undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles6
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:8,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 janvier 2004
Bernard Marchand nous raconte, dans une approche chronologique bien découpée, l'histoire d'une ville qui depuis Napoléon, point de départ de la période qu'il nous dépeint, n'a cessé de croître, de prendre de l'importance par rapport au pays, s'en nourrissant et s'en affranchissant à la fois. Son livre raconte une relation d'amour-haine entre la "capitale" et la " province", dans le cadre d'un Etat fortement centralisateur, thème structurant dans l'histoire française de la période considérée. Cette relation est fortement ambiguë et entachée d'idéologie. La capitale est vue comme l'endroit de toutes les opportunités, tous les développements modernes mais aussi du relâchement des contraintes sociales et des conservatismes, siège des révolutions incontrôlables. Enfin comme la dévoreuse des potentialités et des talents du reste du pays.
La nature même de cet Etat, pourtant contrôlé politiquement par la province, a causé l'hypertrophie de la ville. La taille de Paris l'a fait jouer dans une autre "division", celle des grandes capitales européennes, mais sans toujours recevoir de son arrière-pays politique les moyens de lutter à égalité avec elles. De ce fait, aujourd'hui, selon l'auteur, Paris est moins cosmopolite que Londres ou Bruxelles qui ont su mieux attirer les implantations de sociétés étrangères. Mais depuis les années 1960, la France, longtemps tournée vers les campagnes et ses valeurs éternelles, a appris à mieux utiliser l'atout que représente Paris dans la concurrence mondiale, à mieux soutenir son développement.
Bernard Marchand nous raconte une ville qui grandit trop vite (1815-1850), sous l'impulsion combinée de la centralisation et de la révolution industrielle, une ville qui voit l'émergence d'une polarisation ouest ( beaux quartiers)-est (quartiers populaires). Ensuite, la ville se réorganise (1850-1890).
C'est la grande période de l'"hausmannisation", qui repousse les classes populaires vers la banlieue tout en créant un ensemble architectural ( grands boulevards et immeubles bourgeois) admiré dans le monde entier. Entre 1890 et 1930,Paris est au faîte de son rayonnement économique, artistique et culturel relativement au reste du monde, malgré le choc de la Grande Guerre, dont elle souffre assez peu. Ensuite (1930-1953), elle s'installe dans une période de stagnation, qui est aussi celle de la grande crise et de la guerre. Bernard Marchand nous présente ensuite une nouvelle période d'"hausmannisation" (1954-1974) parallèle aux plus belles années du rétablissement économique, qui s'étend cette fois à la grande banlieue, avec la création de villes nouvelles. Le dernier chapitre (1974-2000) nous plonge dans un état des lieux de la ville d'aujourd'hui, qui semble toujours pertinent même si le livre date de 1993.
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2010
Un ouvrage très exhaustif, argumenté, précis. Un peu fastidieux à lire mais la profusion d informations et d analyses données permet aussi de se faire une opinion.
Des tableaux, des cartes, des schémas et des courbes permettent de mieux comprendre le fond de la démonstration.
Ce n est pas livre récréatif sur Paris comme il y en a 1000, mais on le termine avec un regard au combien plus alerte sur l évolution de la région, ce qui, à l heure du grand Paris, permet de mieux comprendre l actualité.

Daté de 1993, il mériterait un post scriptum sur le sujet.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2013
Ce livre (comme d'autres ont écrit) a beaucoup d'information et tableaux et surtout un `énorme bibliographie. B Marchand à franchement étudié et prépare son sujet.
D'âpres moi, pour ajouter une interprétation, il veut surtout prendre les distances et démontrer comme faux, la thèse de JF Gravier (Paris et le désert français) qui pose sur l'appropriation de la part de Paris de toutes les ressources françaises au frais de la « Province »
Marchand il nous démontre qu'on est plus proche du contraire, en effet.
A niveau tout à fait personnel, ce livre m'a poussé a commencer une bibliothèque personnelle sur cette grande ville (que j'ai toujours aimé dans ce défauts et dans ses mérites et charmes). En prenant justement la bibliographie de Marchand, je n'aura pour des années ....
Un très beau et documenté essai.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 septembre 2013
Un livre bien documenté, instructif. Toutefois, les cartes sont trop sommaires pour le lecteur étranger… Pour suppléer à cette lacune, car je pense que c’en est une, j’ai me suis servi de Google Maps et autres cartes de Paris. J’ai beaucoup appris sur Paris.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mai 2012
Il existe déjà 2 commentaires sur ce livre, dont un bien détaillé. Tout ce que je peux dire de plus très bon livre, bien docummenté à recommander à ceux qui s'intéressent à l'histoire de Paris.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 octobre 2014
Cet ouvrage est une mine d'informations sur l'histoire de Paris. Le contexte historique est détaillé et permet de comprendre comment et pourquoi Paris est devenue la ville qu'elle est aujourd'hui (pourquoi les loyers sont onéreux, pourquoi marque t-on toujours un distinguo province /Paris....). Paris est une capitale qui a souffert de bien des façons, et nous l'ignorons le plus souvent.
Bien que ce livre pourrait laisser supposer un côté rébarbatif, il n'en est rien. Les chapitres sont variés et étayés sans jamais être confus.
Je le recommande aussi bien pour les passionnés d'histoire que pour les amoureux de Paris.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles