undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles
13
3,9 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 mai 2012
On part à Tokyo au mois de juin, donc tout naturellement on a acheté ce guide. Il a l'air d'être complet, plein d'infos sur le mode de vie, l'histoire et, bien-sûr, les choses à voir et visiter, un Routard quoi ;-) Par contre ça me surprend toujours les gens qui se plaignent dans les commentaires de ne pas trouver des infos sur d'autres villes du Japon (pourtant sur la couverture c'est bien précisé "Tokyo/Kyoto"...) ou encore d'absence des photos et de la qualité du papier... C'est un Routard, les amis ! ça a toujours été sobre, sans photos, sur du papier qui tâche les mains mais c'est ça aussi qui est chouette !
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2013
Je reviens du Japon et heureusement que j'avais d'autres guides et les conseils d'amis qui étaient allés. Le Routard Tokyo-Kyoto 2013 acheté juste avant est un gaspillage d'argent, minimaliste, mal foutu et bourré d'erreurs. Cela a commencé le premier jour où je voulais dénicher ce fameux restau sympa à 2 pas de mon hôtel à Ikebukuro. Impossible de repérer l'enseigne (et pour cause, dans le routard, le nom du restau est écrit uniquement en romanji ...) on a cherché, appelé google map à la rescousse et demandé notre chemin pour se rendre compte que le restau n'existait plus. Ce n'était pas l'exception, c'est le cas de 50% des adresses qu'on a cherchées. Les plans sont mal foutus, trop petits avec 50% des grandes rues dont le nom n'est pas noté et la moitié des adresses sont hors plan. Après 4 jours de frustration, le Routard a fini a la poubelle quand on s'est rendu compte que le fameux magasin magasin Don Quijote tant vanté n'était pas à Shinjuku, mais à Ginza (30 minutes de train quand même) ...

En plus certes le titre n'en fait pas mystère, mais se concentrer uniquement sur Tokyo et Kyoto, suppose d'acheter un autre guide pour Osaka, Hiroshima, Okayama, Hakone. Le guide de conversation d'une demi-page (!) est aussi un monument de lieux communs et d'une inutilité consternante pour les échanges pratiques: il n'y a même pas les mots permettant de demander quoi que ce soit dans une gare (réservation, horaire, date, par exemple).

A fuir absolument.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juillet 2013
J'ai rarement été déçu par le Routard, mais ce guide est réellement bâclé. Déjà, pour une référence comme le Routard, il est assez incompréhensible qu'un pays aussi riche que le Japon ne soit traité que par l'angle ultra cliché et réducteur "Tokyo Kyoto et environs". Mais passons, et jugeons selon l'angle choisi.

Les rédacteurs semblent avoir un certain âge (du moins dans leur tête), cernant plus facilement la face tradition que la modernité du pays. Les jeux vidéos sont pour les mômes ou les "addicts", l'animation est quasi totalement ignorée, ou maltraitée (fautes d'orthographes sur les noms de Miyazaki et Tezuka, c'est assez honteux). Le Routard breton préfère les ruines et n'a semble-t-il pas cherché à comprendre le Japon contemporain.

Encore plus gênant, les "environs" du titre sont très limités : comment passer outre Osaka et Kobe qui sont à moins de 50 km de Kyoto ?!

Bref, un guide pour confirmer les a priori, vraiment très dispensable, à part si vous ne cherchez vraiment pas à sortir des sentiers (urbains) battus.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2012
Comme toujours, le "Guide du Routard" reste une valeur sûre: sélection des villes et sites remarquables, bons plans, guide des logements selon votre budget, plans des villes et métros...

Bref, un guide complet et facile à utiliser.
Très bon livre à étudier pour bien préparer votre voyage au Japon, sans passer à côté de lieux intéressants et curiosités locales !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juin 2016
On ne présente plus Le Routard, célèbre guide de voyage qui accompagne les voyageurs depuis 1973 déjà. Mais, au fait, à quoi tient sa bonne réputation ?
A ses listes interminables et ennuyeuses de restaurants où se sustenter à bas prix ou en flambant un mois de salaire?
A ses listes interminables et ennuyeuses d'hôtels où dormir sur ses deux oreilles en chambre dortoir ou dans une suite présidentielle?
A son design frais et coloré? Son papier glacé agréable au toucher?
A ses petits endroits insolites, connus des seuls autochtones, et bien sûr de tous les touristes français, sac-banane au rein et routard à la main?
A ses explications claires et précises, du genre : "Descendre la rue Kawaramachi vers le sud par le trottoir de gauche, le resto se trouve au niveau d'un parking, tout au fond du parking, derrière un étalage de légumes"?

Pour toutes ces raisons, et bien d'autres, le Guide du routard Tokyo et Kyoto sera très utile à ceux qui cumulent un sens de l'orientation aiguisé et le courage d'errer sans fin dans le seul but de dénicher le petit resto pas meilleur qu'un autre mais chaudement recommandé par un collaborateur qui est sûrement tombé dessus par hasard. Bien sûr, Tokyo est une ville gigantesque où l'on se perd facilement mais, plus sûrement que le routard, ce sont les japonais, gentils, serviables et généreux, qui vous remettront sur le bon chemin. Quant à Kyoto, là encore le guide est inutile. Il suffit de flâner le long de la rivière Kamo et de se laisser porter par le hasard.
Le Japon est un pays sûr et accueillant et, contrairement aux idées reçues, très peu cher. On peut s'y loger à bas prix et manger copieusement pour quelques euros. Tout cela se vit sur place, en prenant son temps, en changeant de programme au fil des rencontres et des découvertes...et au diable le guide du routard !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2012
J'habite cette ville. Je peux donc apprécier. Les mises à jour sont nombreuses et judicieuses. Bien sûr impossible d'être complet pour une ville si immense, si dense en lieux intéressants, si exotique dans son post-modernisme gazouillant, et si changeante (ville flottante, comme l'a justement nommée François Laplantine).
Mais pourquoi donc le Routard limite-t-il l'archipel nippon à Tokyo (et environs) et Kyoto ? Certes, il annonce la couleur donc pas d'arnaque, mais quel affreux manque à raconter, à partager, à faire aimer et découvrir ???
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 décembre 2013
Rien dans ce guide qu'on ne puisse trouver sur internet, souffre également de gros manque et de bavardage inutile. Le Routard n'est pas très bon pour le Japon.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 décembre 2012
j'ai hâte de m'en servir il détails vraiment bien tous Tokyo et ses alentours avec la précision c'est un ouvrage qui est très complet
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mai 2014
Comme d'habitude - information sur tout, histoire du pays, transport, restos, hotels etc. et comme toujours écrit avec commentaires drôles.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2013
ras comme d habitude
une référence pour tous nos voyages
mieux que le petit futé mais question d'habitude peut etre
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)