Commentaires en ligne


63 évaluations
5 étoiles:
 (30)
4 étoiles:
 (23)
3 étoiles:
 (4)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (5)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


41 internautes sur 44 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Perrault, indémodable !
Voici un livre qu'il faut absolument posséder. Chacun ici est capable de dire qu'il connaît le petit chaperon rouge, la barbe bleu et autres petit poucet, Cendrillon et compagnie.
Mais chacun connaît-il réellement chacune des plus belles histoires de Perrault ? Vous souvenez-vous par exemple que l'histoire du Petit Chaperon Rouge se termine au moment...
Publié le 17 août 2008 par Maël Morin

versus
27 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Classique en poche
Et non et non, les contes de perrault ne sont pas uniquement réservés aux petits enfants... Des textes où le 2nd, voire Xème, degré est omniprésent. Un hic : une édition très "serrées", caractères assez petits qui rendent la lecture parfois difficile. A défaut d'avoir une édition des contes de perrault...
Publié le 10 novembre 2005


‹ Précédent | 1 27 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

41 internautes sur 44 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Perrault, indémodable !, 17 août 2008
Par 
Maël Morin "Akin" (Bretagne, France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes (Poche)
Voici un livre qu'il faut absolument posséder. Chacun ici est capable de dire qu'il connaît le petit chaperon rouge, la barbe bleu et autres petit poucet, Cendrillon et compagnie.
Mais chacun connaît-il réellement chacune des plus belles histoires de Perrault ? Vous souvenez-vous par exemple que l'histoire du Petit Chaperon Rouge se termine au moment où, après s'être déshabillée, le petit Chaperon Rouge monte dans le lit où se trouve le loup et se fait manger ?
Pas de chasseur, pas de tout est bien qui finit bien. Ce sont les histoires originelles qui sont restituées en l'état, avec des annotations pour nous aider à comprendre ce vieux français. Les ravages de Walt Disney n'auront eu aucun effet sur les textes, juste sur les souvenirs que vous en gardez. Alors prenez quelques minutes pour redécouvrir ces joyaux et pour les lire avec vos enfants. Après tout c'est pour eux qu'ils ont été écrits à la base ; et les messages véhiculés sont aujourd'hui on ne peut plus d'actualité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Tout ce qu'on ne nous a pas dit quand nous étions enfants !, 29 décembre 2010
Par 
Linihila (Gif sur Yvette ( 91 )) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes (Poche)
Comme tout le monde (ou presque), j'ai toujours cru que je connaissais par coeur les contes de Perrault. Parce que je croyais les avoir lus quand j'étais enfant. Parce que j'avais vu des dessins animés de Disney. Parce que ma professeure de philosophie de terminale nous avait raconté la vraie fin et le vrai sens des contes en guise d'introduction à son cours. Je pensais que cela suffisait. Mais à presque 25 ans, j'ai eu l'occasion de faire de nombreuses découvertes : Perrault a rédigé certains de ses contes en vers et non en prose (et ça ne fait pas du tout le même effet à la lecture), ses écrits sont riches en humour et en phrases à double-sens, et enfin la morale est extrêmement explicite à la fin de chaque conte. Ces " moralités ", comme l'auteur les appelle, sont encore plus claires que dans les fables de la Fontaine, elles tiennent en quelques phrases et sont souvent indiquées dans un paragraphe intitulé " moralité ", voire " autre moralité " pour les contes dont on peut tirer plusieurs enseignements. Difficile de les râter dans la version originale.
Et oui, car notre problème à tous (ou presque) c'est que nous n'avons jamais lu la version originale de ces contes, nous nous sommes contentés de transcriptions et d'inspirations. Alors bien sûr, ces contes et leur morale ont tous quelque chose d'un peu vieillot (et d'un peu misogyne aussi) : les filles y sont belles et coquettes (et des fois même " intelligentes comme des anges " !), et on leur enseigne la vertu. Ne l'oublions pas, ces contes ont une visée éducative : jeunes filles, méfiez-vous du grand méchant loup, ne succombez pas au vice (au père incestueux dans Peau d'Ane par exemple, au loup " doucereux "), soyez gentille et pure. Battez-vous pour votre vertu, car c'est bien connu, c'est extrêmement pénible, mais payant. Et oui, si on se préserve, malgré des tentations et des efforts toujours plus difficiles, on obtiendra un prince en échange. Yahou ! Je vous renvoie à un slogan féministe des années 1970 cité dans " Merci les filles " : " n'attends pas le prince charmant, apprends à lire et deviens qui tu es ".
Trêve de plaisanterie ; vieux jeu ou non, ces contes font partie de notre patrimoine culturel. On a tous été élevés avec sans savoir exactement de quoi il retournait, alors il est, pour moi, temps d'aller jusqu'au bout et de lire ces contes dans leur version originale.
Les éditions pour lycéens et étudiants des contes ont l'avantage d'être pleines de commentaires et d'informations sur l'époque, les contes en général et l'origine de ces histoires (à ne pas lire en permanence en même temps que le texte sous peine de gâcher la lecture). Celle que j'ai lue contenait en plus les gravures de Gustave Doré, ce qui ne gâche rien. Les commentaires expliquant ces gravures sont par ailleurs extrêmement utiles si on ne veut pas passer à côté de quelque chose.
Je conseille de lire un conte de temps en temps pour bien les apprécier ou même de les redécouvrir en famille !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pour les enfants, mais pas que !, 13 janvier 2015
Par 
ayersrock - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes (Poche)
Ce commentaire concerne l'édition des Contes parue chez Pocket en 2006; elle comprend :

3 contes en vers :
- Les souhaits ridicules
- Peau d'âne
- Griselidis

8 contes en prose :
- La belle au bois dormant
- Le petit chaperon rouge
- La barbe bleue
- Le maître chat ou Le chat botté
- Les fées
- Cendrillon ou La petite pantoufle de verre
- Riquet à la houppe
- Le petit Poucet

On connait tous les contes de Perrault qu'on nous a lus des dizaines de fois étant enfant et pourtant quand on les lis dans leur version originale on en ressent une version toute à fait différente. Certains contes nous paraissent alors moins impressionnant et d'autres comme "La barbe bleue" ou certains passages du "Petit Poucet" sont d'une extrême cruauté : Un homme égorge ses femmes dans une salle obscure dans son château, un ogre égorge ses sept filles dans leur sommeil sans plus de cérémonie etc.
Ce qui est frappant avec le recul c'est de voir les schémas d'éducation de l'époque (XVIIè) surtout concernant les filles. Dans les contes de Perrault, les princesses se ressemblent toutes : elles sont magnifiques, sages, en tout point obéissantes et éduquées à la vertu. Pas une fausse note ne vient troubler ce paysage idyllique.
On y retrouve tout l'imaginaire du conte avec ses personnages et accessoires emblématiques : les fées, les ogres, les bottes de sept lieues, les animaux animés, les vieilles femmes aux pouvoirs mystérieux.
On aurait tort de vouloir réduire ces contes à quelques scénarios redondants et archiconnus. Ils ont marqué avec leur célèbres formules la littérature française pour enfants. Qui ne se souvient de la phrase : "Tire la chevillette, la bobinette cherra." ?
En relisant on trouve aussi de belles surprises : Un "Peau d'âne" écrit en vers. L'origine du mot Cendrillon qui dans le conte est dénommée par le sobriquet de Cucendron par sa demi-soeur qui la déteste. Or, Cucendron est à rapprocher de "cul cendreux". En effet, après avoir terminé sa journée de travail, la future princesse s'assied dans les cendres de la cheminée. Cette découverte casse un peu le mythe.
Enfin, j'ai personnellement découvert et lu pour la première fois les contes "Riquet à la houppe" et "Griselidis" également écrit en vers. Tous les contes se terminent par une moralité, comme les Fables de La Fontaine.
L'édition Pocket est intéressante car elle traduit systématiquement les mots de l'époque inintelligibles aujourd'hui et ceux qui ont changé de sens (l'étymologie de certains mots est aussi explicitée).

Par ailleurs en milieu d'ouvrage les Contes sont agrémentés de gravures de Gustave Doré (plus d'une quarantaine en tout). Ces gravures sont mises en relation avec les contes et sont elles aussi expliquées. On a aussi en fin d'ouvrage, une courte biographie de Charles Perrault ainsi qu'un lexique qui renvoie à l'oeuvre.

L'édition Pocket est donc sans doute la plus complète et la plus riche et de surcroît d'un prix modique. Alors pourquoi s'en priver.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 DES CONTES POUR ADULTES ET ENFANTS QUI SE PRETENT A UNE DOUBLE OU TRIPLE LECTURE, 29 mai 2010
Par 
Jean LE GOFF (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes (Poche)
Les Contes de Perrault ont ceci de merveilleux qu'ils s'adressent aussi bien aux enfants qu'aux adultes et que chacun peut y trouver son miel. Ils ont baigné notre enfance mais peuvent se relire à tout âge. Perrault a écrit des contes merveilleux sur le schéma méfait initial/réparation, un conte d'avertissement (Le petit chaperon rouge) et un conte facétieux (Les souhaits ridicules). On peut en faire une lecture au premier degré: il faut bien réfléchir avant de faire un voeu, fuir tout désir incestueux, attendre le prince charmant, se méfier du loup et des séducteurs, s'entourer d'un auxiliaire rusé, penser que l'honnêteté l'emporte toujours et que la gentillesse l'emporte sur la beauté, que l'amour finit toujours par triompher ou que le plus faible peut se révéler le plus fort par son intelligence. On peut s'amuser des détails érotiques dont sont truffés les Contes, bien plus que ceux des Frères Grimm qui ont édulcoré leurs textes au fur et à mesure de leurs éditions successives. On peut y trouver une morale qui dépasse la morale annoncée: on ne doit par exemple jamais s'opposer au pouvoir quand on est faible, il faut le prendre à son propre piège, avoir des relations sert toujours, etc. Perrault lui-même a pris un malin plaisir à semer le trouble en rajoutant des morales surprenantes à la fin de ses textes et en laissant dans ses Contes de multiples détails susceptibles d'en modifier le sens. La vrai morale de Perrault est un rappel à la lucidité et au réalisme.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


27 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Classique en poche, 10 novembre 2005
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes (Poche)
Et non et non, les contes de perrault ne sont pas uniquement réservés aux petits enfants... Des textes où le 2nd, voire Xème, degré est omniprésent. Un hic : une édition très "serrées", caractères assez petits qui rendent la lecture parfois difficile. A défaut d'avoir une édition des contes de perrault illustrée par Gustave Doré...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Classique, 9 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes (Poche)
Nous connaissons tous ces contes, nos parents nous les ont lus quand nous étions petits, ou alors nous les avons appris à l'école, ou encore nous les avons lus à nos enfants (ce n'est pas encore mon cas !)...
En tout cas, ils nous rappellent tous plus ou moins quelque chose.

« La Barbe Bleue » me rappelle la bibliothèque municipale, quand j'étais au primaire... On avait eu droit à une lecture dans une baleine gonflable géante, en espérant que mon souvenir soit encore intact. C'était marrant même si le conte est plutôt effrayant.

La lecture est plus soutenue que dans mon souvenir, durant mon enfance, ou alors, est-ce le fait qu'il existe maintenant des dessins animés pour chacun de ces petits contes ?! En tout cas, le petit index en bas de chaque page pour les mots difficiles est fort utile.
Les petites morales sont très sympathiques et bien choisies mais un peu compliquées quand même... surtout pour la compréhension d'un enfant... (ou alors j'étais plus douée petite que maintenant).

En tout cas, la lecture est facile, fluide, on passe un petit moment bien agréable mais ça reste des contes et c'est toujours trop rapide à lire car trop courts, à mon gout.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 La langue du XVIIe subtile, auprès de La Fontaine : Charles Perrault, 24 août 2011
Par 
Joseph Fouché (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes (Poche)
Un classique que l'on connait trop (via Disney), sans vraiment l'avoir lu... Ce qui est bien dommage car nous manquons le style de Charles Perrault (1628-1703) qui fut un homme de lettre de talent, au siècle du Roi-Soleil.

Une langue remarquable, de nombreuses morales en vers : de magnifiques conclusions pour "Le chat botté", "La belle au bois dormant", "Le petit Poucet", "Cendrillon" ou encore "Le petit chaperon rouge" et des contes en vers (dans une délicate poésie que l'on ne retrouve pas dans les contes d'Andersen ou de Grimm).

D'ailleurs, comme dans "Les Fables" de La Fontaine, les leçons morales en vers de Perrault s'adressent presque autant aux adultes qu'aux enfants, exemple dans la moralité du "Chat Botté" :

" Quelque grand que soit l'avantage
De jouir d'un riche héritage
Venant à nous de père en fils,
Aux jeunes gens, pour l'ordinaire,
L'industrie et le savoir-faire
Valent mieux que des biens acquis. "
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Des contes pour adultes et pour enfants qui n'ont rien d'enfantin, 22 décembre 2009
Par 
Jean LE GOFF (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes (Poche)
UNE BONNE EDITION ANALYTIQUE DES CONTES DE PERRAULT EN POCHE

Le lecteur contemporain qui souhaite faire l'acquisition d'une édition des Contes de Perrault en poche poursuit généralement deux objectifs: trouver une édition complète de l'ouvrage, sans coupes, comprenant tant les contes en vers qu'en prose et leurs morales complètes de même que l'ensemble des illustrations de Gustave Doré. De ce point de vue, le lecteur sera comblé. Deuxième objectif, disposer d'un texte commenté, soit pour préparer un cours ou un examen, ou simplement à titre de guide de culture générale, pour mieux comprendre l'oeuvre. De ce point de vue, l'édition Pocket Classiques est très appropriée à un travail de commentaire page par page, d'analyse détaillée, chaque page du texte étant accompagnée de citations en regard; en revanche, même si de nombreux dossiers sont fournis en annexe sur Perrault, Doré, la querelle des Anciens et des Modernes, les sources de Perrault, il manque un regard plus synthétique sur l'interprétation des contes et leur portée. On aurait bien aimé également trouver une comparaison globale des Contes de Perrault et des Frères Grimm. Pour une vison plus synthétique, on pourra notamment se reporter au petit ouvrage de David Ruffel chez Hatier de 144 pages paru dans la Collection Profil Bac.

DES CONTES POUR ADULTES ET ENFANTS QUI SE PRETENT A UNE DOUBLE OU TRIPLE LECTURE

Les Contes de Perrault ont ceci de merveilleux qu'ils s'adressent aussi bien aux enfants qu'aux adultes et que chacun peut y trouver son miel. Ils ont baigné notre enfance mais peuvent se relire à tout âge. Perrault a écrit des contes merveilleux sur le schéma méfait initial/réparation, un conte d'avertissement (Le petit chaperon rouge) et un conte facétieux (Les souhaits ridicules). On peut en faire une lecture au premier degré: il faut bien réfléchir avant de faire un voeu, fuir tout désir incestueux, attendre le prince charmant, se méfier du loup et des séducteurs, s'entourer d'un auxiliaire rusé, penser que l'honnêteté l'emporte toujours et que la gentillesse l'emporte sur la beauté, que l'amour finit toujours par triompher ou que le plus faible peut se révéler le plus fort par son intelligence. On peut s'amuser des détails érotiques dont sont truffés les Contes, bien plus que ceux des Frères Grimm qui ont édulcoré leurs textes au fur et à mesure de leurs éditions successives. On peut y trouver une morale qui dépasse la morale annoncée: on ne doit par exemple jamais s'opposer au pouvoir quand on est faible, il faut le prendre à son propre piège, avoir des relations sert toujours, etc. Perrault lui-même a pris un malin plaisir à semer le trouble en rajoutant des morales surprenantes à la fin de ses textes et en laissant dans ses Contes de multiples détails susceptibles d'en modifier le sens. La vrai morale de Perrault est un rappel à la lucidité et au réalisme.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Les vrais contes de toujours dans la poche, 6 septembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes (Poche)
Ce livre-ci est un trésor! Je voulais depuis longtemps lire les vrais contes de Perrault, pas les versions actuelles du petit chaperon rouge ou de Cendrillon. Comme ils sont des contes, ils sont rapides à lire et on peut les relire autant qu'on veut. Puis la taille du livre permet qu'on puisse le porter dans le sac partout. Je vous encourage à lire encore les contes de notre enfance! ; p
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 les histoires d'avant, 30 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes (Poche)
C'est le livre idéal pour découvrir les versions originales, avec un prix très raisonnable. Aussi ont peux trouver d'analyse dans chaque page et aussi un glossaire on bas de page, pour meilleur comprendre le signification de certes mots
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 27 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Contes
Contes de Charles Perrault (Poche - 1 septembre 1999)
EUR 3,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit