Commentaires en ligne


32 évaluations
5 étoiles:
 (16)
4 étoiles:
 (15)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 All you need is Love
Si Delirium nous contait une révolte individuelle grâce à la naissance d'un Amour, Pandemonium, sa suite, parle de révoltes collectives, au nom de l'Amour.

C'est une nouvelle Lena que nous présente Lauren Oliver dans Pandemonium : face à la perte de l'être aimé, notre héroïne, prête à faire ses preuves, se...
Publié le 3 mars 2012 par Amadis

versus
1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Mais où est Alex ?!
Dommage, on tourne en rond, Alex m'a manqué dans ce livre...
J'attendais avec impatiente leurs retrouvailles, mais là ça craint...snif
Publié le 31 décembre 2012 par Sarah16


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 All you need is Love, 3 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delirium - Tome 2 - Pandemonium (Broché)
Si Delirium nous contait une révolte individuelle grâce à la naissance d'un Amour, Pandemonium, sa suite, parle de révoltes collectives, au nom de l'Amour.

C'est une nouvelle Lena que nous présente Lauren Oliver dans Pandemonium : face à la perte de l'être aimé, notre héroïne, prête à faire ses preuves, se forge une carapace qui la protège de tout autre choc émotionnel.

Après un début plutôt lent, qui vise à planter le décor et à présenter la nouvelle Lena, le lecteur se trouve plongé dans un véritable tourbillon d'action.
Alternant passé et présent, réciproquement moments de calme et moments d'action, Lauren Oliver sait comment tenir l'intérêt de son lecteur en éveil. Elle profite d'ailleurs de ce deuxième tome pour développer son univers : on apprend ainsi à connaître et apprécier les Invalides, ces adultes infectés par le Deliria, mais aussi à les distinguer des Vengeurs, de terribles mercenaires qui aspirent au chaos. Certains passages sont très forts, émotionnellement parlant.

Vous l'aurez donc compris, bien que Pandemonium possède une tonalité très différente du premier tome, il n'en reste pas moins agréable à lire. Grâce au style fluide et poétique de Lauren Oliver, on s'attache facilement aux personnages, tellement bien que les adieux en deviennent difficiles, à la dernière page. Et quelle fin ! Je ne vous en dis pas plus, mais l'attente qui sépare le tome deux du tome trois va être insoutenable... terrible.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une suite passionnante !!, 6 mars 2012
Par 
Lili (Normandie) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delirium - Tome 2 - Pandemonium (Broché)
Dans ce deuxième tome qui reprend juste à la fin du tome 1, Lena est dans la Nature, seul. Après un début lent qui met en place le décor, on retrouve une nouvelle Lena, forte et endurcie due à la perte d'un être aimé. Ensuite tout s'enchaîne, action, suspense et rebondissement avec des chapitres alternés entre "avant" et "maintenant" (6 mois). On ne peut s'empêcher de tourner les pages, on veut savoir la suite au plus vite. De nouveaux personnages font leur apparition, comme Julian, Raven et Tack. Tous sont très attachants.
L'écriture est fluide et simple.
Lauren Oliver nous offre encore un tome sublime, rempli d'émotion et de sentiment, et une FIN qui nous laisse encore bouche Bée !! Je vais avoir beaucoup de mal à attendre 1 an pour la suite.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Une suite auà la hauteur du premier tome, 22 janvier 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delirium 2 (Format Kindle)
Apres avoir lu le premier tome le mois dernier, j'étais pressée de retirer de ma PAL ce tome deux pour connaître la suite des aventures de Léna que j'ai lu en lecture commune avec Alison. J'ai trouvé ce tome aussi bon que le premier voire même plus, mais a la fois très différent.

Il n'y a pas de chapitres à proprement parler mais des blocs d'écriture intitulés "Avant" et "Maintenant". Les blocs "Avant" reprennent l'histoire là où elle s'est arrêtée a la fin du premier tome. Lena a rejoint la Nature et un groupe de résistants appelés les Invalides puisque comme elle, ils se sont enfuis avant de subir l'Opération. La vie dans la nature n'est pas de tout repos. C'est plus de la survie qu'une vie d'ailleurs. Il faut sans cesse surveiller les alentours, entretenir le feu et les pièges, chercher à manger, éviter de tomber malade car les médicament font partie des denrées rares. Ces chapitres nous permettent de faire connaissance avec de nouveaux personnages (dont certains vraiment attachants) et de voir Lena se reconstruire petit a petit suite à la disparition d'Alex.

