undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles8
4,3 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:8,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Dans la « trilogie africaine » de l'auteur celui-ci est n° 2. Il se passe en Afrique de l'Est pendant, ou plutôt juste avant, la première guerre mondiale.
Les 3 romans n'ont rien voir les uns avec les autres, si ce n'est a) la - vague - localisation géographique, b) le talent, c) la très haute qualité !, d) l'humour plus ou moins noir, plus ou moins grinçant.
Comment la guerre approchante affecte une petite communauté paisible, composée de futurs belligérants.
0Commentaire6 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2015
La Première Guerre mondiale en Afrique orientale est ici racontée par William Boyd avec un humour pince-sans-rire délectable. Confrontés à un conflit auquel ils n'étaient pas préparés, ses protagonistes amusent par leur légèreté : imbus d'eux-mêmes, égoïstes jusqu'au bout des ongles, peu enclins aux actes de bravoure, humains somme toute, ils parviennent néanmoins à garder contenance dans les pires moments. Le contraste entre l'insouciance des personnages et le drame de la guerre prête alors à sourire.
On pourrait en revanche regretter les nombreux temps morts - essentiellement descriptifs -, la légèreté de l'intrigue et une prolifération de personnages secondaires qui alourdissent le roman. Si « Comme neige au soleil » est plaisant à lire, « Un Anglais sous les tropiques » du même auteur était, selon moi, plus réussi.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Roman original de par son contexte historique et assez drôle même si nous sommes bien loin du désopilant Un Anglais sous les tropiques.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 février 2014
Formidable plaidoyer contre l'absurdité de la guerre. L'afrique coloniale du début du siècle magnifiquement décrite. Écriture parfaite. Un très bon moment. Un beau souvenir
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
De la trilogie africaine de Boyd, celui est sans doute mon préféré. "Un anglais sous les tropiques" a fait la réputation de l'auteur, mais je trouve ce second roman africain supérieur au premier. La localisation géographique de l'intrigue rend les choses captivantes : nous sommes à la frontière entre le Kenya et l'Afrique orientale allemande durant la première guerre mondiale. Cela rappellera des souvenirs aux amoureux de "La ferme africaine", mais nous sommes ici dans un tout autre ton.

L'histoire alterne en fait entre les épisodes sur le front et ceux qui se déroulent au manoir de Stackpole en Angleterre. Ce roman nous décrit surtout l'absurdité de la guerre : les voisins les plus charmants d'hier deviennent des ennemis du jour au lendemain et que dire de cette guerre, telle que nous la montre Boyd, plus faite de déplacements de troupes que d'affrontements. Gabriel meurt sans presque avoir tiré un seul coup de feu et Félix connaît finalement les mêmes déboires. Les valeurs sur lesquels sont fondés les engagements fondent comme neige au soleil, pour les soldats comme pour ceux restés à l'arrière.

Boyd prend le parti de nous décrire la guerre un peu à la manière d'un Stendhal : on est au plus près des événements sans pour autant pouvoir comprendre le plan d'ensemble. Nous sommes pris dans le quotidien de ces soldats qui meurent de maladie, de faim et surtout d'ennui. Les événements semblent n'obéir qu'à la logique du hasard et les militaires qui nous sont présentés sont fondamentalement incompétents, à la limite du ridicule.

Le roman s'appuie sur les modifications induites par le conflit sur la vie des héros ou des non-héros. Là encore, les sentiments de la veille s'effritent sous le coup de l'ennui et du temps qui passe, les engagements éthiques s'épuisent. Bref, tout fond comme neige au soleil dans ce roman empreint d'humour noir.
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juillet 2008
L'époque de l'intrigue, de même que le cadre géographique sont particulièrement originaux et, de ce fait, très intéressants. Les rebondissements sont nombreux et le lecteur ne s'ennuie pas une seule seconde.
Bref, comme vous le comprenez en me lisant, je vous recommande vivement ce livre.
0Commentaire12 sur 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 août 2015
L'état du livre est excellent. Je ne regrette pas de ne pas l'avoir acheté neuf. Je le lirai avec grand plaisir.
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2009
je suis surpris que B.Pivot n ait pas eu plus de demandes de remboursements: W Boyd a fait mieux (ex: La vie aux aguets)...
0Commentaire6 sur 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles