undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles2
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Relié|Modifier
Prix:15,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Cette édition de luxe, appelée « la grande collection » doit à mon sens être préférée à l'édition d'origine, quoiqu'en disent les inconditionnels de l'original. Par son format d'abord : c'est un vrai plaisir de voir en grande taille, le travail de dessin : le trait y est beaucoup plus net que dans la première édition qui ressemble, si on la compare case par case, à une vulgaire photocopie plus ou moins floue ! De plus, si le dessin n'est absolument pas modifié (sauf la couverture), les couleurs sont quant à elles totalement retravaillées (ainsi que le lettrage) ce qui donne à mon avis toute sa valeur à cette collection. L'éditeur a eu la bonne idée d'insérer la planche originale de la première page en « bonus » (avec des « premières esquisses » et un « coin du collectionneur ») et la différence saute aux yeux : des à-plats sommaires et souvent arbitraires très années 60/70 sans aucune nuance, on se trouve face à de très belles couleurs très proches de la réalité, dont le sommet est sans doute dans les planches représentant des scènes de nuit, avec l'aura lunaire, les dégradés d'ombre sur les objets, ce qui créé une véritable atmosphère nocturne. La finesse en dégradés des couleurs donne beaucoup plus de volume et de présence, de réalité en somme, et l'on ne devrait pas s'en plaindre.

Pour cette seconde aventure, les auteurs font sortir Astérix et Obélix pour la première fois hors de leur région, à Lutèce. Les personnages secondaires ont presque leurs traits définitifs. Peu de citations en latin cette fois et peu de jeux de mot (« les jours de beau temps il doit y avoir des amphorisages ») compensé par les clins d'oeil à la vie moderne et à la capitale sous forme d'anachronisme (« l'air est vicié », insultes entre conducteurs de chars, un romain fait la circulation, un autre verbalise un char en dépassement de vitesse, « le sanglier est hors de prix à Lutèce », la pollution de la Seine « remplie d'amphores », le Moulin Rouge, « XXII, les romains ! », « les constructions modernes gâchent le paysage », les 24 heures de Suindinum, écriteaux « les amphores sont consignées », « attention, dalles glissantes », « ralentissez, esclaves au travail », « N. XII ». Uderzo commence sont jeux des caricatures (Charles Laughton en préfet, Raimu en aubergiste) On retrouve également les gags répétitifs (« Par Jupiter, c'est encore vous ! », « je m'ennuie », l'alcoolique en prison), les détails de la vie quotidienne dans le village, les animaux de la forêt)
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 août 2014
comme dit pour les autres tomes de cette grande collection, j'apprécie le grand format de ces BDs, très agréables à lire!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)