Les blocs "maintenant" suivent le présent de Lena et son infiltration avec Raven et Tack dans la ville de New York en se faisant passer pour des sympathisants de l'APASD (l'association pour une Amérique sans Delirium).

J'ai été complètement déroutée au début de ma lecture par ce système "Avant" "Maintenant" qui hache le rythme de l'histoire. Je n'ai pas compris pourquoi Lauren Oliver n'a pas écrit d'abord le passage dans la nature avant de développer ce qui s'est passé dans la ville et pourquoi elle a fait le choix de faire s'entre-croiser les deux. Quoi qu'il en soit même si ca m'a rendu perplexe je me suis rapidement habituée, j'ai adoré ma lecture et retrouver la plume si particulière de l'auteur. Je lui avait reproché dans le premier tome un manque d'action je ne peux pas réitérer ce reproche dans ce tome ci car il se passe une foultitude de choses.

Je ne peux pas parler de ce livre sans mentionner Julian, le fils du président de l'APASD. Autant dans le premier tome il y avait le couple Lena et Alex et autant dans celui ci c'est Lena et Julian. Que vous dire a part que j'ai adoré le personnage de Julian qui m'a fait penser a Lena dans le premier tome, quand elle était encore convaincue que l'amour est une maladie et qu'il faut fuir comme la peste toute personne du sexe opposé tant qu'on a pas subit l'opération du Protocole. J'ai largement préféré cette romance là avec Julian plutôt que celle avec Alex. La fin nous laisse une fois de plus en plein suspens même si je ne me suis pas étonnée de la tournure des évènements, je me demande bien ce que nous réservera le dernier tome de cette trilogie.

En résumé, je mettrai la note de 4/5 à ce second tome qui m'a convaincue. Le point manquant est dû au rythme haché de l'écriture. Je suis pressée de connaitre le fin mot de cette histoire!
Elyza, [...]
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un excellent moment de lecture malgré une héroïne un peu énervante, 22 mai 2014
Par 
Saefiel - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delirium - Tome 2 - Pandemonium (Broché)
* Attention cette chronique contient des spoiler du tome 1*

Lu en septembre (je suis un petit peu en retard au niveau de mes chroniques), j’étais contente de me lancer à nouveau dans l’histoire de Lena. Il m’aura fallu un long moment pour me plonger dans ce roman, mais une fois que ce fut fait, je ne me suis pas arrêtée.

On retrouve donc Lena après sa fuite de Portland et suite au refus de subir le Protocole en compagnie d’Alex, son tout premier amour. Malgré la mort supposée d’Alex lors de leur escalade de la barrière entre la nature et la ville, Lena parvient à s’échapper et rencontre un groupe d’Invalides dans lequel elle parvient à s’intégrer progressivement. De nouveaux personnages font donc leurs apparitions, comme Raven, une Invalide qui oscille entre gentillesse et dureté pour aider Lena à survivre dans cette nouvelle condition. Peu à peu la jeune fille intègre la résistance pour laquelle elle va effectuer une mission d’infiltration à l’APASD (Association Pour une Amérique Sans Deliria). Elle va y faire la connaissance de Julian, le fils du président de l’organisation.

Les moments de Lena dans la Nature et ceux à New York, pendant sa mission d’infiltration, sont séparés par une alternance de chapitres entre « Avant » et « Après ». J’ai trouvé que c’était plutôt bien géré, on ne s’ennuie à aucun moment et ça permet de comprendre progressivement les deux moments forts de cette nouvelle vie pour arriver sur un final haut en couleur et en promesses.

Lena a beaucoup changé par rapport au premier tome, elle est devenue sûre d’elle et s’est endurcie. Le seul reproche que je ferais à la jeune fille serait l’oubli très rapide d’Alex. Malgré quelques mois de déprimes, elle se remet bien vite en selle si je puis dire. Et ce, au profit de Julian. J’aurais peut être préféré que le laps de temps entre la mort d’Alex et la mission à New York soit plus long, permettant réellement d’imaginer que Lena a pu faire son deuil.
Le personnage de Julian est, à mon avis, un des points forts de ce roman, on découvre un garçon perdu, endoctriné depuis des années par son père, qui découvre peu à peu ce qu’est l’amour et se met à réfléchir sur la société. Julian est touchant sur bien des points, et plus on en apprend sur lui, plus on l’apprécie. Il est le reflet de Lena dans le premier tome : quelqu’un de naïf mais qui se rend assez rapidement compte des choses.
Je me suis également attachée à Raven et Tack, la première a un caractère dur modelé par les épreuves, le second est plus doux. Mais tous les deux sont des personnages secondaires très appréciables.

L’écriture de Lauren Oliver est à nouveau très bien maîtrisée, j’ai passé un très bon moment en lisant ce roman que j’ai d’ailleurs trouvé bien plus motivant que le premier tome. Ici, on est plus ans l’action et ce n’était absolument pas pour me déplaire. Les choses se mettent rapidement en place et il est difficile de lâcher ce roman pour faire autre chose. Je n’aurais qu’un léger reproche (en plus de la Lena poisson rouge) : le cliffhanger final. Une fin très attendue que l’on devine dès la première moitié du roman.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Pandémonium, 9 mars 2014
Par 
Miawka "Libraire jeunesse, blogueuse, mordue ... (Poissy, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delirium - Tome 2 - Pandemonium (Broché)
Après un an d’attente, voici enfin le second tome d’une des meilleures séries Young Adult jamais écrites : Delirium. Après avoir laissé ses lecteurs sur une fin haletante et terriblement frustrante, Lauren Olivier revient pour nous offrir la suite des aventures de Lena.

Pandemonium, tel est le titre de ce second opus, reprend toutes les bonnes recettes de Delirium et dépayse totalement son héroïne et ses lecteurs. Adieu Portland, bonjour la Nature, Lena se retrouve seule, confrontée à d’innombrables dangers.

Le lecteur, tout comme Lena, aura bien du mal à se faire à ce nouveau cadre bien différent de Portland et de ses murs froids. Ici, tout est éclatant et dur à la fois, les vestiges du passé se mêlent à la végétation si rare dans les villes. La vie reprend son cours mais chaque chose à un prix qu’il faut payer sous peine de ne pas survivre. Lena, tout comme nous, le comprendra très vite même si son rôle dans cette résistance que l’on découvre en même temps qu’elle, n’est pas encore bien défini, lui semble bien dérisoire.

Si les débuts surprennent mais envoûtent toujours autant grâce à cette ambiance si spéciale propre à la série, on trouvera dommage que Lauren Olivier reprenne le même schéma que dans son premier tome. Ici, Lena n’est plus celle qui est sauvée, mais celle qui sauve et le personnage masculin (ce n’est évidemment pas Alex) est celui qui doit être sauvé. Le déroulement des événements est similaire à celui de Delirium et ce Julian, jeune homme du camp des méchant aura bien du mal à nous plaire…

J’ai tout de même été un peu déçue par ce second tome qui n’a clairement pas le même niveau que Delirium. Et cette sensation de réchauffé n’a pas arrangé les choses. Ceci-dit, de bons éléments ont été posés et j’attends impatiemment de voir ce que nous réserve l’auteur pour la suite.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Un très bon second tome., 6 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delirium - Tome 2 - Pandemonium (Broché)
Ce second tome reprend peu de temps après les évènements du premier.
Lena a rejoint les habitants de la Nature. Elle a quelques difficultés à s'intégrer au début mais peu à peu, elle s'attache à ses nouveaux "voisins" et devient un membre à part entière de la Nature.
Lena m'a parfois agacée, je ne sais pas pourquoi mais je l'ai trouvée davantage crispante dans ce tome que dans le premier. Elle a beaucoup changé suite aux épreuves qu'elle a traversé. Elle pense toujours à Alex mais peu à peu, là aussi elle va changer.
Ses nouveaux partenaires sont tous très attachants. L'auteur leur a imaginé à tous une personnalité propre et un caractère qui fait qu'on les apprécie tous et qu'on souhaite en apprendre plus sur eux. On les découvre au fil des pages et on ne peut que s'attacher à toute cette communauté qui survit comme elle peut.
L'auteur à très bien imaginé son univers.

Le récit alterne entre des passages dans la Nature et des passages dans la ville. C'est un peu complexe suivre au début, c'est du moins le ressenti que j'ai eu au début. Mais peu à peu on réussit à adopter le rythme.
Cette alternance est très intéressante car on voit bien l'évolution de tous les personnages. On comprend ce qui les motive, pourquoi ils agissent ainsi. C'est très bien écrit.

Le rythme est constant puis accélère vers la fin. Les derniers mots sont WOW!!!
Le cliffhanger final est terrible.

Pandemonium est un très bon livre qui donne envie de lire la suite immédiatement. ^^
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Une progression de l'écriture de l'auteur, et une héroïne plus mature, 25 mars 2013
Par 
Manon | Sous Ma Couverture (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delirium - Tome 2 - Pandemonium (Broché)
HOLY S**T!! Quel livre bourré d'émotions et de suspense!! Et quelle fin!! Mais quelle fin!!

Ce tome est beaucoup mieux que le premier. Beaucoup mieux travaillé, et beaucoup mieux écrit.

Ce tome 2 commence là où le Tome 1 s'est arrêté, ainsi que quelques mois plus tard, où on la retrouve pour une mission à New York: il est en fait divisé en deux:

"Avant" racontant l'arrivée de Lena dans la nature, et sa survie en son sein avec l'absence pesante d'Alex,
"Maintenant", mettant en scène une Lena en mission en ville.

Ces deux instants narratifs - Allez, inventons une nouvelle expression! - sont similaires au niveau de leurs actions, c'est super bien écrit. Je sais pas comment expliquer ça, franchement, lisez!!

Les contextes du livre sont différents du premier, et nous rencontrons également de nouveaux personnages.

Nous retrouvons une Lena exténuée, juste quelques secondes après la fin du tome 1, dans sa progression vers la Nature, et ce, sans Alex.
Rapidement, le personnage de Lena grandit, est plus sage, plus réfléchi, et plus philosophique. Une nouvelle Lena est naît. C'est avec surprise que je me suis mise à l'apprécier, à la comprendre, et à l'encourager dans la plupart des directions qu'elle choisissait au fil du roman.
Son vocabulaire évolue, et s'adapte sur celui de la résistance, rapidement. Elle y est parfaitement à sa place.
Parce qu'honnêtement, ses airs de Sainte Nitouche du Tome 1, INSUPPORTABLES!

Alors qu'elle frôle la mort, les nouveaux personnages font leur apparition, notamment Raven, Tack, et Sarah, qui seront très présents à ces côtés. L'amitié et la solidarité sont des valeurs très mises en avant, autant dans la partie "Avant" que dans la partie "Maintenant". Une véritable leçon de vie que nous fait Lauren Oliver.

Lena devient alors un personnage très fort - mais genre super fort mentalement - et tente de ne pas craquer sans son premier amour, qui lui a permis de rejoindre la nature, et la résistance. Elle s'empêche de penser à la mort d'Alex, qu'elle a vu s'effondrer devant ses yeux, en se disant qu'il n'est pas mort - sans en être très convaincue non plus -, devenant sa seule source de motivation pour continuer à avancer.

Alors que je m'attendais à un tome 2 entièrement centré sur la Nature et sa sévérité, nous sommes aussi immergé dans la ville - pas n'importe laquelle, en plus! - New York City! Lena y est en mission, auprès d'une association contre le Deliria, dans laquelle elle rencontre Julian, son ennemi par défaut. Et c'est lorsqu'elle le rencontre qu'elle commence à "accepter" la mort d'Alex, tout en s'efforçant de ne pas y penser.

Julian, ce garçon de 18 ans, naïf jusqu'aux orteils, qui pense et parle comme un enfant de 8 ans. Quelle déception, ce type!
Fils du président de l'association contre le Deliria - L'APSAD - j'ai détesté ce garçon, sa façon d'être, de parler, son camp, les valeurs qu'il défend. Puis j'ai finalement compris son personnage, au fur et à mesure qu'il nous dévoilait son passé.

Malgré tout, je reste Team Alex, qui a tant fait pour elle.

Ce tome est aussi un genre de zoom - je trouve pas d'autres mots - sur la société: on découvre l'APSAD, qui fait partie des Invulnérables, et les Vengeurs, et les Intrus, faisant partie des Invalides. Tous ces sous-groupes qui sont finalement très différents, niveau communautés et objectifs. J'ai trouvé ces communautés très intéressantes. *sociologue style!*

J'ai remarqué une progression au niveau de l'écriture de l'auteur, qui est plus fluide, s'attarde un peu moins sur la description, sans pour autant la négliger. Des métaphores sont un peu plus présentes, et quoi, j'adore ces figures de style!

Mon 4/5 se justifie par un certain choix que Lena a fait, et qui m'a déçu, ainsi que par l'immaturité de Julian, qui a quand même 18 ans, un sacré vécu, et est un personnage important au sein de la société, mais qui parle à Lena comme un enfant de 8 ans.

L'intrigue et l'écriture de l'auteur est remarquable, j'ai vraiment adoré! *high five Lauren Oliver*
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Moins bien que le premier tome mais une bonne suite tout de même, 11 janvier 2013
Par 
Céline Meg (Megworld) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delirium - Tome 2 - Pandemonium (Broché)
Le premier tome avait été un énorme coup de coeur et fait partie de mes livres préférés. J'ai entamé cette suite en espérant qu'elle soit à la hauteur du un et malheureusement, même si j'ai aimé, j'ai été un peu déçue. Mon avis ne sera pas négatif pour autant car l'univers comme l'histoire sont passionants et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. C'est plutôt les choix de l'auteure qui m'ont déçu même si tout peut changer par la suite.

Nous retrouvons Lena peu après son évasion, dévastée par la mort de son âme soeur Alex. Le roman est construit sur deux périodes différentes : les chapitres s'alternent entre le "avant" (quand Lena arrive dans la Nature après sa fuite) et le "maintenant" (lorsqu'elle mène une mission pour la résistance). Ce découpage m'a plu puisque nous découvons à la fois comment elle s'est adaptée à la Nature mais aussi comment elle participe au mouvement de résistance. J'ai tout de même préféré les passages dans le présent car ils sont plus intenses.

Lena a beaucoup changé depuis le premier tome et j'ai été contente de la retrouver. Elle s'est endurcie par le chagrin et la vie dans la Nature. Par contre, l'absence d'Alex a été difficile. C'était mon personnage préféré et il m'a beaucoup manqué. J'ai passé toute ma lecture à guetter son retour sans savoir s'il reviendrait ou non. Je ne vous dirais pas la réponse, à vous de le découvrir en lisant Delirium II.
Le nouveau personnage masculin, Julian, ne m'a pas franchement plu et c'est à ce niveau que je suis mitigée. Cette nouvelle romance ne m'a pas fait rêver comme celle du tome 1. Elle arrive et se développe trop rapidement ce qui fait qu'elle manque de profondeur comparé à la relation Lena/Alex du premier volume.

Malgré ce point, j'ai passé un bon moment de lecture et j'ai hâte de lire la fin de cette trilogie. Je suis sûre que Lauren Oliver nous prépare de grandes choses pour le dénouement de la trilogie. Vivement mars!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Une suite à la hauteur, 16 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delirium - Tome 2 - Pandemonium (Broché)
Délirium avait été une trés bonne surprise pour moi, puisque je l'avais découvert par hasard, et j'ai adoré. J'attendais donc la suite avec impatience, et je dois dire que je suis comblée!
On retrouve Lena dans la Nature, elle doit apprendre à vivre différemment, dans des conditions difficiles, et en même temps surmonter la perte de celui qu'elle aimait, et de son monde. Lena a forcément changé, elle s'est endurcie, et elle est prête à se battre pour ce qu'elle croit. Elle entre donc dans la résistance.
Lena rencontre également de nouveaux compagnons,même si on ne les connait pas encore beaucoup, sûrement dans le prochain tome.

Dans ce tome, on apprend également ce qui se passe de l'autre coté de la frontière, comment vivent les invalides, l'existence des vengeurs.

D'abord déroutée par l'alternance des passages "avant" et "maintenant", je trouve finalement qu'elle apporte plus de rythme au livre et permet de ne pas dévoiler trop tôt certains evènements qui ont un impact sur la suite de l'histoire.

J'ai vraiment adoré ce tome, et je ne me suis pas ennuyée un seul instant. L'émotion et l'action sont au rendez-vous.

La fin est superbe, et frustrante!! Comme beaucoup j'ai vraiment hate de lire le Tome 3!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Superbe!, 7 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delirium - Tome 2 - Pandemonium (Broché)
Simplement "superbe!!!"je suis essoufflée tellement ce livre m'a tenu en haleine.. L’écriture et le style de Lauren Oliver sont toujours autant tintés d émotions, de frissons...LE JEU DE CHAPITRE AVANT ET MAINTENANT FAIT QUE CE ROMAN DEVIENT INDÉCROCHABLE!!!! BRAVO!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Delirium - Tome 2 - Pandemonium
Delirium - Tome 2 - Pandemonium de Lauren Oliver (Broché - 29 février 2012)
EUR 16,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit