'entre eux, la chasse passe au second plan.
- La qualité de la fiction. Le roman est farci de références à la culture "geek" des années 1980. Je ne suis adepte ni des jeux vidéo, ni des jeux de rôles, et la plupart des références aux "geekeries" de l'époque n'évoquent rien pour moi et pourtant j'ai totalement "accroché". A aucun moment je n'ai eu le sentiment que ces références étaient une gène car l'univers décrit est riche, évocateur et immerge le lecteur dans la fiction.
Je pense cependant que le plaisir de la lecture doit être décuplé pour les lecteurs familiarisés avec ces références culturelles. J'ai moi-même souri en lisant la référence à Blade Runner qui est l'un de mes films préférés :)
- le mélange des "cultures". James Halliday, sa vie, son oeuvre, son époque, deviennent sujet d'étude et obsession aussi bien pour l'adolescent, le chercheur universitaire, le chasseur de trésor, le geek, que pour la grande entreprise toute puissante.
- L'intrigue est bien menée, elle réserve suffisamment de surprises pour ne jamais être prévisible ou ennuyeuse.
- le méchant de l'histoire est très crédible. IOI, La grande entreprise qui ne recule devant aucun moyen, donne une autre dimension à la chasse au trésor. Dès lors, c'est le contrôle même d'OASIS qui est en jeu et, avec lui, les libertés individuelles.

les moins:
- Les chasseurs de trésor doivent résoudre des énigmes. J'aurais aimé que celles-ci soient un petit peu plus difficiles, plus cérébrales.

conclusion:
READY PLAYER ONE est un roman de Science Fiction léger et divertissant et qui n'est réservé ni aux geeks ni aux nostalgiques. Ne vous privez pas de cette petite dose de plaisir et de bonne humeur .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2.0 étoiles sur 5 Déçu par ce livre nombriliste, 28 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ready Player One: A Novel (Broché)
Imaginez-vous en train de chercher à valoriser le savoir obsessionnel et inutile d'un joueur de jeux vidéo. Imaginez que vous soyez par contre relativement inculte en programmation. Et bien vous pourriez être l'auteur de ce livre nombriliste qui tourne autour du savoir étriqué et parfaitement inutile de son auteur.
Alors on invente un personnage (Halliday) ayant eu la réussite maximum que l'on peut imaginer (réussite tout de même compatible avec les faibles compétences qu'on s'attribue).
La littérature de certains auteurs est étriquée ... bornée à un intellect dont on fait vite le tour. Ce livre ne respecte pas les codes de la science fiction : il ne parle du futur que pour évoquer le passé. Il n'explique pas l'univers décrit (je parle du monde réel, pas du cyber-espace). A ce titre, il usurpe son genre. Pour le reste, les énigmes sibyllines sont impossibles à trouver puisqu'elles font référence à un culte de personnalité que seul un geek mégalo qui se croit écrivain peut envisager : les réponses nous arrivent donc toutes cuites.
On n'a que peu de sympathie pour les personnages ... et les dialogues ou le style général du livre (je parle des tournures, de la façon d'amener les choses) sont décevants. Trop de choses sont border line (score parfait à pac man, et autres jeux réussis).
Avec le culte de la personnalité d'Halliday, l'auteur transpire une ambition messianique qui m'a mis mal à l'aise. Combien de fois me suis-je dit : "mais à quoi bon ? A quoi bon écrire ça ? A quoi bon le lire ? Je ne m'amuse pas, je ne réfléchis à rien ..."
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une lecture futuriste et nostalgique, 30 avril 2013
Par 
Lady Lama (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ready Player One (Format Kindle)
Ce roman de moins de 400 pages en format Kindle (ce qui n'est pas tant que cela, quand la mode est aux romans ventrus) se passe dans un futur proche et apocalyptique: Wade le héros est un ado de 18 ans, obèse, boutonneux et pauvre, vivant dans un coin de la buanderie du mobile home de sa tante, mobile home partagé par 16 personnes. Le mètre carré habitable est en effet devenu extrêmement cher, suite à une multitude de catastrophes écologiques.

Wade déteste sa vie et se déteste. Il s'évade dès qu'il le peut (24/24 en fait, sauf pour dormir et aller aux toilettes) dans l'univers virtuel devenu universellement utilisé par tous les terriens: OASIS. Oasis, au début simple MMORPG, est devenu un Internet ludique et gratuit (pour quelques zones) où Wade, via son avatar beaucoup plus mince, va à l'école et noue des amitiés.

Paradoxalement, bien que projeté dans le futur, c'est un hymne à la culture populaire des années 80s. On retrouve pêle-mêle K2000, saison 1 - Coffret 8 DVD (21 épisodes), Pac-Man & Galaga dimensions, le Commodore 64, les mémoires à 16k de RAM (soupir nostalgique), Indiana Jones [Blu-ray] et les geekeries habituelles devenues caricaturales, comme Retour Vers Le Futur: Retour Vers Le Futur 2, Retour Vers Le Futur 3, Marty McFly, Delorean DMC-12, Personnages de Retour Vers Le Futur ou Star Wars - L'intégrale de la saga - Coffret Collector 9 Blu-ray [Blu-ray]...

Le prétexte pour cet hymne aux années 80s? La quête du "Easter egg" (oeuf de Pâques? ca fait bizarre traduit en français), trace dissimulée dans Oasis par l'auteur d'Oasis, homme le plus riche du monde, décédé sans héritier, et mentionnant dans son testament que son argent irait à celui découvrant les clés qu'il avait dissimulées dans OASIS.

La quête est haletante, avec un Wade outsider et sans ressources (alors que dans Oasis, pour être fort il faut payer, comme dans les MMORPG actuels: monter en niveau son avatar, obtenir des sorts de plus en plus puissants, des artefacts précieux...), une Art3mis superstar, une multinationale aux moyens financiers démesurés ayant embauché les meilleurs joueurs de la planète...

J'ai aussi beaucoup apprécié le personnage de Wade. Wade est complètement associal, complètement immergé dans son jeu, niant son corps et niant tout lien affectif tellement il est passé du côté de son personnage virtuel. Cela peut choquer mais pour avoir cotoyé de près quelques "hardcore gamers" (dont un ayant été jusqu'à démolir son PC à coups de marteau un jour, tellement il ne trouvait plus moyen d'échapper à son jeu), je pense que c'est assez représentatif. Aech, Art3mis, le duo japonais et les autres sont hélas surtout des faire-valoir de Wade.

Seul petit bémol à mon goût: l'auteur a glissé une romance entre Wade et Art3mis. Art3mis recule devant les tentatives de séduction de Wade, disant que son physique réel est beaucoup moins attractif que celui de son avatar. Wade essaie de la rassurer, et ce jusqu'au bout. Mais l'auteur ne fait jamais douter Wade de son propre physique! Ceertes, il le met au régime et au sport à un moment (réalisés grâce à Oasis), mais il reste un jeune homme avec de l'acné, n'ayant jamais séduit une fille, et constamment rejeté pour son physique. Son insouciance, sa certitude que seul le doute d'Art3mis sur son physique met en péril la réalisation de leur relation m'a semblé peu convaincante.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 A great universe, 2 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ready Player One (Relié)
Ce livre propose une vraie mise en abyme de notre propre monde tel qu'il pourrait devenir plus tard, avec une ambiance très 80's fort sympathique et un peu décalé par rapport au futurisme de l'univers, ce qui le rend complètement différent des autres bouquins de sf que j'ai lu.
Je le conseille vivement. Il se dévore comme un rien.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Stunning!!!!, 23 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ready Player One (Format Kindle)
this is just the perfect book about our generation, we who grew up with all these Atari or Colecovision games. what a thrill! The style is very good, not too easy and definitely not childish. The amount of knowledge of the author is amazing! He is the real James Halliday!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 une bonne fresque d'un futur possible, 11 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ready Player One (Format Kindle)
une bonne fresque d'un futur possible en espérant que notre société ne tombera pas dans ce modèle
Les références aux années 80 sont sympa (et très nombreuses)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Très bon livre, 22 juillet 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ready Player One: A Novel (Broché)
Ready Player One est un très bon livre pour tout amateur de SF. Même s'il est un peu long à démarrer, le livre est très prenant et on n'hésite pas un seul instant à le dévorer!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Fade, 23 février 2014
Par 
OG (Paris, Paris France) - Voir tous mes commentaires
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ready Player One: A Novel (Broché)
L'écriture est plate, sans style et élégance.

Le côté "science-fiction" est très faible. L'idée d'un futur dystopien où l'humanité se réfugie dans un monde virtuel pour échapper à la pauvreté et la pollution ou surpopulation n'est pas nouvelle, et son traitement dans "Ready Player One" ne dit rien qui n'a déjà été dit. Certains détails sont même risibles - on y parle encore en 2045 d'email, de YouTube, de blogs, de torrents... Plusieurs incohérences évidentes dans le gameplay d'OASIS contribuent à rendre encore plus difficile l'immersion dans l'intrigue, car très vite s'installe l'impression que les lois régissant l'univers de RPO sont chamboulées les unes après les autres, simplement pour faire avancer l'histoire à coups de "Deus Ex Machina" et d'objets magiques. Les méchants alternent entre puissance sans limite et stupidité.

Reste l'aspect le plus désagréable : la façon dont sont servies toutes les références à la culture "geek" des années 80. Qui souvent prennent la forme de titres de films ou chansons laissés en pâture au milieu de l'intrigue sans illuminer, émouvoir ou faire sourire. Ou qui parfois donnent lieu à des explications laborieuses dont n'importe quel geek aurait très bien pu se passer. J'attendais du livre qu'il soit bardé de références mystérieuses et qu'il fonctionne comme une sorte de test de connaissance des années 80, donnant aux lecteurs une quête miroir à celle des personnages, mais le registre du clin d'oeil entre connaisseurs est rarement utilisé. Les digressions ou explications servant "de rattrapage" à ceux qui n'ont pas eu le plaisir de posséder un C64 ou une 2600 auraient éventuellement pu faire l'objet de notes de bas de page, d'une annexe - ou pourquoi pas de deux versions "DIFFICULTY: EASY" et "DIFFICULTY: HARD" du bouquin.

Et pas une trace d'humour...

Ce qu'il en reste : une fiction pour pré-ados aux rebondissements calibrés, dans le même registre que Harry Potter, les Hunger Games ou le Club des Cinq. Avec tous les ingrédients en place pour en faire un bon blockbuster.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Pour les geeks et les autres!, 10 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ready Player One (Broché)
Pas grand chose a dire d'autres, ce livre se dévore de la 1° a la derniere page, pas de soucis pour l anglais, j ai un niveau moyen, mais c est tres accessible!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Ready Player One
Ready Player One de Ernest Cline (Broché - 18 août 2011)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 39,88
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit