undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles5
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

La Trilogie des Pulsions Opus 2 : Plasma, Transit Éditions, 720 pages, 18 euros.

Rarement le second tome d'une trilogie aura autant remis en perspective un premier opus. Après les ténèbres, nous voici littéralement consumés par la lumière. Jac Barron hypnotise et fascine son lecteur pour lui faire dévorer 720 pages en un clin d'œil.

Si l'opus un "La Trilogie des Pulsions Opus 1 : les Cicatrices" installait un univers avec un cadre bien particulier, sa suite "Plasma" opère un gigantesque travelling arrière qui permet de revoir, prolonger et poursuivre les événement de cette première histoire mais sous un autre angle. Qu'on se le dise, dans cette "Trilogie des Pulsions", rien n'est aussi simple que ce qu'il y paraît. On croyait avoir à faire à une simple histoire de psychopathes mais Jac Barron « complique » le mécanisme de son horloge en rajoutant toutes une série d'engrenages qui vont justifier et sublimer les mouvements précédents. "La Trilogie des Pulsions Opus 1 : les Cicatrices" est un roman qui peut se suffire à lui même, mais éclairée sous un nouveau jour via "Plasma", l'histoire prend de l'ampleur et acquiert une autre dimension...

Et cet éclairage, cette raie de lumière trouve toute son importance dans ce nouvel opus. Autant le précédent tome était baigné dans une ambiance sombre et oppressante, autant là on a immédiatement la sensation de naviguer en plein jour, de découvrir de nouveaux espaces, de nouveaux recoins. Cette image est intéressante puisque outre la place importante de cet intense éclat dans le décor, on peut tout aussi bien faire un parallèle avec la mise en lumière des faits évoqués dans "La Trilogie des Pulsions Opus 1 : les Cicatrices" et qui ici vont trouver des réponses assez fascinantes. On serait même tenté de résumer le livre via ces quelques mots : "Plasma" est une mise en lumière du thriller psychique dans la Trilogie de l'auteur.

Le jeux des ombres et de la lumière, Jac Barron sait y faire. Au lieu de se contenter d'écrire une suite, il va non seulement prolonger ce qu'il a précédemment mis en place mais il va surtout nous montrer la partie immergée de l'iceberg. Toujours en alternant les points de vue, il va littéralement plonger son lecteur dans un état second en lui faisant dévorer les 720 pages du livre. Un chapitre en appelant un autre, on ne sait plus quand s'arrêter. Et du coup, on s'arrête rarement.

Pour conclure, c'est aussi un réel plaisir de découvrir de nouveaux personnages, tel que celui de Lisa Gaspini, qui contribue grandement à la touche fraicheur de "Plasma". On fait aussi la connaissance de Camilla, un travesti fascinant, de Zacharie, un ado très attachant et de Norias, qui va prendre de l'ampleur au fil des pages. Sans oublier les habitués, Miller, Marshal et Dru. Une véritable petite famille que l'on aura du mal à quitter au terme de cette lecture. Vivement 2011 que l'on puisse les retrouver dans "Impulsions", conclusion de "la Trilogie des Pulsions".

Après "La Trilogie des Pulsions Opus 1 : les Cicatrices", l'auteur confirme avec "Plasma" l'arrivée de sang neuf dans les rayons thrillers français.

Frédéric Fontès
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 octobre 2010
Oui, c'est bien la question que je me pose : après un Cicatrices sombre et souterrain, voici un Plasma qui va encore plus loin, plus profond dans les sentiments humains, les meilleurs comme les pires, et vers une ...vision du monde à la fois effrayante et magnifique, le tout mélangé en un seul personnage ...

Comment ne pas pleurer sur le sort et la complexité de Z ? Comment ne pas haïr ceux qui se prennent pour des dieux au dessus de tout et tous, comment ne pas comprendre les pulsions de Marschall, et comment ne pas se poser des questions quand on juxtapose ces visions différentes de l'âme humaine ?

Oui, je me demande bien jusqu'où il ira dans cette fouille profonde et dérangeante, et ce qu'Impulsions va nous apprendre de plus sur nous et sur les autres ...
J'ai peur, et en même temps je suis impatiente, voir fébrile, de voir ce que le sort de Jac nous réserve ...

Mais s'il y a bien un message que j'ai retenu, une trame de fond dans ce Plasma, c'est qu'il existe une force qui peut nous permettre d'avancer, de dépasser les horreurs et les conditionnements, c'est l'amour ... et ça, c'est beau ...
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2011
Autant le premier tome était fascinant, très sombre effectivement comme le disent les deux autres critiques ici, autant ce second opus, que j'ai commencé avec impatience( puis ensuite dévoré)et envie de connaître les réponses aux questions soulevées dans le premier, m'a finalement déçu.
Rien à dire sur la construction du récit, c'est la même que dans le premier (un chapitre = un point de vue d'un des personnages). Les explications données sont de bonnes idées, on se retrouve parfois pris de vertige devant les révélations faites, les tenants du "on nous cache tout on nous dit rien" seront ravis. On aime ou pas, mais peu importe, ce qui me fait mettre seulement deux étoiles, c'est la fin plus que grand-guignolesque, dans les Alpes. Barron n'est pas l'ancien Maurice G. (G comme génial) Dantec (je pense au Dantec encore compréhensible, jusqu'à "Babylone Babies") et là où ce dernier aurait pu nous faire croire à à peu près n'importe quoi en invoquant des représentations philosophiques méconnues, des para-sciences occultes... Barron nous offre un final (enfin un presque-final pour être exact) qui est au-delà au ridicule.... et surtout gratuit! Cet opus aurait mérité ses quatre ou cinq étoiles avec ce (long) passage beaucoup beaucoup plus édulcoré.
Par ailleurs, il y a quelques incohérences entre le 1er le 2ème tome mais en parler ici reviendrait à dévoiler un peu de suspens, je ne le fais donc pas.
A mon humble avis.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2011
Jamais, en à peu près dix ans de lecture féroce, je ne me suis sentie aussi absorbée, touchée, fascinée etc... par une histoire/un livre.

Jac Barron n'est pas de ce monde (ou peut-être que lui seul a les yeux bien en face des trous ;o) Un GRAND GRAND merci à cet auteur hors du commun!

Je compte les jours de la sortie de l'opus 3!!!

Ps. bienvenue à tous les lecteurs qui comme moi aiment ce genre de livre et voudrais me faire partager quelque'uns de leurs titres/auteurs préférés!

Anny R.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 novembre 2011
livre conforme à la description, emballage très correct livraison faite dans les temps, tres bien rien a dire
vendeur a recommander
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

26,00 €
19,90 €
8,00 €
18,90 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)